Islandais (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Islandais (homonymie).
Islandais
Description de cette image, également commentée ci-après

Populations significatives par région
Drapeau de l'Islande Islande 295 672
Drapeau du Canada Canada 94 205
Drapeau des États-Unis États-Unis 42 716
Drapeau de la Norvège Norvège 8 982
Drapeau du Danemark Danemark 8 725
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1 450
Drapeau de l'Australie Australie 1 000
Population totale ≈ 450 000 (est.)
Autres
Régions d’origine Scandinavie
Langues Islandais
Religions Christianisme (luthéranisme, catholicisme, pentecôtisme), néopaganisme nordique (Ásatrú)
Ethnies liées Scandinaves (en particulier Norvégiens et Danois)

Les Islandais (en islandais : Íslendingar) sont un groupe ethnique originaire de l'Islande et issus de divers peuples germaniques dont principalement des Scandinaves et en moindre mesure des Irlandais, des Écossais et des Allemands.

Les Islandais vivent principalement en Islande où ils constituent la très grande majorité de la population avec une diaspora de quelques dizaines de milliers de personnes dans le monde, principalement au Canada et en Europe du Nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Colonisation de l'Islande.

Naissance d'une nation[modifier | modifier le code]

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

En Islande[modifier | modifier le code]

Diaspora[modifier | modifier le code]

Anthropologie[modifier | modifier le code]

En 1844 les Islandais sont, sous le rapport des usages, ce qu'ils étaient autrefois ; aucune nation n'a été aussi fidèle à ses traditions. Leur langue, leur costume et leur manière de vivre sont restés les mêmes pendant une période de neuf siècles, tandis que les autres peuples se sont modifiés sous l'influence des circonstances ou de certaines individualités puissantes[1]. Habitués dès leur enfance à entendre vanter le caractère de leurs ancêtres et sachant que leur île natale a été l'asile de la poésie et des sciences à une époque où l'Europe était plongée dans l'ignorance et la barbarie, les Islandais possèdent à un degré éminent le sentiment national, et l'on peut même observer chez un grand nombre de paysans de cette contrée une certaine dignité de maintien qui révèle à la fois l'indépendance de caractère et la conscience de la valeur personnelle[1].

En général, il ne faut pas chercher l'excentricité dans les usages des Islandais ; cependant quelques-uns sont assez singuliers, leurs différentes manières de saluer par exemple qui ont presque toutes un caractère oriental[1]. Au XIXe siècle, la pêche, la préparation du poisson et des peaux de phoque, le tissage du drap ou wadmel, la garde des troupeaux et la fenaison, tels sont leurs uniques travaux. Les amusements par lesquels ils font diversion à ces labeurs, ont à peu près le même caractère : la lutte, les échecs et les dames, sont leurs jeux de prédilection[1].

Culture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Culture de l'Islande.

Religion[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Religion en Islande.

D'abord adeptes du paganisme germanique, les Islandais adoptent la religion chrétienne vers l'an mille. Lors de la Réforme, l'île devient majoritairement protestante. Aujourd'hui, près de 91 % de la population est luthérienne[2]. Il existe aussi de petites communautés catholiques romaines et néo-païenne.

Langue[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Islandais.

L'islandais est une langue de la famille des langues germaniques septentrionales qui est la langue officiel de l'Islande. Elle a pour origine le vieux norrois, langue des Vikings de l'époque médiévale.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cuisine islandaise.

Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Musique islandaise.

Sport[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sport en Islande.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Auguste Wahlen, Mœurs, usages et costumes de tous les peuples du monde : Afrique - Amérique, Bruxelles, librairie Historique-Artistique, 1844
  2. (en) Iceland Religions - Encyclopedia of the Nations. 2006.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]