Bernard Rapp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Rapp
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Bernard André Rapp, né le à Paris et mort le [1], est un journaliste, réalisateur de cinéma, écrivain, et dialoguiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié en droit et diplômé de l'Institut français de presse, il commence sa carrière comme pigiste à Combat puis au Monde.

Journaliste grand reporter et correspondant au Royaume-Uni, Bernard Rapp a présenté le journal télévisé de 20 heures sur Antenne 2 (ancien nom de France 2) de 1983 à 1987 en alternance avec Christine Ockrent puis Claude Sérillon. Pendant presque toute cette période, ce JT réalisait une audience supérieure à celle de TF1. Il a été à l'origine d'une petite polémique en présentant pour la première fois le journal télévisé sans cravate le 18 mai 1986[2].

Il a obtenu en 1987 le Sept d'or du meilleur présentateur de journal télévisé, puis en 1988 de meilleur journaliste à la télévision ainsi que celui du meilleur magazine (information, société, culture) en 1989 pour son magazine diffusé le samedi à 13 h 20 de 1987 à 1989 L'Assiette anglaise.

Il a également présenté plusieurs émissions culturelles ou littéraires à la télévision française : Édition spéciale (de 1987 à 1988)[3], Caractères (de 1990 à 1992, sur Antenne 2 puis FR3[4]), Jamais sans mon livre (de 1993 à 1994), Rapp Tout (1994) ou Un siècle d'écrivains (de 1995 à 2001)… À la radio, il animait l'émission Découvertes sur Europe 1 (en 1989) et Les mots pour le dire sur France Inter.

Après avoir quitté la télévision, il se reconvertit dans le cinéma, comme réalisateur.

Il meurt, le , des suites d'un cancer du poumon.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme dialoguiste 
Comme acteur 
Comme réalisateur 
Comme producteur 

Livres[modifier | modifier le code]

  • Itinéraire Angleterre, Pays de Galles, Écosse
  • Un inventaire à la Prévert consacré aux objets mythiques de l'Empire britannique, Quality, objets d'en face.
  • Dictionnaire des films, éditions Larousse, en collaboration avec Jean-Claude Lamy (plusieurs éditions et révisions, la plus récente en 2005).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]