On a tout essayé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
On a tout essayé
Image illustrative de l'article On a tout essayé
Genre Magazine
Périodicité hebdomadaire puis en Access prime-time
Création Catherine Barma et Thierry Ardisson
Réalisation Serge Khalfon
Présentation Laurent Ruquier
Thème du générique Vertigogo - Combustible Edison
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 7
Production
Lieu de tournage Moulin Rouge
Durée 50 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Société de production Tout sur l'écran
Diffusion
Diffusion France 2
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêtée
Public conseillé Tout public
Chronologie
Précédent Qui est qui ? On n'a pas tout dit Suivant

On a tout essayé est une émission de télévision française diffusée sur France 2 du au présentée par Laurent Ruquier, produite par Catherine Barma et réalisée par Serge Khalfon.

Historique[modifier | modifier le code]

D'abord diffusée un mardi sur deux en deuxième partie de soirée durant la saison 2000-2001 du [1] au [2], cette émission est diffusée en semaine en access prime time à partir du [3] et a pour but de commenter l'actualité de manière tantôt humoristique, tantôt plus sérieuse.

Le générique est un extrait de Vertigogo du groupe Combustible Edison.

En 2001, l'émission reçoit un 7 d'or dans la catégorie « Meilleure émission d'humour ».

L’émission est également diffusée le samedi durant la saison 2005-2006 sous le nom On a tout essayé même le samedi puis On a tout essayé… sans le patron présentée par Christine Bravo en 2006-2007. Du 18 décembre 2006 au 22 décembre 2006, Philippe Geluck a remplacé Laurent Ruquier, absent pour « raison personnelle »[4].

À la rentrée de , On a tout essayé est remplacée par On n'a pas tout dit, la nouvelle émission de Laurent Ruquier. Plusieurs années plus tard, il attribue la disparition de l'émission à l'élection présidentielle de 2007 et la victoire de Nicolas Sarkozy, l'UMP n'ayant, selon le journaliste, pas apprécié que son candidat ait été tant critiqué et moqué pendant la campagne[5].

Laurent Ruquier déclare vouloir « refaire On a tout essayé à la télévision » à l'occasion du documentaire On n'demande qu'à le connaître diffusé le 27 décembre 2012 sur France 2[6].

Déroulement de l'émission[modifier | modifier le code]

L’émission commence par une séquence intitulée « La photo du jour » dans laquelle Laurent Ruquier refait l’actualité du jour à partir de photos trouvées dans la presse quotidienne nationale et régionale.

Ensuite se succèdent trois invités qui débattent avec les chroniqueurs sur un fait d’actualité du jour ou sur leur promotion. Les invités sont confrontés à une imposture de Dan Bolender (dans les premières années), à une fausse interview d'Hugues Delatte (joué par Raphaël Mezrahi), à un sketch de Florence Foresti (qu'elle interprète avec Laurent Ruquier sur un thème d‘actualité choisi, souvent en rapport avec l‘invité) ou de Mustapha El Atrassi (il vient également faire un sketch en rapport avec l’actualité).

Enfin, l’émission se termine par un jeu avec les chroniqueurs présents et le dernier invité :

  • « le KIKADIKOA » (septembre 2001 - juin 2004) : les chroniqueurs doivent compléter une phrase qu'une personnalité a dite dans l'actualité) ;
  • « le KIKADEKONE » (septembre 2004 - juin 2005) : les chroniqueurs doivent attribuer des points, allant de 0 à 30, à une personnalité proposée qui a fait l'actualité) ;
  • « le KIKAVUKI KIKAVUKOI » (septembre 2005 - juin 2007) : les chroniqueurs doivent deviner à quel fait d'actualité, ou à quelle personnalité fait référence la photo que l'animateur montre, et gagnent un nombre de points déterminé s'ils trouvent).

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Équipe[modifier | modifier le code]

Philippe Vandel est le rédacteur en chef de l'émission. Sur le plateau, Laurent Ruquier est entouré chaque soir de six des membres de son équipe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]