Boulevard Jourdan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jourdan.
14e arrt
Boulevard Jourdan
À la hauteur du parc Montsouris
À la hauteur du parc Montsouris
Situation
Arrondissement 14e
Quartier Parc-de-Montsouris
Petit-Montrouge
Début Avenue Pierre-de-Coubertin,
98 rue de l'Amiral-Mouchez
Fin 1 place du 25-Août-1944,
129 avenue du Général-Leclerc
Morphologie
Longueur 1 430 m
Largeur 40 m
Géocodification
Ville de Paris 4916
DGI 5037

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boulevard Jourdan
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le boulevard Jourdan est un boulevard du 14e arrondissement de Paris. C'est un élément de la ceinture de boulevards extérieurs dits « boulevards des Maréchaux ».

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il a reçu son nom du comte Jean-Baptiste Jourdan (1762-1833), maréchal d’Empire en 1804.

Situation[modifier | modifier le code]

Le boulevard part de l'avenue Pierre-de-Coubertin et passe par la porte d'Arcueil avant de se terminer porte d'Orléans, au bout de l'avenue du Général-Leclerc, où il laisse la place au boulevard Brune. Il a une longueur de 1 430 mètres pour une largeur de 40 mètres.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1868, dans un grand terrain de 4000 mètres, entouré d'acacias, situé rue Nansouty et boulevard Jourdan, fut créé le Géorama universel de Montsouris[1], attraction géographique aujourd'hui disparue.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Le tramway (T)(3a) y circule depuis fin 2006, initialement sous le nom T3. Ce site est desservi par la station de métro Porte d'Orléans. En outre, la gare de Cité universitaire, située sur la ligne B du RER, le dessert également à hauteur de la Cité internationale universitaire de Paris.

Le boulevard Jourdan à la porte d'Arcueil
À gauche, vue vers l'ouest (en direction de la porte d'Orléans) et, à droite, vue vers l'est (en direction du stade Charléty).

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rubrique Les travaux de Paris, Le Petit Journal, page 3, 2e colonne.

Article connexe[modifier | modifier le code]