Bandy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bandy (homonymie) et hockey russe.
Bandy
Picto
Autres appellations Hockey russe
Fédération internationale FIB (fondée en 1955)
Principale instance championnats du monde (1957)
Champion(ne)(s) du monde en titre masculin Drapeau de la Russie Russie
féminin Drapeau de la Russie Russie
Image illustrative de l'article Bandy
Match de Bandy en Suède
Match féminin
Étapes de la fabrication d'une balle de bandy à partir d'un bloc de liège, à droite, une balle moderne en plastique orange

Le bandy ou hockey russe est un sport collectif, ancêtre du hockey sur glace. Le bandy se pratique sur des terrains de football gelés. Chaque équipe compte onze joueurs sur le terrain. Les joueurs munis de patins se disputent à l'aide d'une crosse une petite balle de liège de couleur orange. Le système du hors-jeu est similaire à celui en usage en football. La partie dure deux fois quarante-cinq minutes avec une pause d'un quart d'heure entre les deux périodes. Le gardien n'a pas de crosse, il arrête les tirs à la main.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bandy est une forme de hockey sur glace jouée sur des « champs de glace » aux Pays-Bas dès le XVIe siècle, probablement avant. Certainement importé en Angleterre[1] par les Hollandais, on y trouve trace du bandy au XVIIe siècle[2] . Cette pratique populaire et informelle laissa fort peu de traces.

Dès le XIXe siècle, le jeu s'organise en Angleterre et répand le sport dans presque toute l'Europe continentale.

Le premier match officiel voit le jour à Crystal Palace, à Londres, en 1875.

À la fin du XIXe siècle, le bandy est exporté avec succès dans toute l'Europe du Nord et la Russie.

Puis, en 1908, la princesse Margaret de Connaught créa le premier club féminin de bandy[1].

Le bandy fût un sport de démonstration aux Jeux Olympiques d'hiver de 1952 à Oslo. Dès le XIXe siècle, le jeu s'organise en Angleterre avec la mise en place d'une fédération (1891), d'un règlement unifié et de compétitions. À la fin du XIXe siècle, le bandy est exporté avec succès dans toute l'Europe du Nord et la Russie. Il est ainsi introduit en Suède en 1894[réf. nécessaire][2].

La Fédération internationale de bandy est fondée le avec la participation de quatre fédérations nationales : Union soviétique, Finlande, Suède[3] et Norvège. Un championnat du monde est mis en place à partir de 1957. Aujourd'hui, 27 fédérations nationales sont affiliées :

Pays Année Fédération nationale Lien Note
Drapeau de l'Angleterre Angleterre 2010 Bandy Federation of England
Drapeau de l'Argentine Argentine 2008 Bandy Federation of Argentine
Drapeau de l'Arménie Arménie 2008 Armenian National Federation of Bandy
Drapeau de l'Australie Australie 2006 Australian Bandy Federation
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 1999 Belarusian Bandy Federation
Drapeau du Canada Canada 1986 Canada Bandy [3]
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2010 Chinese Ice Hockey Association
Drapeau de l'Estonie Estonie 2002 Eesti Jääpalliliit [4]
Drapeau des États-Unis États-Unis 1981 American Bandy Association [5]
Drapeau de la Finlande Finlande 1955 Suomen Jääpalloliitto [6] Membre fondateur
Drapeau de la Hongrie Hongrie 1988 Magyar Bandy Szövetség [7]
Drapeau de l'Inde Inde 2002 Bandy Federation of India
Drapeau de l'Irlande Irlande 2006 Bandy Federation of Ireland
Drapeau de l'Italie Italie 2003 Federazione Italiana Bandy
Drapeau du Japon Japon 2011 Japan Bandy Federation [8]
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 1994 Kazakhstan Bandy Federation
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan 2004 Bandy Federation of Kyrgyzstan
Drapeau de la Lettonie Lettonie 2006 Latvijas Bendija Federācija [9]
Drapeau de la Lituanie Lituanie 2008 Lithuanian Bandy Association
Drapeau de la Mongolie Mongolie 2002 Bandy Federation of Mongolia
Drapeau de la Norvège Norvège 1955 Norges Bandyforbund [10] Membre fondateur
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1973 Nederlandse Roller sports en Bandy Bond [11]
Drapeau de la Pologne Pologne 2005 Bandy Federation of Poland
Drapeau de la Russie Russie 1992 All Russian bandy federation [12] Remplace l'URSS (Membre fondateur)
Drapeau de la Serbie Serbie 2006 Bandy Federation of Serbia
Drapeau de la Suède Suède 1955 Svenska Bandyförbundet [13] Membre fondateur
Drapeau de la Suisse Suisse 2006 Fédération de Suisse de Bandy
Drapeau de l'Ukraine Ukraine 2008 Ukrainian Bandy and Rinkbandy Federation [14]

Le bandy fut un sport de démonstration aux Jeux olympiques d'hiver de 1952 à Oslo.

Terrain[modifier | modifier le code]

La Patinoire[modifier | modifier le code]

Terrain de bandy
Un joueur suédois de moins de 17 ans de bandy sur un coins.

La taille d'un terrain de bandy est de 45-65 mètres (148-213 pi) sur 90-110 mètres (300-360 pi), ce qui totalise à 4,050-7,150 mètres carrés (43,600-77,000 sq ft), soit environ la même taille qu'un terrain de football et considérablement plus grande qu'une patinoire de hockey sur glace. Sur le bout du terrain est situé un mur de glace de 15 cm (6 po) pour empêcher la balle de quitter la glace. Il ne doit pas être attaché à la glace et doit se terminer à 1-3 mètres (3 pi 3 pi en 9 10) des coins.

Au centre de chaque ligne de cage est situé une cage de 3,5 m (11 pi) de largeur et 2,1 m (6 pi 11 po) de hauteur en fac de laquelle il y a une surface semi-circulaire avec de 17 m (56 pi) de rayon. Le point de penalty est situé à 12 mètres (39 pieds) du but et il y a deux points de coup franc sur la ligne de la surface de réparation, chacune entourée d'un cercle de 5 m (16 pi).

Le point central est au centre du terrain et est entouré par un cercle de 5 m (16 pi) de rayon. Une ligne de centre est tracée à travers le point central et parallèle avec les lignes de cages.

A chacun des coins, un quart de cercle de 1 m (3 pi 3 po) de rayon quart de cercle est tracé, et une ligne en pointillés parallèle aux lignes de cages est peinte à 5 mètres (16 pieds) du quart de cercle sans se prolonger dans la surface de réparation. La ligne en pointillé peut être remplacé par un longue ligne de 0,5-mètre (1 pi 8 po) de largeur partant de la surface de réparation et se prolongeant vers la ligne de touche, à 5 mètres (16 pieds) de la ligne de cage.

Les Cages[modifier | modifier le code]

Une cage mesure 2,10 mètres sur 3,50 mètres Le gardien ne possède pas de crosse. Il est autorisé à se jeter sur la glace pour arrêter la boule dans son secteur de pénalité ( Surface de 17 mètre de rayon, en face de la cage ). Les penaltys se jouent sur une distance de 12 mètres devant les cages.[15]

Joueur[modifier | modifier le code]

Les Crosses[modifier | modifier le code]

Les crosses utilisées dans le bandy est une partie naturelle de ce sport. La crosse doit être faite d'un matériau approuvé comme le bois ou un autre matériau similaire et elle ne doit pas contenir de métaux ou de pièces tranchantes qui peuvent blesser les joueurs environnants. La crosse de bandy doit être tordu et le coude de la lame est subdivisée en 5 dimensions différentes, la dimension 1 a la plus petite courbure et la dimension 5 a la plus grosse courbure. La dimension 4 est la taille la plus courante dans le bandy professionnel. La crosse de bandy ne doit pas avoir des couleurs similaires à la balle, comme l'orange ou rose, elle ne doit pas mesurer plus de 127 centimètres, et la largeur ne doit pas dépasser 7 cm.

Équipement[modifier | modifier le code]

L'équipement de base d'un joueur est composé: d'une paire de patins, d'un casque, d'un protège-dents et, dans le cas du gardien de but, une visière. Les équipes doivent porter des uniformes pour distinguer les deux équipes . Les patins et les crosses doivent être d'une autre couleur que la balle. En plus de l'équipement mentionné ci-dessus, diverses protections sont utilisés pour protéger les genoux, les coudes, les organes génitaux et la gorge. Les pantalons et gants peuvent contenir du rembourrage.

Règles[modifier | modifier le code]

Cartons et Pénalités[modifier | modifier le code]

Une pénalité de dix minutes est indiqué par l'utilisation d'une carte bleue et peut être causée par protestation ou comportement incorrect, par attaque violente sur un adversaire ou par arrêt de la balle pour obtenir un avantage .

La troisième fois dans un match qu'un joueur reçoit une pénalité, il est exclu pour le reste du match. Un remplaçant peut entrer sur le terrain après cinq ou dix minutes. Une pénalité de match peut être reçu à cause d'un langage abusif ou par un attaque directe sur un adversaire et signifie que le joueur ne peut jouer ni être remplacé pour le reste du match. Une pénalité de match est indiqué par l'utilisation d'un carton rouge .

Hors-Jeu[modifier | modifier le code]

La règle du hors limite la capacité des attaquant à rester à l'avant (plus près de la ligne de but de l'adversaire) que de la balle, du deuxième avant-dernier défenseur (ce qui peut inclure le gardien), et du milieu de terrain. Cette règle est en vigueur tout comme celle de l'association de football.

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

Universiade d’Hiver d’Almaty 2017: Le bandy fera quant à lui son apparition en tant que sport de démonstration.[16]

Nations affiliées à la fédération internationale de bandy

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Origines et évolution du Hockey », sur www.prohockeyfr.com (consulté en 28 octobre2010)
  2. (fr) « Le Bandy, ancêtre du Hockey sur glace », sur www.bloc.com (consulté en 28 octobre2010)
  3. (fr) « Bandy : le hockey sur glace suédois », sur www.cafebabel.fr (consulté en 28 octobre2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]