Jeux de palets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Il existe de nombreuses formes de jeux de palets en France mais aussi en Espagne, au Portugal, en Angleterre ou dans le Val-d'Aoste (Italie).

On peut diviser le jeu en deux grandes pratiques : le jeu de palet proprement dit qui consiste à lancer des palets le plus près possible d'un autre palet plus petit, préalablement lancé sur une surface délimitée (planche de bois, plaque de plomb) ou directement sur le sol (terre, route). Le jeu de galoche consiste, lui, à faire tomber un cylindre sur lequel on place la mise ou ce qui tient lieu de « bouchon » le plus près possible de ses palets.

Histoire[modifier | modifier le code]

On retrouve des traces de jeux de palets dès le XIVe siècle[1]. Les palets sont, à cette époque, des pierres plates, des galets ou des ardoises.

François Rabelais fait jouer Gargantua des palets géants au XVIe siècle, qu'on retrouve dans le paysage : le palet de Gargantua à Saint-Aubin-d'Aubigné (Ille-et-Vilaine), à Treillières (Loire-Atlantique) ou à Martigné-Briand (Maine-et-Loire).

Les jeux de palets sont toujours particulièrement populaires en Bretagne et en Vendée[2].

Jeux de palets sur planche ou sur plaque[modifier | modifier le code]

Jeu de palet sur planche, les deux palets en fonte forment un chapeau

Palet sur planche de bois[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Palet sur planche.

Le palet breton se joue en 12 points. Chaque palet placé sur la planche, sans avoir rebondi sur le sol, le plus près du maître fait marquer un point à son équipe. Lorsqu'un joueur place son palet au-dessus du maître, on dit qu'il fait un chapeau et alors le palet se trouvant au-dessus est gagnant s'il y a possibilité de point. Deux joueurs touchant le maître sont mis à égalité et on recommence le lancé. Une partie se joue en général en deux manches gagnantes. Le palet en fonte mesure 56 mm de diamètre. Le joueur se place à 5 m du bord de la planche avec des palets de 120 grammes environ.

Palet laiton sur plaque de plomb[modifier | modifier le code]

Le jeu du palet en laiton sur une plaque de plomb est principalement joué en France au sud de la Loire en Bas-Poitou (l'actuel département de la Vendée), dans le sud des départements de la Loire-Atlantique ainsi qu'en Maine-et-Loire. Il se joue sur une plaque de plomb, qui fait 450 mm de côté et qui pèse environ 20 kg. Les palets de laiton font 40 mm de diamètre. Un jeu est composé de 12 palets (6 lisses et 6 striés) et 1 maître (ou « le petit »), qui est le plus petit palet. Les parties se jouent en 13 points, et la belle en 15 points. Les joueurs se placent à 2,80 mètres du bord de la plaque.

Palet fonte sur plaque de plomb[modifier | modifier le code]

Partie en cours de jeu de palets en fonte sur plaque de plomb

Le palet en fonte sur plaque en plomb est principalement joué dans les départements du sud de La Loire, avec un grand nombre de joueurs en Vendée. Il se joue sur une plaque en plomb, qui fait 45 cm de côté et qui pèse environ 20 kg pour une épaisseur d'environ 8 mm. Les palets en fonte font 54 mm de diamètre. Un jeu est composé de 12 palets numérotés (6 d'une couleur et 6 d'une autre couleur) et 1 maître, qui est plus petit. On le joue souvent en deux équipes composées de trois joueurs. Les parties se jouent en 13 points, et la belle en 15 points. Les joueurs se placent à 3,80 mètres du bord de la plaque.

Jeu de l'écu[modifier | modifier le code]

Se joue dans la Thiérache[3].

Jeux de palets sur terre[modifier | modifier le code]

Palet sur terre du Centre-Bretagne[modifier | modifier le code]

Ce jeu est encore pratiqué dans le Poher, particulièrement dans la région de Carhaix et Landeleau[4].

Palet sur terre en Maine-et-Loire et dans la Vendée[modifier | modifier le code]

Le palet de terre se joue principalement dans le sud du département de Maine-et-Loire, le nord des Deux-Sèvres et la Vendée. Les « petits » sont placés à 11 mètres l'un de l'autre. Ainsi, lorsque l'on termine un coup, il suffit de se retourner et on joue sur le petit qui servait de marque au coup précédent. Chaque joueur possède sa propre paire de palets, le diamètre du palet dépendant de la taille de la main, et son poids de la force du joueur. On peut facilement imaginer qu'il est plus aisé de « tirer » un palet adverse quand le sien est plus lourd, mais il est aussi plus difficile de bien viser... On peut jouer avec deux, trois ou quatre joueurs par équipe. Les parties se jouent en 15 points.

Palet sur terre de Haute-Bretagne[modifier | modifier le code]

Jeu du Peioù[modifier | modifier le code]

Se joue dans le Léon.

Palet de Groix[modifier | modifier le code]

Se joue sur l'île de Groix

Jeux de galoche[modifier | modifier le code]

Palet heurtant la cible : la galoche sur lequel est posé le bouchone, appelé liper dans le jeu de la galoche bigoudène.

Galoche bigoudène[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Galoche bigoudène.

La galoche bigoudène est spécifique à la Bretagne (pas de surface déterminée, règles plus complexes avec l'ajout d'une galoche et d'un liper qui est la cible du jeu)

Galoche à ruser[modifier | modifier le code]

Se joue dans le Finistère.

Galoche sur billot[modifier | modifier le code]

Ce jeu trouve son origine dans le Petit Trégor (entre Plestin-les-Grèves et Morlaix) et en Haute-Cornouaille (Berrien, Scrignac).

Pibot ou Pitao[modifier | modifier le code]

Galoche de Haute-Bretagne (gailloche). Ce jeu est dénommé aussi la dru.

Bouchon du Cotentin[modifier | modifier le code]

Galoche de Briouze[modifier | modifier le code]

Se joue dans l'Orne.

Galoche Sud Manche[modifier | modifier le code]

Palet coutançais[modifier | modifier le code]

Palet gascon[modifier | modifier le code]

Chaque joueur détient deux palets, disques d’acier d’un diamètre de 10 et 11 centimètres, d’un poids de 600 grammes et trois pièces de monnaies ou rondelles. Lors du jet, le lanceur doit faire tomber une quille (quillo) taillée dans un bois dur, légèrement conique, de 35 centimètres de haut pour un diamètre compris entre 4 et 5 centimètres, sur laquelle ont été placées préalablement les trois pièces ou rondelles.

Une fois la quille couchée, la position des pièces par rapport aux palets et à la quille détermine le nombre de points gagnés. Trois points si les trois pièces sont plus près ou à égale distance d’au moins un des palets que de la quille, sinon un point. C’est alors une puina. Le palet a donc deux fonctions : il sert à « déquiller » ou il sert à se placer au plus près. La partie se joue en deux fois douze tours, les points sont comptabilisés sur une feuille à l’issue des deux lancers d’un joueur.

Le gagnant est celui qui a réalisé le plus de points en fin de partie. Sur un terrain, goudron ou calcaire, les joueurs tirent à 10 mètres de la quille contre 9 mètres pour les dames et 7 mètres pour les enfants. Une planche d’arrêt est installée à 4 mètres de la quille

Palet saonnois[modifier | modifier le code]

Jeux annexes[modifier | modifier le code]

Jeu de la grenouille ou du tonneau[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jeu de la grenouille.

Jeu du sabot[modifier | modifier le code]

Boîte à cases[modifier | modifier le code]

Jeux de palets ailleurs en Europe[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

La tanguilla en Cantabrie.

Portugal[modifier | modifier le code]

Au Portugal, la pratique du jeu du palet, communément appelé Chinquilho, Jogo da Malha, ou Jogo do Fito dans le Nord du Portugal (où le palet est remplacé par une pierre) est ancienne et extrêmement populaire. Sa première mention historique date du XIVe siècle, mais la naissance du jeu dans la région remonterait à l'Antiquité, à l'époque où les cohortes romaines en conflit avec les populations autochtones lusitaniennes et celtes stationnaient dans le pays. Apparenté à la galoche bigoudène, au jeu du fer à cheval américain ou au palet sur planche d'Île-et-Vilaine (c'est à ce titre un parent éloigné de la pétanque), il suit sensiblement les mêmes règles, bien que le recul soit semble-t-il plus grand pour le lancer du palet que dans le cas de la galoche bigoudène, et se joue partout dans le pays et dans les anciennes colonies du Portugal.

Italie[modifier | modifier le code]

Angleterre[modifier | modifier le code]

Jeu de palet anglais

Le palet anglais (en) (Shove ha'penny) est un jeu de bar, datant du XIXe siècle, qui consiste à envoyer des pennies sur une surface de jeu marquée de lignes, mesurant 50 cm sur 40 cm[5].

Documentation[modifier | modifier le code]

Ouvrages généraux[modifier | modifier le code]

  • La Jaupitre, sous la direction de Dominique Ferré, Les Jeux traditionnels de Bretagne : un passé, un présent, ... un enjeu d'avenir, éditions Terre de Brume, 2002.
  • Louis Esquieu, Les Jeux populaires de l'enfance à Rennes, Caillère, Rennes, 1890.
  • Claude Carret, Alison Clarke, François Hubert, Erwan Le Bris du Rest & Jean-Yves Veillard, Les Jeux de palets, catalogue d'exposition, Musée de Bretagne, Rennes, 1983.

Galoche bigoudène[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Bouët (textes), Olivier Perrin (dessins), Jeux de noix et de galoche en Cornouaille, XIXe siècle (rééd. avec une préface et des notes de Frédéric le Guyader, Rennes, 1918).
  • La Galoche bigoudène, Skol Vreizh, 1983.
  • Comité de la galoche bigoudène, Un Jeu breton, la galoche bigoudène, Édition Torr penn, Plonéour-Lanvern, 1999.

Palet sur terre[modifier | modifier le code]

  • Franck le Goff, Le Palet sur terre en Centre-Bretagne, e-barzh Ethnologie française, 1999.

Film[modifier | modifier le code]

  • FALSAB, Les Jeux de palets en Bretagne, 2001, 13'.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Carret, Alison Clarke, François Hubert, Erwan Le Bris du Rest & Jean-Yves Veillard, Les Jeux de palets, catalogue d'exposition, Musée de Bretagne, Rennes, 1983
  2. http://www.jeuxbretons.org/spip.php?article47
  3. Site de Servifête
  4. http://www.paletsurterre.com/ et http://www.dailymotion.com/video/x5e9jm_palet-sur-terre-jeu-traditionnel-br_sport
  5. Site des festijeux