Rugby-fauteuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le rugby à XV image illustrant le handisport
Cet article est une ébauche concernant le rugby à XV et le handisport.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section est à actualiser. (février 2016).

Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Vous pouvez également préciser les sections à actualiser en utilisant {{section à actualiser}}.

Nombreuses lacunes par rapport à l'article anglophone.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rugby en fauteuil roulant.
Rugby-fauteuil
Quad rugby
Picto
Fédération internationale IWRF (fondée en 1993)
Sport paralympique depuis 2000 (sport de démonstration en
1996)
Champion(ne)(s) du monde en titre masculin Drapeau de l'Australie Australie (2014)
Image illustrative de l'article Rugby-fauteuil
Le canadien Garett Hickling et l'américain Bryan Kirkland lors d'un match

Le rugby-fauteuil, Quad rugby ou Murderball (en Amérique du Nord), est un handisport dérivé du rugby à XV, du hockey sur glace et du basket-ball pratiqué par des handicapés moteurs en fauteuil roulant[1]. Ce sport a été inventé au Canada en 1976[1]. Il oppose deux équipes de quatre joueurs sur un plancher. L'objectif de chaque camp est de mettre le ballon dans le but adverse et de le faire plus souvent que l'autre équipe.

C'est au Canada que ce sport s'organise et se structure. Le premier championnats y voient le jour dès ses origines.

Ce sport largement répandu dans les pays anglo-saxon est professionnalisé dans hémisphère sud. Il prend un nouvel essor en Europe qui compte de nombreuses nations pratiquantes (21).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le rugby-fauteuil trouve ses racines au Canada en 1976. Ce jeu est pratiqué par cinq athlètes canadiens tétraplégique Terwin, Duncan Campbell, Randy Dueck, Paul LeJeune et Chris Sargent. Ils souhaitaient créer une discipline permettant aux personnes non valide de jouer de manière équitable.

Rugby-fauteuil international[modifier | modifier le code]

IWRF Countries.PNG

Le rugby-fauteuil s'exporte à partir de 1979, avec une première rencontre à la Southwest State University dans le Minnesota aux États-unis.

Pratique du rugby-fauteuil[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Principes du jeu[modifier | modifier le code]

Le rugby-fauteuil met aux prises deux équipes de quatre joueurs (huit sont remplaçants) sur un terrain rectangulaire de 28 mètres de long sur 15 mètres de large. L'objectif est de faire pénétrer un ballon sphérique de 65 et 67 cm de circonférence pour un poids de 260 à 280 grammes dans un en-but long de 8 m sur 1,75 m de largeur. Le but est considéré marqué quand le ballon a entièrement franchi la ligne médiane tracée au sol entre les deux plots.

Le match dure 32 minutes en quatre périodes de huit minutes, chacune entrecoupée d'une pause de 2 minutes et 5 minutes[2].

Les équipements[modifier | modifier le code]

L'équipement du joueur[modifier | modifier le code]

Les fauteuils roulants de compétition doivent être conformes à des normes précises pour des questions d'équité et de sécurité. Les fauteuils sont très sollicités et reçoivent de nombreux chocs pendant les matchs. Il existe deux types de fauteuils à structures différentes : fauteuil d'attaque avec un parechoc arrondi (utilisé par les "hauts points") et fauteuil de défense avec un parechoc allongé, le bumper, pour accrocher l'adversaire (utilisé par les "petits points").

Terrain[modifier | modifier le code]

Le rugby-fauteuil se joue avec un ballon de volley-ball et se déroule sur un terrain de basket-ball.

Terrain de rugby en fauteuil roulant

Classification des handicaps[modifier | modifier le code]

Les athlètes handicapés moteurs sont classés en catégories selon leurs fonctionnalités. Ils reçoivent entre 0,5 et 3,5 points. Le joueur avec le plus de points est celui qui a le plus de facilité à se mouvoir. Chaque équipe est composée de quatre joueurs (et 8 remplaçants) dont le nombre total de points ne peut pas être supérieur à 8 points (on additionne les points des quatre joueurs).

On parle de petits points pour les joueurs classés entre 0.5 et 1.5 points.

On parle de hauts points pour les joueurs classés entre 2 et 3.5 points.

Les pratiquants sont tétraplégiques, triple amputés, IMC , ou souffrant de maladies dégénératives et paralysantes.

Compétition[modifier | modifier le code]

La photographie couleur montre l'équipe alignée entre le parquet de jeu et une longe table où semble siéger des personnalités officielles. Le photographe placé dans les tribunes a donné à son image une plongée qui permet de voir le groupe en entier. Le maillot est rouge et blanc, le bas est bleu.
Équipe paralympique britannique à Pékin 2008.

Le rugby-fauteuil est un sport de démonstration aux Jeux paralympiques d'Atlanta en 1996 et devient un sport officiel aux Jeux paralympiques de Sydney en 2000.

Au niveau national chaque nation organise son championnat ou coupe nationale.

à l'international: championnat d'Europe ou de continent tous les 2 ans, championnat du monde et JO

Toutes les informations sur Fédération Française Handisport ou IWRF

En France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rugby-fauteuil en France.

Compétitions Nationales[modifier | modifier le code]

En France il existe un Championnat de France et une Coupe de France.

Le championnat de France est divisé en 2 ligues (ligue haute et ligue basse).

Équipes de ligue haute[3][modifier | modifier le code]
  • STRH (Toulouse)
  • CAPSAAA (Paris)
  • Les Mambas (Carquefou)
  • Barbarians (sélections de joueurs évoluant en ligue basse)
  • AS Montferrand (équipe 1)
Équipes de ligue basse[4][modifier | modifier le code]
  • Carquefou 2 (Les Mambas)
  • Paris CAPSAAA 2
  • Mérignac (Drop de Béton)
  • AS Montferrand ( équipe 2)
  • Bourgoin
  • Roubaix (Los Toros)
  • Stade Toulousain Handisport 2
  • Nuit-Saint Georges (Black Chairs)
  • Auterive (SAA XV)
  • Limoges-Panazol

De nouveaux clubs intègrent le championnat de France pour la saison 2015/-2016

Toulon, Niort, Montpellier.

En projet: Grenoble, Marseille.

Finale de la coupe de France à Bourges les 6 et 7 Mai 2016.

Compétition internationale[modifier | modifier le code]

Les 9,10,11 juin 2016 le STRH organise la Rock'n Rose Europa Cup[5] qui regroupe 6 équipes (le Stade Toulousain Handisport, les Falcons du Danemark, les Rebels d’Allemagne, les Pushermen d’Amsterdam, les Gunners de République Tchèque mais aussi l’équipe de France de Rugby fauteuil).

L'équipe de France a participé au Jo de Londres en septembre 2012.

En finissant 2e du tournoi qualificatif paralympique de Paris elle gagne son billet pour Rio et décroche sa sélection, elle se classe désormais 7e mondiale au rang des nations.

Médias[modifier | modifier le code]

Le rugby fauteuil est un sport de contact dynamique qui a gagné ses lettres de noblesse lors des Jeux Paralympiques. Médiatique il a fait la une des diffusions télévisées lors des Jeux paralympiques de Londres en 2012.

En France, le groupe France Télévisions retransmettra 100 heures de direct à Rio et les matchs de l'équipe de France seront visibles sur France 2 et France 4.

La presse parle régulièrement de ce sport spectaculaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]