Haltérophilie aux Jeux olympiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haltérophilie aux Jeux olympiques
Description de l'image Weightlifting pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport HaltérophilieVoir et modifier les données sur Wikidata
1re apparition Athènes, 1896
Organisateur(s) CIO
Éditions 23e en 2008
Périodicité Tous les 4 ans
Épreuves 15 en 2008
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Haltérophilie aux Jeux olympiques d'été de 2016

L'haltérophilie est un sport olympique depuis les Jeux olympiques d'été de 1896 à Athènes[1]. Les femmes ont participé pour la première fois aux Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney.

Historique[modifier | modifier le code]

L'haltérophilie olympique est déjà présente lors des Jeux olympiques antiques des épreuves d’« halteria » : les athlètes devaient soulever dans chaque bras des masses en plomb. Ce sport figure aux premiers Jeux olympiques de l'ère moderne en 1896 parmi les disciplines sportives optionnelles.

Règles[modifier | modifier le code]

Deux types de mouvements différents sont exécutés : l'arraché et l'épaulé-jeté. A l'arraché, les haltérophiles doivent soulever la barre au-dessus de leur tête bras tendus en un seul mouvement. Dans l'épaulé-jeté, ils doivent soulever la barre jusqu'aux épaules, se redresser, puis jeter la barre à hauteur de bras au-dessus de leur tête. Lors de chaque essais, ils sont contrôlés par 3 juges qui déterminent la validité de la posture (avec une led blanche si l'essai est validé, rouge si c'est un échec).

Les athlètes ont droits à 3 essais pour chacune des deux positions. Avant un essai, il peut choisir son poids. Ces choix de poids sont limités : l'haltérophile ne peut pas réessayer avec un poids inférieur si il a raté un essai. En cas de succès, il doit rajouter au minimum un kilo à son essai suivant. Ces limitations ne concernent que les essais d'une même position. Le total des points est constitué de l'addition des deux meilleures performances réalisées dans ces deux exercices.

Pour les catégories ayant plus d'une dizaine de participants, les athlètes sont séparés en deux groupes A et B suivant leurs poids. Le groupe B n'est pas médiatisé. Même si tous les résultats des groupes sont pris en compte, le groupe A rassemble les probables médaillés de la catégorie. Néanmoins, à la surprise générale, Om Yun-chol gagna le titre olympique dans sa catégorie en 2012, en faisant partie du groupe B[2].

Épreuves au programme[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Lors des premiers Jeux olympiques, tous les haltérophiles concouraient dans une même catégorie.

1896
  • Poids lourd - à un bras
  • Poids lourd - à deux bras
1904
  • Poids lourd - à un bras
  • Poids lourd - à deux bras

Après une absence de 16 ans, l'haltérophilie revint au programme olympique en 1920 avec des épreuves correspondantes aux différentes catégories de poids.

1920-1936 1948 1952-1968 1972-1976 1980-1992 1996 2000-2012
Lourds
+82.5 kg
Lourds
+90 kg
Super lourds
+110 kg
Super lourds
+108 kg
Super lourds
+105 kg
Lourds
90-110 kg
Lourds
100-110 kg
Lourds
99-108 kg
Lourds
94-105 kg
Lourds-légers
90-100 kg
Lourds légers
91-99 kg
Lourds moyens
85-94 kg
Lourds moyens
83-91 kg
Lourds moyens
82.5-90 kg
Mi-lourds
77-85 kg
Mi-Lourds
76-83 kg
Mi-lourds
75-82.5 kg
Moyens
69-77 kg
Moyens
70-76 kg
Moyens
67.5-75 kg
Légers
64-70 kg
Légers
62-69 kg
Légers
60-67.5 kg
Plumes
59-64 kg
Plumes
56-62 kg
Plumes
-60 kg
Plumes
56-60 kg
Coq
54-59 kg
Coq
-56 kg
Coq
52-56 kg
Coq
-56kg
Mouches
-54 kg
Mouches
-52 kg
5 6 7 9 10 10 8

Femmes[modifier | modifier le code]

Les premières épreuves féminines ont eu lieu à l'occasion des Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney.

Catégories
  • 48 kg
  • 53 kg
  • 58 kg
  • 63 kg
  • 69 kg
  • 75 kg
  • +75 kg

Légendes olympiques[modifier | modifier le code]

Triples champions olympiques

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente le bilan, par nations, des médailles obtenues en haltérophilie lors des Jeux olympiques d'été, d'Athènes 1896 à Londres 2012. Le rang est obtenu par le décompte des médailles d'or, puis en cas d'ex æquo, des médailles d'argent, puis de bronze.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Flag of the Soviet Union.svg / Drapeau : Équipe unifiée[3] / Drapeau de la Russie Russie 47 38 12 97
2 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 29 13 8 50
3 Drapeau des États-Unis États-Unis 16 16 11 43
4 Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 12 16 8 36
5 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 9 13 16 38
6 Drapeau de la France France 9 3 3 15
7 Drapeau de la Turquie Turquie 8 1 1 10
8 Drapeau de la Grèce Grèce 6 5 4 15
9 Drapeau de la Pologne Pologne 5 6 21 32
10 Drapeau de l'Iran Iran 5 5 6 16
11 Drapeau de l'Italie Italie 5 4 5 14
12 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 5 4 1 10
13 Drapeau de l'Égypte Égypte 5 2 2 9
14 Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord 4 4 5 13
15 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 3 4 4 11
16 Drapeau de l'Autriche Autriche 3 4 2 9
17 Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie 3 2 3 8
18 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 3 1 4 8
19 Drapeau de la Thaïlande Thaïlande 3 1 3 7
20 Drapeau de la Hongrie Hongrie 2 10 9 21
21 Drapeau de la Roumanie Roumanie 2 7 4 13
22 Drapeau du Japon Japon 2 3 8 13
23 Drapeau de Cuba Cuba 2 1 2 5
24 Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est 1 4 6 11
25 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 1 3 6 10
26 Drapeau de l'Estonie Estonie 1 3 3 7
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1 3 3 7
28 Drapeau de la Belgique Belgique 1 2 1 4
Drapeau de la Colombie Colombie 1 2 1 4
30 Drapeau du Danemark Danemark 1 2 0 3
31 Drapeau de l'Australie Australie 1 1 2 4
32 Drapeau de la Finlande Finlande 1 0 2 3
33 Drapeau de la Croatie Croatie 1 0 1 2
Drapeau de la Géorgie Géorgie 1 0 1 2
35 Drapeau du Mexique Mexique 1 0 0 1
Drapeau de la Norvège Norvège 1 0 0 1
37 Drapeau de l'Indonésie Indonésie 0 3 5 8
38 Drapeau : Taipei chinois Taipei chinois 0 2 4 6
39 Drapeau de la Suisse Suisse 0 2 2 4
40 Drapeau du Canada Canada 0 2 1 3
41 Drapeau de Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago 0 1 2 3
42 Drapeau de l'Argentine Argentine 0 1 1 2
Drapeau de la Lettonie Lettonie 0 1 1 2
44 Drapeau du Liban Liban 0 1 0 1
Drapeau du Luxembourg Luxembourg 0 1 0 1
Drapeau du Nigeria Nigeria 0 1 0 1
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam 0 1 0 1
Drapeau de Singapour Singapour 0 1 0 1
49 Drapeau de l'Arménie Arménie 0 0 5 5
50 Drapeau de la Suède Suède 0 0 4 4
51 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 0 0 3 3
52 Drapeau de la Moldavie Moldavie 0 0 2 2
53 Drapeau de l'Inde Inde 0 0 1 1
Drapeau de l'Irak Irak 0 0 1 1
Drapeau du Qatar Qatar 0 0 1 1
Drapeau du Venezuela Venezuela 0 0 1 1
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 0 0 1 1

Références[modifier | modifier le code]

  1. Haltérophilie olympique sur le site du CIO
  2. (en) « North Korea's Om wins surprise gold in weightlifting », sur Reuters,‎
  3. Équipe unifiée de l'ex-URSS

Liens externes[modifier | modifier le code]