Sepak takraw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sepak takraw
Picto
Autres appellations takraw, kick volley-ball.
Fédération internationale International Sepak Takraw Federation
Principale instance King's Cup World Sepak Takraw Championships
Autre(s) instance(s) Association française de Sepak Takraw
Image illustrative de l'article Sepak takraw
Un match de sepak takraw à Strasbourg.
La balle utilisée (modèle en plastique)
Enfant jouant au sepak takraw

Le sepak takraw (du malais-indonésien sepak, qui signifie « donner un coup de pied », et du thaï takraw, « balle ») est un sport d'équipe, proche du volley-ball, qui se pratique essentiellement dans les pays d'Asie du Sud-Est où il est très populaire, notamment en Indonésie, en Malaisie, au Laos et en Thaïlande. Dans ce dernier pays, il est considéré comme sport national à l'égal de la boxe muay thaï.

Il est souvent désigné par le seul terme takraw lorsqu'il s'agit plutôt d'un divertissement. Au Laos, il est plus connu sous le nom de kataw. En Europe, il est parfois appelé kick volley-ball.

Description[modifier | modifier le code]

Ce sport se pratique avec une balle traditionnellement en rotin tressé (maintenant souvent en plastique) faisant environ 15 cm de diamètre et pesant 200 grammes, sur un terrain de 13,40 m sur 6,10 m, séparé en deux camps par un filet disposé à 1,55 m de hauteur. Par contre, aujourd'hui, plusieurs ligues ont été formées et des balles de différentes couleurs, grosseurs et poids existent.

Trois joueurs par équipe parcourent l'étendue de leur camp ou même évoluent à l'extérieur des limites pour rattraper une balle venant de leur équipe. Ils peuvent se faire trois passes entre eux ou à eux-mêmes, avant de renvoyer la balle dans le camp adverse par-dessus le filet. Pour cela, ils doivent utiliser principalement leurs pieds, mais aussi les genoux, les épaules ou la tête, à l'exception des bras ou des mains.

L'équipe marque un point quand la balle touche le sol dans le camp adverse ou si les joueurs adverses envoient la balle hors du terrain.

Règlement[modifier | modifier le code]

Conditions de victoire

Un match, qui n'est pas limité dans le temps, se joue en deux manches, une manche étant remportée par une équipe lorsqu'elle atteint 21 points. En cas d'égalité, une troisième manche dénommée Tie-Break est disputée et remportée par l'équipe qui atteint les 15 points.

Équipe

Une équipe (appelée regu en malais) comporte trois joueurs : deux joueurs "de champ" appelés apit kiri ("pince gauche") et apit kanan ("pince droite"), et un joueur de centre faisant aussi office de serveur dénommé tekong. En cours de partie un seul remplacement de joueur est autorisé.

Fautes

  • Si le tekong ne garde pas un pied dans le cercle de service ou que son pied touche la ligne du cercle.
  • Si le service est effectué alors que les ailiers ne sont pas dans leur quart de cercle ou qu'ils marchent sur la ligne de leur quart de cercle.
  • Si au service, les autres joueurs se trouvent en dehors des limites du terrain.
  • Si pendant le jeu, un joueur touche le filet ou les poteaux avec son corps ou ses vêtements.
  • Si un joueur touche la balle avec sa main ou son bras.
  • Si un joueur porte la balle.
  • Si la balle glisse sur le corps d'un joueur.
  • Si une équipe effectue plus de 3 touches de balle.
  • Si un joueur passe son pied au-dessus du filet afin de contrer un adversaire.
  • Si un joueur touche la balle dans le camp adverse.
  • Si la balle touche le plafond ou le mur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Chinlon, équivalent birman du Sepak takraw.

Liens externes[modifier | modifier le code]