Béhourd (sport)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Béhourd
Image illustrative de l’article Béhourd (sport)

Domaine Sport de combat
Sport olympique Non


Le béhourd est un sport de combat impliquant l'utilisation d'armes et d'armures issues du Moyen Âge[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les armes et l'armure utilisées par un participant doivent être issues de la même région et de la même époque (comprise entre 1200 et 1699).

Contrairement aux reconstitutions de batailles historiques, le béhourd est un sport régi par des règles et nécessite la présence d'arbitres.

Afin de réduire les blessures, le matériel est soigneusement vérifié avant les batailles, toutes les armes sont émoussées.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme béhourd viendrait du vieux français et signifierai "fracas", à moins qu'il ne vienne du vieil allemand "bouhourt" et signifierait "heurter".

Histoire[modifier | modifier le code]

La renaissance du béhourd date des années 1990 en Russie. Il s'est peu à peu développé dans les pays d'Europe de l'Est principalement en Biélorussie, en Russie et en Ukraine pour ensuite gagner le reste de l'Europe[2].

La principale compétition internationale est la Bataille des Nations dans laquelle s'affrontent les équipes nationales.

Entrainement et préparation[modifier | modifier le code]

Les séances d'entrainements sont conformes aux méthodes modernes d'entrainement pour un sport de combat moderne (lutte, MMA). À cela s'ajoutent des entrainements spécifiques en armure. Le crossfit est aussi beaucoup utilisé[3].

Règlement[modifier | modifier le code]

Il y a des règles internationales unifiées pour les batailles. Elles interdisent un certain nombre de techniques très traumatisantes et réglementent l'admission des combattants et de leurs armes afin d'observer la fiabilité historique de l'équipement, et aussi à éliminer les blessures graves. En particulier sont interdits les coups d'estoc, qui pourraient passer la visière, ainsi que les coups sur les parties non protégées.

En raison des règles de combat qui peuvent différer selon les pays, les premières règles unifiées ont été développées spécifiquement pour le championnat du monde : « Bataille des nations »[4].

Plusieurs sortes de combats existent, mais avec un nombre de joueurs dans chaque équipe égal. Il peut donc y avoir des équipes d'une personne, de deux personnes[5], de seize[6] ou encore de vingt-et-une personnes[7]. Il peut s'agir d'un combat « courtois », dans lequel les projections au sol et les coups de pied ne sont pas comptabilisés, ou bien d'un combat « non courtois » pour lequel ces actions rapportent des points.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Béhourd, un sport de combat médiéval en devenir [interview] », sur Breizh-info.com, Actualité, Bretagne, information, politique (consulté le 8 décembre 2015).
  2. « Un Arverne charpenté pour le béhourd », sur www.sports-auvergne.fr (consulté le 10 décembre 2015).
  3. « Le béhourd, un combat en armure, sera proposé lors de la 20e édition de la Foire aux laines », sur www.lechorepublicain.fr (consulté le 10 décembre 2015).
  4. « Règles des tournois de béhourd IMCF & HMB (combat médiéval full-contact) en Français », sur Fédération Française de Béhourd | Combat Médiéval (consulté le 8 décembre 2015).
  5. « Murol 2014 - Béhourd en équipe de 5 contre 5 », (consulté le 11 décembre 2015).
  6. « Château-Thierry 20@4 : Round 2 16vs16 King's capture - Béhourd », (consulté le 11 décembre 2015).
  7. « [VIDÉO] Battle of the Nations - 2013 : 21 vs 21 - Russia vs USA, Days 4 », (consulté le 11 décembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]