Rugby à XIII en fauteuil roulant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rugby en fauteuil roulant.

Rugby à XIII en fauteuil roulant
Wheelchair Rugby League
Picto
Champion(ne)(s) du monde en titre masculin Drapeau : France (2017)
Image illustrative de l’article Rugby à XIII en fauteuil roulant

Le rugby à XIII en fauteuil roulant (Wheelchair Rugby League) est une pratique de l'Ovalie en fauteuil inventée en 1999 par le Français Wally SALVAN. Basée sur les spécificités du « rugby foulard » ( Tag rugby dans les pays anglo-saxons), chaque joueur porte deux rubans (ou tags en anglais) sur les épaules pour remplacer les plaquages.

Histoire[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg
Cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et doit être internationalisée (Novembre 2019).

C'est en France et en 1999, dans le cadre de la préparation du Téléthon, que germe l'idée de ce sport totalement «  inclusif ». Le but est de faire jouer sur un même terrain des personnes handicapés physiques ou valides, homme ou femme, de tous âges et de tous horizons.

Trois équipes sont alors créées de toutes pièces, une à Vichy, une à Roanne et une à Beauvais. Un mini tournoi est alors organisé dans le cadre du Téléthon.

Les règles appliquées sont celles du « flag rugby à 13 ». Sur un terrain de handball, 6 joueurs sont répartis et jouent avec un véritable ballon de rugby. Le placage est remplacé par le fait d'attraper le Flag (ou drapeau) sur le bras de l'adversaire qui tient le ballon ; un tenu est joué et le jeu peut reprendre sur chaque possession de balle par une équipe, 5 tenues sont possibles, le 6ème étant un tenu de transition au terme duquel la balle est rendu à l'adversaire. L'essai est marqué en passant la ligne d'essai, les transformations sont à l'époque faites à l'aide du poing fermé avec en guise de Tee, un tuyau en PVC de descente de chéneau, qui sera ensuite amélioré au fil des années par les différentes équipes.

C'est en 2004 que nombre d'équipes du sud de la France « rejoignent l'aventure » , notamment les Dragons Catalans Handy rugby, les Diables cadurciens et les pandas de Montauban.

Compétitions[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

La première coupe du monde, en Australie, a été remportée en 2008 par l'Angleterre. La seconde édition, en Angleterre, a été remportée en 2013 par la France. Victoire de la France encore une fois, face à l'Angleterre[1].

Édition Champion Score Finaliste Nation hôte
2008 Drapeau : Angleterre Angleterre 44 – 12 Drapeau : Australie Australie Drapeau de l'Australie Australie
2013 Drapeau : France France 44 – 40 Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau de l'Angleterre Angleterre
2017 Drapeau : France France 38 – 34 Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau de la France France

Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Article connexe : Championnat de France.

Ils se développent dans certains pays comme la France. La France dispose ainsi, fin des années 2010, d'un championnat de six clubs; certains issus de villes considérées comme « treizistes » ( Perpignan, Avignon, Roanne) mais aussi de villes comme Saint-Jory, Montauban, et Bidart ( club « Aingirak » ). En 2019, un club de Saint-Omer-en-Chaussée, « les Grizlzys »[2], ville des Hauts-de-France, est pressenti pour rejoindre également ce championnat. Les résultats de ce championnat sont donnés par le magazine Midi-Olympique, dans son édition « rouge » qui parait le lundi[3].

Fin des années 2010, le Championnat de France comporte deux divisions avec un mécanisme de relégation-promotion : l’Élite 1 et L’Élite 2 . En Élite 2 c'est un club de l'Ain, les Dahus d'Arbent, qui remporte le titre en 2019[4].

Pratique du rugby à XIII en fauteuil roulant[modifier | modifier le code]

Règles[modifier | modifier le code]

  • Utilisation d'un ballon de rugby
  • Le ballon ne peut être passé qu'en arrière
  • 5 tenus

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Pech, « Champions du monde : portrait de deux internationaux lotois du rugby fauteuil : Vendredi soir, l'équipe de France de Rugby fauteuil a été sacrée championne du monde après sa victoire contre l'Angleterre (38-34) en finale à Perpignan. », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 17 janvier 2019)
  2. Hervé Girette, « St Omer, c'est le Nord ! », Planète XIII, no 15,‎ , p. 30-32 (ISSN 2647-8323)
  3. Didier Navarre, « Treize actualité : Résultats », Midi Olympique (édition rouge),‎ , p. 29
  4. Hervé Girette, « XIII fauteuil-Championnat Élite 2 Les Dahus inaugurent leur palmarès », Planète XIII, no 21 « Spécial Finales 2019 »,‎ , p. 23 (ISSN 2647-8323)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]