Arts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le concept culturel. Pour le concept philosophique, voir Art. Pour les pages d'homonymes voir ART Page d'aide sur l'homonymie et, voir Arts (homonymie).
Tableau représentant un double portrait appelé hommage aux arts
Hommage aux arts - Allégorie de couple électorale du palatinae comme patrons qui représente un double portrait de Johann Wilhelm et sa femme.

Les arts représentent une forme de l'expression humaine, généralement influencée par la culture et entraînée par une impulsion créatrice humaine. Les éléments majeurs des arts sont la littérature, le spectacle vivant, dont la musique, la danse et le théâtre, les arts culinaires telles que, par exemple, la cuisine, la chocolaterie et la vinification, les arts médiatiques comme la photographie et le cinéma ainsi que les arts visuels qui comprennent le dessin, la peinture et la sculpture. Certaines formes d'art combinent un élément visuel au spectacle (par exemple un film) et l'écrit (par exemple, la bande dessinée).

Des peintures rupestres préhistoriques à nos films modernes, l'art permet de raconter des histoires mais aussi de transmettre la relation de l'humanité avec son environnement.

Définition[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Art, Classification des arts et Sept arts.

Il existe plusieurs sens possibles aux définitions des termes Art et Arts[N 1]. La première signification du mot art est la « manière de faire »[1]. La signification actuelle la plus basique définit les arts comme des activités spécifiques qui permettent de produire chez l'homme de la sensibilité[2].

Les arts sont également désignés comme regroupant toutes les activités créatives et imaginatives, sans inclure la science[N 2],[3],[4].

L'art est une activité globale dans laquelle est inclus un grand nombre de disciplines, comme : les beaux-arts, les arts libéraux, les arts visuels, les arts décoratifs, les arts appliqués, le design, l'artisanat, les arts du spectacle[3]... On parle « des arts » quand plusieurs d'entre eux sont évoqués : « Dans tous les arts, le plaisir croît avec la connaissance que l'on a d'eux[5] ». Les arts peuvent-être divisés en plusieurs domaines :

  • Les Beaux-arts qui regroupent, au sens large, tous les arts dont le but est de produire un véritable plaisir esthétique[6].
  • Les arts décoratifs et les arts appliqués qui se rapportent à un côté esthétique au quotidien[7].

La classification, la plus courante et actuelle des arts, consiste à en différencier sept[N 3] : l'architecture, la sculpture, la peinture, la musique, la poésie (et littérature), le spectacle vivant (théâtre, cirque) et le cinéma[8].

Il y a cependant beaucoup de convergences sur la définition des notions d'« art » et des « arts ». Certains pensent que tout ce qui est créé par l'homme s'apparente à de l'art, d'autres pensent que l'utilisation du terme de l'« art » doit être précis et limité à certains cas. L'art doit alors provoquer des impressions et stimuler les sens[9]. C'est seulement depuis le début du XIXe siècle que les arts sont considérés comme des activités ; ils doivent se soumettre à la vie sociale de leurs époque et, bien souvent, l'État administre les arts (gestion d'œuvres d'arts, mécénats d'artistes)[10].

« La notion d’art, qu’il s’agisse de l’art nègre, de l’art crétois ou de l’art impressionniste, reste à la fois imprécise, ineffable et irritante. L’art, c’est ce qui maintient vivante l’idole morte en tant qu’idole. L’art c’est ce qui dans un objet continue à servir quand il ne sert plus à rien[11]. »

Domaines[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, les Artes Liberales (Arts libéraux) sont enseignés dans les universités dans le cadre du Trivium, un programme regroupant la grammaire, la rhétorique et la dialectique[12], mais aussi du Quadrivium[N 4],[13] qui regroupe les arts mathématiques de l'arithmétique, la géométrie, la musique et l'astronomie[14]. Les Artes Mechanicae (Arts mécaniques) comprenant la fabrication de la laine, l'armement, la navigation, l'agriculture, la chasse, la médecine et le théâtre[15] sont pratiqués et développés dans les guildes. La distinction moderne entre les compétences artistiques et non-artistiques apparaît à la Renaissance.

Dans les académies modernes, les arts sont généralement regroupés avec les humanités. Certaines de ces humanités sont l'histoire, la linguistique, la littérature et la philosophie.

Traditionnellement, les arts sont au nombre de sept bien que la liste a été élargie à dix. Ceux-ci sont :

avec les ajouts modernes de la photographie[16], la bande dessinée[17]et depuis 2012, le jeu vidéo.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de l'art.

Les arts préhistoriques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Art Préhistorique.

Si on considère que l'art consiste à bâtir, à sculpter, à réaliser des motifs ornementaux, les arts préhistoriques (art rupestre, art pariétal et l'art mobilier) sont donc les premiers à s'être manifestés[18]. Les premières manifestations de l'art datent de la fin du Paléolithique moyen. Mais ce n'est vraiment que durant le Paléolithique supérieur (30 000 à 12 000 av. J-C.) que se développe l'art préhistorique, notamment l'art pariétal avec les Vénus paléolithiques[19]. La période du Mésolithique (12 000 à 8 000 av. J-C.) voit le développement des premiers pétroglyphes et la période du Néolithique (8 000 à 3 000 av. J-C.) voit la naissance de l'art néolithique, de l'art rupestre du Sahara ainsi que de l'art mégalithique[20].

Les arts dans l'Antiquité[modifier | modifier le code]

L'art de l'Antiquité est divisé en plusieurs parties (géographiques et historiques). En Égypte apparaît l'art égyptien qui se divise en plusieurs grandes périodes artistiques : l'art de Nagada (3 800 à 3 000 av. J-C.), l'art de l'époque thinite (3 000 à 2 700 av. J-C.), l'art de l'Ancien empire (2 700 à 2 200 av. J-C.), l'art du Moyen empire (2 033 à 1 786 av. J-C.), l'art amarnien (1 400 à 1 300 av. J-C.), l'art du bas Empire (750 à 30 av. J-C.) et l'art ptolémaïque (300 à 30 av. J-C.)[21],[22].

Durant l'Antiquité se développent également les arts de la civilisation étrusque : art étrusque (600 à 60 av. J-C.), les arts de la Rome antique : art romain (architecture, littérature, mosaïque, musique et sculpture). Dans le Proche-Orient ancien ce sont également développés plusieurs arts : l'art sumérien, l'art babylonien, l'art élamite, l'art hittite, l'art assyrien, l'art persan et l'art sassanide. Dans les civilisations précolombiennes se développe un art spécifique précolombien composés des arts : art aztèque, arts précolombiens en Équateur, art inca, art maya, art olmèque, art toltèque et art zapothèque. En Inde apparaissent l'art bouddhique et l'art gréco-bouddhique. L'art celte (musique, littérature) se développe également.

Les arts de la Grèce antique (musique, architecture, céramique, théâtre) sont probablement les plus connus de tous les arts antiques : ils se décomposent en plusieurs périodes : l'art cycladique, l'art crétois, l'art mycénien, l'art de l'époque archaïque, l'art de l'époque classique et l'art hellénistique[23].

Les arts médiévaux[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Arts libéraux et Arts mécaniques.

Les arts à l'époque moderne[modifier | modifier le code]

On divise les arts de l'époque moderne en trois catégories : les arts du XVe au XVIIIe siècle, les arts modernes et l'art abstrait.

Au moyen-orient entre le XVe et le XVIIIe se sont développés les arts : art safavide, art qajar, art ottoman et art moghol. Durant la même période se développe en Europe de l'ouest plusieurs mouvements artistiques : la Renaissance, le maniérisme, le baroque, le classicisme le rococo, le védutisme, le romantisme, le réalisme et le naturalisme.

L'art moderne est composé des mouvements : Impressionnisme, Post-impressionnisme, Pont-Aven, Pointillisme, Fauvisme, Cubisme, Symbolisme, Art nouveau, Dadaïsme, Futurisme, Expressionnisme et Surréalisme.

L'expression d'art abstrait pour toutes les peintures non figuratives n'ayant aucun rapport avec la réalité[24].

« J'appelle art abstrait tout art qui ne contient aucun rappel, aucune évocation de la réalité observée, que cette réalité soit, ou ne soit pas le point de départ de l'artiste[25]. »

Les arts contemporains[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Art contemporain.

On parle d'art contemporain pour tous les arts et œuvres datant d'après 1945. Les arts contemporains sont présents partout dans le monde : Africain, Chine, Japon, Cambodge, Roumanie, Algèrie[26]...

Les arts contemporains sont aussi présents dans quasiment tous les domaines : musique, architecture, littérature...

Depuis les années 1960, de grand mouvements se partagent l'art contemporains : dans les années 1960 on retrouve : l'actionnisme viennois, l'art cinétique, l'art conceptuel, le nouveau réalisme. Les arts dominants des années 1970 sont l'art corporel, l'hyperréalisme, le Land art et l'art sociologique. Dans les années 1980 apparaissent l'art vidéo, l'art urbain et l'art audiovisuel. Dans les années 1990 : on retrouve l'art en ligne, l'art génératif, l'art numérique, l'art relationnel, le bio-art et les arts scientifiques[N 5]. Les années 2000 voient le développement du pixel art[26].

Arts traditionnels[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Art traditionnel.

Les arts traditionnels sont composés par les arts premiers et les arts asiatiques.

On retrouve dans les arts premiers : l'art inuit, l'art amérindien, l'art amazonien, l'art africain traditionnel, l'art des aborigènes d'Australie et l'art d'Océanie (art micronésien, art mélanésien et art polynésien). Dans les arts asiatiques on retrouve : l'art bouddhique, l'art du monde indien, l'art tibétain, l'art thaï, l'art chinois et l'art japonais.

Arts visuels[modifier | modifier le code]

On appelle les arts visuels, les arts qui produisent des objets perçus essentiellement par l'œil. La notion englobe les arts plastiques traditionnels (les anciens beaux-arts) auxquels s'ajoutent les techniques nouvelles comme la photographie, le cinéma, l'art vidéo, l'art numérique, mais aussi les arts appliqués, les arts décoratifs (par exemple l'art textile, le design, la marqueterie) et l'architecture.

Dessin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dessin.

Le dessin est un moyen de fabrication d'une image en deux dimensions, en utilisant une grande variété d'outils et de techniques. Il s'agit généralement de faire des traits sur une surface en appliquant une pression à partir d'un outil pour délimiter des contours. Les outils communs sont les doigts, le crayon, la craie, le fusain, les plumes, les pinceaux, les stylographes (à bille, à plume, tubulaires), les feutres. Les outils numériques permettent aussi de simuler les effets de ceux-ci. Les principales techniques utilisées dans le dessin sont : le dessin au trait, hachures parallèles ou croisées, remplissage avec variation de la pression selon l'intensité souhaitée, estompage en frottant à la main ou avec un outil, gommage pour éclaircir, le griffonnage, le pointillé et le mélange de ces techniques. Le dessin est également utilisé pour créer des bandes dessinées et l'animation par exemple[27].

Peinture[modifier | modifier le code]

La peinture[28] est la pratique d'appliquer des pigments agglomérés par un liant ou médium, mais aussi d'autres composants tels que du solvant, diluant ou ajduvant, sur une surface, ou un support, tel que le papier, une toile, un panneau de bois ou un mur. En 2011, en Afrique du Sud, des archéologues ont rapporté avoir trouvé une substance à base d'ocre, créée par l'homme, remontant à 100 000 ans, qui pourrait avoir été utilisée pour peindre[29].

La peinture, dans son expression artistique est combinée au dessin, la composition picturale et l'esthétique pour manifester l'intention expressive et conceptuelle de l'artiste. La peinture sert aussi à exprimer des motifs spirituels et des idées : l'expression de cette illustration par la peinture va des personnages mythologiques représentés sur les poteries jusqu'au corps humains de la chapelle Sixtine.

Les artistes modernes étendent leur activité, par exemple, au collage dans le cubisme. Certains peintres intègrent à leurs créations des matières telles que le sable, le ciment, de la paille ou du bois, comme Jean Dubuffet (art brut) ou Anselm Kiefer.

Photographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Photographie.

La photographie, en tant qu'art, se réfère à des photographies qui sont créés conformément à la vision créative du photographe. La photographie d'art est en contraste avec le photojournalisme, qui fournit un compte rendu visuel des événements d'actualité et la photographie commerciale, dont l'objectif principal est de promouvoir les produits ou services. Dans la classification des arts, dérivée de celle d'Hegel[30], la photographie reçoit la huitième place (en concurrence avec la radiodiffusion[31] et la télévision[32]). Ces trois activités sont parfois regroupées en « arts médiatiques ».

Sculpture[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Sculpture et Arts plastiques.

La sculpture[33],[34] est un art visuel en trois dimensions qui fait partie des arts plastiques. Le processus sculpturales varie : enlèvement de matière ou modelage par ajout de matière, comme l'argile. La sculpture peut être de pierre, de métal, en céramique, en bois ou tout autre matériaux, mais, depuis le modernisme, les changements dans le processus de sculpture ont conduit à une liberté presque complète des matériaux et des processus. Une grande variété des matériaux sculptés peut être travaillée par enlèvement, assemblage par soudage, modelage, moulage ou fonderie.

Architecture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Architecture.

Le terme architecture (en latin : architectura), vient du grec ancien : ἀρχιτέκτων - árchitekton (de ἀρχός/ή (árchós/í): « chef, principe » et τέκτων (tékton), qui veut dire «couvrir, constructeur, charpentier» et qui a donné « toiture » en ancien français, devenu «toiture»). L'architecture désigne donc, à l'origine, l'art de clore et de couvrir des lieux et l'architecte celui qui dirige cette opération. À partir du XVIe siècle, les architectes spécialisés dans la conception des bâtiments, des fortifications et des machines pour la guerre prennent le nom d'ingénieurs.

Une définition plus large inclurait la conception de l'environnement bâti : à une macro-échelle l'urbanisme, l'aménagement urbain et l'architecture du paysage, à une micro-échelle, les meubles. La conception architecturale doit souvent répondre à la fois à la faisabilité et au coût pour le constructeur mais aussi sa fonction et l'esthétique pour l'utilisateur.

Dans l'usage moderne, l'architecture est l'art et la discipline de créer du réel, ou déduire un plan implicite ou apparent d'un objet ou d'un système complexe. Le terme peut être utilisé pour désigner l'architecture implicite des choses abstraites, telles que la musique ou les mathématiques, l'architecture apparente des choses naturelles, telles que les formations géologiques, la structure des cellules biologiques mais aussi des architectures explicitement organisées de choses artificielles telles que les logiciels, ordinateurs, les entreprises ou les bases de données en plus des bâtiments. Dans chaque utilisation, une architecture peut être considérée comme une application subjective à partir d'un point de vue humain (celui de l'utilisateur dans le cas d'objets abstraits ou physiques) pour les éléments ou composants d'une sorte de structure de système ou ce qui préserve les relations entre les éléments ou les composants.

L'architecture manipule l'espace, le volume, la texture, la lumière, l'ombre ou des éléments abstraits pour atteindre une esthétique agréable. Ceci la distingue de la science appliquée ou de l'ingénierie, qui se concentrent généralement plus sur les aspects fonctionnels et de faisabilité de la conception des constructions ou des structures.

Dans le domaine de l'architecture des bâtiments, les compétences exigées des d'architectes vont du plus complexe, comme un hôpital ou un stade, à une apparence simple, comme la planification résidentielle de maisons. Beaucoup d'œuvres architecturales peuvent aussi être considérées en tant que symboles culturels et politiques ou des œuvres d'art. Le rôle de l'architecte, bien qu'il évolue, est au centre de la conception et la mise en œuvre réussie, ou non, des milieux agréablement construits dans lesquels les gens vivent.

L'art conceptuel[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Art conceptuel.

L'art conceptuel est un art dans lequel le concept, la notion, ou l'idée impliqués dans le travail prime sur les préoccupations esthétiques et matérielles traditionnelles. Beaucoup d'œuvres de l'art conceptuel, parfois appelées installations, peuvent être construites par n'importe qui, simplement en suivant un ensemble d'instructions écrites[35]. Cette méthode est fondamentale pour l'artiste américain Sol LeWitt qui est l'un des premiers à définir l'art conceptuel[N 6].

Arts littéraires[modifier | modifier le code]

Cet art, relatif à la littérature concerne à l'origine la « chose écrite », c'est-à-dire la lettre. Il évolue à la fin du Moyen Âge vers le sens de « savoir tiré des livres[36] », avant d'atteindre aux XVIIe‑ XVIIIe siècles son sens principal actuel : ensemble des œuvres écrites ou orales comportant une dimension esthétique par opposition aux sciences[37]. La littérature est associée aux livres par lesquels nous parlent à distance les auteurs, mais elle concerne aussi les formes diverses de l'expression orale comme le conte (en plein renouveau depuis une trentaine d'années dans les pays occidentaux), la poésie traditionnelle des peuples sans écriture — dont nos chansons sont les lointaines cousines — ou le théâtre, destiné à être reçu à travers la voix et le corps des comédiens. La technologie numérique est cependant peut-être en train de transformer le support traditionnel de la littérature et sa nature[38]. Le terme regroupe une collection d'écrits qui, dans la culture occidentale, sont principalement la prose, à la fois la fiction et non-fiction[N 7], le théâtre et la poésie. Dans une grande partie, sinon la totalité du monde, l'expression linguistique artistique peut aussi être orale et intègre les genres tels que l'épopée, les légendes, la mythologie, les ballades, d'autres formes de poésie orale et les contes issus des folklores. Les arts littéraires et l'écriture créative sont des termes associés.

Arts du spectacle[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spectacle vivant.

Entre les arts plastiques et les arts du spectacle, il existe quelques différences méthodologiques. Pour lancer son activité artistique, qui est généralement une expérience, l'artiste utilise principalement son propre corps, visage ou sa présence. L'artiste plasticien s'appuie normalement sur un objet et il ou elle utilise des matériaux (tels que l'argile, le métal ou la peinture) pour le créer. Les arts du spectacle incluent l'acrobatie, les arts de la rue, la comédie, la danse, la magie, la musique, l'opéra, l'opérette, le film, la jonglerie, les arts martiaux, ou les arts marchants (en) tels que les fanfares, orchestres de Brass band ou le théâtre. Les artistes qui participent à ces arts, devant un public, sont donc appelés artistes, tels que les acteurs, magiciens, comédiens, danseurs, musiciens et chanteurs. Les artistes adaptent souvent leur apparition avec des costumes et du maquillage de scène. Il existe aussi une forme spécialisée de beaux-arts dans laquelle évoluent les artistes qui exercent leur activité face à un public : c'est ce qu'on appelle l'art performance.

Musique[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Musique et Histoire de la musique.
Instruments de musique baroque sur une table par Baschenis (Coll. : Musées royaux des beaux-arts de Belgique).

La musique est l'art qui consiste à arranger et à ordonner ou désordonner sons et silences au cours du temps : le rythme est le support de cette combinaison dans le temps, la hauteur, celle de la combinaison dans les fréquences…

Elle est donc à la fois une création (une œuvre d'art), une représentation et aussi un mode de communication. Elle utilise certaines règles ou systèmes de composition, des plus simples aux plus complexes (souvent les notes de musique, les gammes et autres). Elle peut utiliser des objets divers, le corps, la voix, mais aussi des instruments de musique spécialement conçus, et de plus en plus tous les sons (concrets, de synthèses, abstraits, etc.).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Le théâtre, au sens artistique, est un spectacle vivant présenté par des comédiens qui jouent le rôle de personnages, réels ou fictifs, devant un public. La pièce de théâtre est limitée en temps et dans l'espace. Le jeu d'acteur peut reposer sur le dialogue écrit, la gestuelle, la musique, la danse, le son. En complément de la présentation traditionnelle, le théâtre peut prendre la forme d'opéra, opérette, de ballet, le mime, le kabuki, la danse classique de l'Inde, l'opéra chinois.

Mime et pantomime[modifier | modifier le code]

Le mime Marceau, Bip, en action (1963).

Le mime est une personne qui utilise son corps comme un milieu théâtral ou comme un art de la performance pour exprimer une histoire à travers les mouvements du corps, sans aucun discours. Le mime est à distinguer de la comédie silencieuse, où l'artiste est un personnage dans un film ou un sketch. L'histoire présentée par le mime est interprétée par l'imaginaire du spectateur qui le reçoit. Dans la pantomime, forme narrative, le spectateur peut ressentir les pensées et la vie intérieure de l'acteur hors de l'articulation du langage. La performance du pantomime remonte à la Grèce antique ; le nom est tiré d'un seul danseur masqué appelé Pantomimus : ses performances ne sont pas forcément silencieuses.

Cirque[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Cirque et Cirque contemporain.

Le cirque est un spectacle itinérant, composé d'artistes qui présentent des numéros reposant sur l'adresse, la force, l'humour (clown), l'acrobatie, l'illusion et la présentation, le dressage d'animaux.

Danse[modifier | modifier le code]

La danse est une forme d'art qui implique généralement les mouvements du corps, selon un rythme, associé à la musique. Elle est présente dans de nombreuses cultures en tant que forme d'expression émotionnelle, relation sociale, activité physique et est parfois utilisé pour exprimer des idées ou raconter une histoire. La danse est une forme de communication non verbale entre les humains mais aussi les animaux, comme par exemple la danse des abeilles. La danse peut être composée de mouvements techniques (Ballet), de pas de base (Tango) ou reposer sur une chorégraphie. Les katas, dans les arts martiaux japonais sont souvent comparés à la danse et des sports tels que la gymnastique, le patinage artistique ou la natation synchronisée sont généralement considérés comme de la danse.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Cinéma et Histoire du cinéma.

Le cinéma, ou la cinématographie, du grec moderne : κίνημα, kínima : mouvement et γράφειν, gráphein : écriture), est l'art de la photographie animée, c'est-à-dire des films[N 8],[39]. Le cinéma est considéré comme le septième art, d'après l'expression du critique Ricciotto Canudo dans les années 1920[40]. La première projection animée remonte à 1877 : Émile Reynaud, professeur de sciences et photographe, crée son jouet optique, le praxinoscope, pour lequel il dessine lui-même des vignettes, amusantes ou poétiques. Le praxinoscope rencontre tout de suite la faveur du public[N 9]. De nombreux historiens considèrent que le cinéma est né le [41] à l'occasion de la projection que les frères Lumière organisent à Paris, pour le grand public.

Arts de la Marionnette[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Marionnette.

Prestidigitation[modifier | modifier le code]

Autres arts[modifier | modifier le code]

Arts industriels[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Arts industriels.

Les arts industriels regroupaient autrefois l'ensemble des disciplines allant de la conception industrielle à l'architecture et couvraient l'ensemble des aspects créatifs des métiers de l'ingénierie et des technologies. Aujourd'hui, les arts industriels sont plus largement assimilés au design industriel.

Arts numériques[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Arts numériques et Jeux vidéo.

L'art numérique désigne un ensemble varié de catégories de création utilisant les spécificités du langage numérique1. Il s'est développé comme genre artistique depuis le début des années 1960.

Portée par la puissance de calcul de l'ordinateur et le développement d'interfaces électroniques autorisant une interaction entre le sujet humain, le programme et le résultat de cette rencontre, la création numérique s'est considérablement développée en déclinant des catégories artistiques déjà bien identifiées. En effet, des sous-catégories spécifiques telles que la « réalité virtuelle », la « réalité augmentée », « l’art génératif », ou encore « l’art interactif » viennent compléter les désignations techniques du Net-art, de la photographie numérique ou de l'art robotique.

Arts de la rue[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Théâtre de rue.

Les arts de la rue sont souvent rapprochés de l'art urbain.

Art culinaire et arts de la table[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gastronomie.

La gastronomie[42] est l'étude de la relation entre la culture et la nourriture. On pense souvent à tort que le terme de gastronomie se réfère exclusivement à l'art de la cuisine, mais ce n'est qu'une petite partie de cette discipline. La gastronomie étudie les diverses composantes culturelles de la nourriture. Ainsi, elle est liée aux beaux-arts et aux sciences sociales mais aussi aux sciences naturelles en termes d'activité nutritive humaine et de fonction digestive.

Arts martiaux et noble art[modifier | modifier le code]

Les arts martiaux, de l'anglais : martial arts, désignent communément l'ensemble des sports de combats et sont généralement associés aux arts martiaux asiatiques. Toutefois, le terme désigne, à l'origine, le système de combat en Europe, vers 1550. Il est dérivé du latin et signifie arts de Mars, dieu romain de la guerre[43]. Les arts martiaux différent en fonction des continents. Ils existent depuis l'antiquité (Pancrace - Pugilat, l'ancêtre de la boxe anglaise, également appelée noble art).

Les arts nobles[modifier | modifier le code]

Article détaillé : arts nobles.

Jardinage - horticulture - agriculture[modifier | modifier le code]

Nombreux ignorent que les arts résident aussi dans la nature, la nature aménagée par l'Homme.

Il existe quelques formes d'art dans les domaines agricoles : paysages, land art, art topiaire, art floral, aménagement paysager, ...

Les arts divinatoires[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : arts divinatoires, divination, Chamanisme et Augure.

Les arts divinatoires sont les différentes pratiques utilisées pour découvrir le passé, l'avenir, le caché, les trésors, les maladies invisibles, les secrets, les mystères, c'est-à-dire ce qui est inconnu[N 10]. Ces diverses pratiques remontent à l'antiquité et s'exercent, par exemple, à l'aide d'objets (cartomancie), de lettres (Onomancie), de nombres (Arithmancie), d'animaux (Ornithomancie), de l'étude de la position des planètes (astrologie). La liste de ces pratiques est très variée.

Les arts et métiers[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Arts et métiers.

La critique d'art[modifier | modifier le code]

Les arts critiques comprennent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme Art vient du latin « ars », « artis ».
  2. Historiquement, la science est restée longtemps opposée à l'art, car l'art était caractérisé comme une discipline qui ne pouvait pas s'apprendre (contrairement à la science).
  3. Après être rester bien longtemps à sept arts, cette liste à évoluer avec l'ajout de l'art cinématographique, mais également de deux autres arts : la radiodiffusion et la bande dessinée, ce qui donne une liste de neuf arts.
  4. Notion citée par Boèce qui cite le concept de quadriuium (ou quadruuium pour garder la graphie de Boèce). Le terme forgé par Boèce (qui signifie à proprement parler la « quadruple voie ») s'inspire peut-être d'une expression de Nicomaque de Gérase (sa source essentielle pour les sciences mathématiques), qui parlait des τέσσαρες μέθοδοι (Boèce, Institution arithmétique, p. 9,7 Hoche), c'est-à-dire les « quatre sciences », mais avec le jeu étymologique sur μέθοδος, dont le sens premier est « la voie »
  5. Proposé par Hervé Fischer dans La Société sur le Divan en 2007, ce terme « d'arts scientifiques » a choqué car, en philosophie l'art a longtemps été opposé aux sciences.
  6. Dans l'art conceptuel, l'idée ou le concept est l'aspect le plus important du travail. Quand un artiste utilise une forme conceptuelle de l'art, cela signifie que toute la planification et les décisions sont prises à l'avance et l'exécution est une affaire de pure forme. L'idée devient une machine qui fait l'art (Sol LeWitt "Paragraphs on Conceptual Art", Artforum, juin 1967)
  7. qui inclut les essais, la littérature non-fictionnelle est dans les revues, les journaux, les documentaires, les histoires, les publications universitaires, les photographies, les biographies, les manuels de cours, les livres de voyages, les plans, les documents techniques, les manuels d'utilisation, les diagrammes
  8. Selon le Larousse.fr, le cinéma est l'art de composer et de réaliser des films cinématographiques. Le procédé permettant de procurer l'illusion du mouvement par la projection, à cadence suffisamment élevée, de vues fixes enregistrées en continuité sur un film.
  9. Extrait repris de Cinéma.
  10. extrait de l'article Divination

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notion général de l'art, p. 3.
  2. « Définition de l'art », sur Larousse.fr (consulté le 8 septembre 2014).
  3. a et b (en) « Définition de l'art », sur visual-arts-cork.com (consulté le 8 septembre 2014).
  4. (en) « Définition des arts », Collins English Dictionary (consulté le 8 septembre 2014).
  5. Mort dans l'après-midi, 1938, Ernest Hemingway.
  6. « Définition de Beaux-Arts » (consulté le 8 septembre 2014) : « Les beaux-arts comprennent la peinture, la sculpture, certains arts graphiques et l'architecture. La musique et la poésie sont parfois appelés beaux-arts. ».
  7. « Définition de arts appliqués » (consulté le 8 septembre 2014) : « Les arts appliqués rassemblent sous une même bannière toutes les activités qui apportent un côté esthétique au quotidien. Ces arts sont pratiqués par des designers, qui ont en charge d'embellir ce qui entoure l'individu. ».
  8. Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1997) Esthétique, Le livre de Poche, collection Les classiques de la philosophie, Paris, tome 1 776 pages, tome 2 780 pages, t. 2.
  9. Notion général de l'art, p. 5
  10. Notion général de l'art, p. 10.
  11. Claude Roy, L’Art à la source. Arts premiers, arts sauvages, Folio, Paris, 1992, p. 143.
  12. Pierre Riché, Écoles et enseignement dans le haut Moyen Âge, Picard, 2000
  13. Boèce, Institution arithmétique, I, 1, 7
  14. Axel Tisserand, Pars theologica : Logique et théologique chez Boèce, Vrin, 2008, p. 31-32 [lire en ligne]
  15. Didascalicon, II, 20-27 (PL col. 760a) : « Mechanica septem scientias continet: lanificium, armaturam, navigationem, agriculturam, venationem, medicinam, theatricam. ex quibus tres ad extrinsecus vestimentum naturae pertinent, quo se ipsa natura ab incommodis protegit, quattuor ad intrinsecus, quo se alendo et fovendo nutrit. »
  16. (en)Victor Keppler: A life of color photography: The eighth art - 1938 - édition : W. Morrow & Co
  17. (nl) Charles Dierick : Het Belgisch Centrum van het Beeldverhaal - 2000 éditions Dexia Bank / La Renaissance du Livre - Bruxelles - page=11- ISBN 2-8046-0449-7
  18. « Art Préhistorique », sur Universalis.fr (consulté le 10 septembre 2014).
  19. « Art préhistorique, pourquoi ? », sur hominides.fr (consulté le 10 septembre 2014).
  20. « Art rupestre du Sahara », sur Universalis.fr (consulté le 10 septembre 2014).
  21. « Art Egyptien », sur mythologica.fr (consulté le 11 septembre 2014).
  22. « Égypte : art de l'Égypte ancienne », sur Larousse.fr (consulté le 11 septembre 2014).
  23. « Art et architecture de la Grèce antique », sur Larousse.fr (consulté le 11 septembre 2014).
  24. Michel Seuphor, L'Art abstrait : période 1910-1918, vol. 1, Paris, Maeght, , 227 p.
  25. Michel Ragon, L'Aventure de l'art abstrait, Paris, Robert Laffont, , 240 p.Définition de l'art abstrait d'après Michel Seuphor.
  26. a et b « Art contemporain : Notion de l'art contemporain, apparition de l'art contemporain, liste des arts contemporains, la mondialisation de l'art », sur Universalis.fr (consulté le 11 septembre 2014).
  27. « Définition du terme dessin », sur Larousse.fr (consulté le 9 septembre 2014).
  28. « La peinture », sur Larousse.fr (consulté le 13 septembre 2014).
  29. (en) « Le plus ancien atelier de peinture humaine découvert dans une grotte » (consulté le 13 septembre 2014) : « Les archéologues ont découvert en Afrique du Sud deux ormeaux de 100.000 ans ainsi que des os et pierres ayant servi d'outils pour faire une sorte de composé à base d'ocre. Le mélange peut avoir été utilisé en tant que peinture ou adhésif. C'est la preuve la plus ancienne que l'homme a créé un composé complexe et même la preuve la plus ancienne de l'emploi d'un récipient par l'homme. ».
  30. Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1997) Esthétique, Le livre de Poche, collection Les classiques de la philosophie, Paris, tome 1 776 pages, tome 2 780 pages, t. 2 p. 19-22
  31. Hans Hartje (2008) Pour un 8e art, Presses universitaires de la Méditerranée, Montpellier.
  32. Huitième Art éditeur
  33. « Définition de la sculpture », sur Larousse.fr (consulté le 13 septembre 2014)
  34. « La sculpture », sur Larousse.fr (consulté le 13 septembre 2014)
  35. (en)Fac-similé du mode d'emploi original du dessin sur mur 811 par Phil Gleason, avec vue sur le travail installé à Franklin Furnace - octobre 1996
  36. Philippe Caron : Bibliothèque de l'Information Grammaticale - 1993 - Université de Poitiers : Des belles lettres à la littérature - Une archéologie des signes du savoir profane en langue française, 1680-1760.
  37. « Définition de littéraire », sur Larousse.fr (consulté le 14 septembre 2014).
  38. extrait de Littérature
  39. « Définition du cinéma », sur Larousse.fr (consulté le 11 septembre 2014).
  40. (fr) Georges Sadoul, Histoire du cinéma mondial, des origines à nos jours, Paris, Ernest Flammarion,
  41. « Lumière », sur Larousse.fr (consulté le 11 septembre 2014)
  42. « Définition de la gastronomie », sur Larousse.fr (consulté le 13 septembre 2014).
  43. (en) Short Introduction to Historical European Martial Arts - John Clements - Meibukan Magazine - Janvier 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :