Mosaïque romaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mosaïque romaine du Ie siècle av. J.-C., Museo Nazionale Archologico, Naples.

La mosaïque est l'art romain par excellence car ni la Grèce classique ni les Grecs d'Alexandrie n'avaient su lui donner la richesse du répertoire iconographique qu'elle a eu sous l'Empire romain et encore moins la répandre dans tout le bassin méditerranéen comme le fera Rome. Grâce à l'activité de ses ateliers itinérants, toutes les provinces situées autour du mare nostrum, ont connu dès les débuts de l'expansion romaine cet art qui a trouvé un terrain d'élection dans les pays où la lumière est reine. L'exposition, organisée par l'Union Latine et le musée archéologique de Madrid, a mis l'accent sur l'art de la mosaïque tel qu'il est illustré dans les pays du bassin méditerranéen.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mosaïque, trésor de la latinité : des origines à nos jours, sous la dir. de Henri Lavagne, Élisabeth de Balanda, Armando Uribe Echeverría, [Paris], Ars latina, 2000, 627 p., ill. (ISBN ISBN 2-910260-07-0[à vérifier : ISBN invalide])
  • Umberto Pappalardo et Rosaria Ciardello, Mosaïques grecques et romaines, Paris, Citadelles & Mazenod,‎ , 320 p. (ISBN 9782850883262)
  • (en) Katherine M. D. Dunbabin, Mosaics of the Greek and Roman World, Cambridge University Press,‎ (ISBN 9780521002301)

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]