Art sociologique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'art sociologique est un mouvement artistique, voire une méthode de recherche artistique, développé à partir de 1971 à Paris, par Hervé Fischer, Fred Forest et Jean-Paul Thénot, qui ont fondé en 1974 le « collectif d'art sociologique » et publié une série de manifestes (parus dans le journal Le Monde).

Théories[modifier | modifier le code]

Ils ont créé l'« école sociologique interrogative », participé ensemble et individuellement à des manifestations internationales[1], puis le mouvement s'est dissout en 1980 dans la dissension.

De nombreux auteurs et critiques d'art y ont fait référence, notamment François Pluchart, Bernard Teyssèdre[2], Pierre Restany, Vilém Flusser, Rainer Wick. On trouvera sur les sites web de Hervé Fischer et de Fred Forest de nombreuses références bibliographiques.

Le mouvement d'art sociologique a été peu suivi par des artistes depuis. Avec le groupe belge CAP, il est précurseur, dès le milieu des années 70, de l'art dit « relationnel » théorisé par Nicolas Bourriaud à la fin des années 1990.

Il s'est démarqué de l'art conceptuel, et de « Art Language », s'est rapproché du « body art ». Il a croisé l'art « contextuel ». Il a été radical dans sa critique de l'idéologie d'avant-garde des années 1970-80, et dans sa contestation des institutions et du marché de l'art.

Fred Forest a poursuivi son travail sous le signe de « l'esthétique de la communication », et Hervé Fischer avec la mythanalyse[3] et avec les expositions « Images du futur » à Montréal.

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • Art sociologique 1 : L'art et ses structures socio-économiques. Galerie Éric Germain, Paris
  • Art sociologique 2 : Problèmes et méthodes de l'art sociologique, Galerie Mathias Fels et Musée Galliera, Paris.
  • Art sociologique 3 : Art et communication, Institut français de Cologne, Allemagne et catalogue de la Biennale de Venise, juin 1976.
  • Art sociologique 4 : Art et économie a été publié en 1976.
  • Art sociologique (Acte II) signé Fred Forest Le Monde 7/2/1980 N° 10894

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hervé Fischer, Théorie de l'art sociologique, Casterman, 1977 (www.uqac.ca)
  • Fred Forest, Art sociologique. Video, Coll. "10/18", UGE, Paris, 1977.
  • Fred Forest, Pour un art actuel, l'art à l'heure d'Internet, L'Harmattan, Paris, 1998.
  • Fred Forest, Fonctionnement et dysfonctionnements de l'art contemporain, L'Harmattan, Paris, 2000.
  • Fred Forest, Repenser l'art et son enseignement, L'Harmattan, Paris, 2002
  • Fred Forest, De l'Art Vidéo au Net Art, L'Harmattan, Paris, 2004
  • Fred Forest, L'œuvre-système invisible, L'Harmattan, Paris, 2006
  • Hervé Fischer, L'Histoire de l'art est terminée, Balland, Paris, 1981
  • Fred Forest, Art et Internet, Le cercle d'art, Paris, 2008
  • Jean-Paul Thenot, Vidéothérapie. L'image qui fait renaître, Édition Gréco, 1989.
  • Jean-Paul Thenot, Les Sorciers face à la science. Les phénomènes paranormaux : faits et preuves, Éditions du Rocher, 2004.
  • Jean-Paul Thenot, Cent lectures de Marcel Duchamp, Yellow Now, Crisnée, 2006.
  • Hervé Fischer, L'Avenir de l'art, édition vlb, Montréal, 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. Musée Galliera, Paris, 1975; I.C.C., Anvers, Biennale de Venise en 1976, Dokumenta, etc.
  2. Bernard Teyssèdre, « L'art sociologique », Opus international,‎
  3. Voir Hervé Fischer,L'Histoire de l'art est terminée, Balland, Paris, 1981