Art sociologique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'art sociologique est un mouvement artistique, voire une méthode de recherche artistique, développé à partir de 1971 à Paris, par Hervé Fischer, Fred Forest et Jean-Paul Thénot, qui ont fondé en 1974 le « collectif d'art sociologique » et publié une série de manifestes (parus dans le journal Le Monde).

Théories[modifier | modifier le code]

Ils ont créé l'« école sociologique interrogative », participé ensemble et individuellement à des manifestations internationales[1], puis le mouvement s'est dissout en 1980 dans la dissension.

De nombreux auteurs et critiques d'art y ont fait référence, notamment François Pluchart, Bernard Tesseydre, Pierre Restany, Vilém Flusser, Rainer Wick. On trouvera sur les sites web de Hervé Fischer et de Fred Forest de nombreuses références bibliographiques.

Le mouvement d'art sociologique a été peu suivi par des artistes depuis. Avec le groupe belge CAP, il est précurseur, dès le milieu des années 70, de l'art dit « relationnel » théorisé par Nicolas Bourriaud à la fin des années 1990.

Il s'est démarqué de l'art conceptuel, et de « Art Language », s'est rapproché du « body art ». Il a croisé l'art « contextuel ». Il a été radical dans sa critique de l'idéologie d'avant-garde des années 1970-80, et dans sa contestation des institutions et du marché de l'art.

Fred Forest a poursuivi son travail sous le signe de « l'esthétique de la communication », et Hervé Fischer avec la mythanalyse[2] et avec les expositions « Images du futur » à Montréal.

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • Art sociologique 1 : L'art et ses structures socio-économiques. Galerie Éric Germain, Paris
  • Art sociologique 2 : Problèmes et méthodes de l'art sociologique, Galerie Mathias Fels et Musée Galliera, Paris.
  • Art sociologique 3 : Art et communication, Institut français de Cologne, Allemagne et catalogue de la Biennale de Venise, juin 1976.
  • Art sociologique 4 : Art et économie a été publié en 1976.
  • Art sociologique (Acte II) signé Fred Forest Le Monde 7/2/1980 N° 10894

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hervé Fischer, Théorie de l'art sociologique, Casterman, 1977 (www.uqac.ca)
  • Fred Forest, Art sociologique. Video, Coll. "10/18", UGE, Paris, 1977.
  • Fred Forest, Pour un art actuel, l'art à l'heure d'Internet, L'Harmattan, Paris, 1998.
  • Fred Forest, Fonctionnement et dysfonctionnements de l'art contemporain, L'Harmattan, Paris, 2000.
  • Fred Forest, Repenser l'art et son enseignement, L'Harmattan, Paris, 2002
  • Fred Forest, De l'Art Vidéo au Net Art, L'Harmattan, Paris, 2004
  • Fred Forest, L'œuvre-système invisible, L'Harmattan, Paris, 2006
  • Hervé Fischer, L'Histoire de l'art est terminée, Balland, Paris, 1981
  • Fred Forest, Art et Internet, Le cercle d'art, Paris, 2008
  • Jean-Paul Thenot, Vidéothérapie. L'image qui fait renaître, Édition Gréco, 1989.
  • Jean-Paul Thenot, Les Sorciers face à la science. Les phénomènes paranormaux : faits et preuves, Éditions du Rocher, 2004.
  • Jean-Paul Thenot, Cent lectures de Marcel Duchamp, Yellow Now, Crisnée, 2006.
  • Hervé Fischer, L'Avenir de l'art, édition vlb, Montréal, 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. Musée Galliera, Paris, 1975; I.C.C., Anvers, Biennale de Venise en 1976, Dokumenta, etc.
  2. Voir Hervé Fischer,L'Histoire de l'art est terminée, Balland, Paris, 1981