Sentiment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sentiment (homonymie).

Le sentiment est la composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier. Le sentiment est à l'origine d'une connaissance immédiate ou d'une simple impression. Il renvoie à la perception de l'état physiologique du moment. Le sens psychologique de sentiment qui comprend un état affectif est à distinguer du sens propre de la sensibilité.

Mode de raisonnement[modifier | modifier le code]

Le sentiment est un élément très fort dans les modes de pensée, au point qu'il apparaît dominant dans certains raisonnements.

  • « Tout notre raisonnement se réduit à céder au sentiment. Mais la fantaisie est semblable et contraire au sentiment ; de sorte qu'on ne peut distinguer entre ces contraires. L'un dit que mon sentiment est fantaisie, l'autre que sa fantaisie est sentiment. Il faudrait avoir une règle. La raison s'offre mais elle est ployable à tous sens.» [1] Blaise Pascal.

Citations diverses[modifier | modifier le code]

  • « N'est-ce pas précisément cela "comprendre" ? Sentir qu'on saisit l'indéfinissable, l'indispensable. »[2] Anne Lagardère.
  • « Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984) [6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le psychologue et philosophe américain propose ainsi comme thèse :

    « [...] the bodily changes follow directly the perception of the exciting fact and that our feeling of the same changes as they occur is the emotion[3]. »

    — William James, 1884, p. 189-190.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'Esprit de géométrie, Blaise Pascal
  2. Molino, l'histoire, édité par Mercure de France - 1979 - Anne Lagardère
  3. a et b (en) William James, « What is an emotion ? », Mind, vol. 9, no 34,‎ , pages 189 et 190 (lire en ligne [PDF]).
  4. (en) B. Nooteboom, Beyond Humanism : The Flourishing of Life, Self and Other, Palgrave Macmillan, , 250 p. (lire en ligne), page 110.
  5. Jacques Roques, Psychoneurobiologie fondement et prolongement de l’EMDR : Essai d'Anatomie Psychique Basé sur les Neurosciences, t. 1, BoD - Books on Demand, , 420 p. (lire en ligne), page 271.
  6. « In our world there will be no emotions except fear, rage, triumph and self-abasement. Everything else we shall destroy - everything. »

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]