Humanités

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le terme humanités est éminemment polysémique, il peut désigner :

  • Dans l'enseignement traditionnel français, ce terme désigne les lettres classiques, que l'on qualifierait aujourd'hui d'humanités classiques (correspondant aux classics en anglais), centrées sur la littérature grecque et latine. Dans le sens qu'il prenait en France durant le Moyen Âge, ces « humanités classiques se définissent d’abord et surtout par une « éducation », une éducation esthétique, rhétorique, mais également morale et civique[1]. »
  • Par extension, les collèges d'humanités sont ceux qui dispensent la première partie de l'enseignement des arts libéraux (trivium et quadrivium, sans la philosophie) de la faculté des arts de l'Université depuis le Moyen Âge jusqu'à la Révolution française. Ils étaient pourvus de trois ou quatre classes de grammaire, de deux classes d'humanités et de rhétorique. Ils correspondaient à notre actuel enseignement secondaire, et préparaient à l'entrée dans l'une des trois autres facultés de l'université (droit, médecine et théologie).
  • Aujourd'hui, la notion d‘humanités désigne en général un champ disciplinaire beaucoup plus large couvrant les lettres et une partie des sciences humaines et sociales. Ce glissement peut s'expliquer par l'alignement sur le sens du mot anglais humanities, mais est aussi la conséquence des grands débats pédagogiques qui ont accompagné la marginalisation du grec et du latin par de nouvelles matières (français, sciences, langues étrangères...) ; débats cristallisés en France par la réforme des lycées de 1902[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Madeleine Compère et André Chervel, « Les humanités dans l’histoire de l’enseignement français », Histoire de l'éducation, no 74,‎ (ISBN 2-7342-0559-9, lire en ligne)
  2. Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours, Albert Thibaudet 1936
  3. Nathalie Denizot, « Les humanités, la culture humaniste et la culture scolaire », Tréma, no 43,‎ , p. 42–51 (ISSN 1167-315X, DOI 10.4000/trema.3301, lire en ligne, consulté le 21 février 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]