1914 en aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1911 1912 1913  1914  1915 1916 1917
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de l'aéronautique

Évènements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 31 mars : À Chartres, Victorin Garaix signe un record d'altitude avec neuf passagers avec un biplan Paul Schmitt équipé d'un moteur Gnome de 160 chevaux de puissance, soit 1 580 mètres[4].

Avril[modifier | modifier le code]

  • 22 avril : Victorin Garaix bat le record de vitesse avec six passagers (107,126 kilomètres à l’heure) avec un appareil de type biplan triplace militaire Paul Schmitt à moteur Gnome, bougies Oléo et hélice Chauvière[5].
  • 26 avril : le Français Poulet bat le record de durée de vol sur un « Caudron » : 16 heures, 28 minutes et 56 secondes.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 18 juin : l'Américain Lawrence Sperry (en), sur hydravion Curtiss, fait au jury du Concours de la sécurité en aéroplane la démonstration de l'efficacité de son stabilisateur gyroscopique, premier pilote automatique pour avions[6].
  • 20 juin : le Britannique Brock remporte la Coupe du « Daily Mail » en s'imposant sur le parcours Londres-Manchester-Londres.
  • 23 juin : l'Allemand Basser bat le record de durée de vol en avion sur un « Albatros » : 21 heures, 48 minutes et 45 secondes.
  • 24 juin : premier vol du « Curtiss J ».
  • 26 juin : l'Allemand Landmann bat le record de durée de vol en avion sur un « Rumpler » : 18 heures et 12 minutes.

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

  • Début de l'aviation militaire d'observation qui s'avère déterminante dès les premières semaines de la Première Guerre mondiale.
  • 6 août : bombardement aérien de Liège par un Zeppelin.
  • 14 août : premier bombardement aérien important de la Grande Guerre. Deux appareils français (pilotes : Cesari et Prud'hommeaux) bombardent des hangars à dirigeables allemands près de Metz. Le matin du 15 août 1914, un avion survolait le village de Lemud, à 18 km au sud-est de Metz. Mais de quel modèle d'avion pouvait-il s'agir? Français? Allemand? ou autre...?
  • 19 août : premier vol de reconnaissance effectué par Roland Garros dans le cadre de la guerre.
  • 23 août : à l'occasion d'une mission de reconnaissance, Roland Garros autorise son observateur, De Bernis, à faire feu au pistolet sur un appareil allemand.
  • 25 août : trois avions britanniques contraignent un appareil allemand à se poser derrière les lignes alliés ; c'est la première victoire aérienne de la Grande Guerre.
  • 30 août : premier bombardement aérien de Paris par les Allemands. La première bombe tombe le dimanche 30 août à 7 heures du matin sur la rue des Vinaigriers.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 8 septembre : auteur du premier looping de l'histoire, le Russe Nesterov précipite son avion contre celui de l'Autrichien Rosenthal. Les deux appareils s'écrasent ; c'est le premier vrai combat aérien de l'histoire, après les escarmouches des semaines précédentes.
  • 27 septembre : formation en France d'une première escadrille de bombardiers.

Octobre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Images[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]