Élections générales québécoises de 1981

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Élection générale
québécoise de 1981
Type d’élection Élection législative
Postes à élire 122 députés
Corps électoral et résultats
Inscrits 4 409 276
Votants 3 638 575
82,52 %  −2,8
Votes exprimés 3 600 097
Votes nuls 38 523
René Lévesque BAnQ P243S1D865.jpg PQ – René Lévesque
Voix 1 773 237
49,26 %
 +7,9
Sièges obtenus 80  +9
Claude Ryan, Minister of Education, former leader of Quebec Liberals, 1988.jpg PLQ – Claude Ryan
Voix 1 658 753
46,08 %
 +12,3
Sièges obtenus 42  +16
Assemblée nationale
Diagramme
Premier ministre
Sortant Élu
René Lévesque
PQ
René Lévesque
PQ

L'élection générale québécoise de 1981 est tenue le afin d'élire à l'Assemblée nationale du Québec les députés de la 32e législature. Il s'agit de la 32e élection générale dans cette province canadienne depuis la confédération de 1867. Le Parti québécois, au pouvoir depuis 1976 sous le premier ministre René Lévesque, est reporté au pouvoir et forme un gouvernement majoritaire.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Parti québécois est au pouvoir depuis 1976 et vient de perdre le référendum sur la souveraineté-association. Malgré cette défaite, René Lévesque, toujours le chef du parti, demeure populaire auprès de la population.

Du côté des libéraux, Robert Bourassa a démissionné à la suite de l'élection de 1976. Gérard D. Levesque a été choisi comme chef intérimaire, puis Claude Ryan a été élu chef le 15 avril 1978. Claude Ryan mène une campagne à l'ancienne, peu télégénique.

Rodrigue Biron, chef de l'Union nationale, démissionne du parti le 3 mars 1980 pour siéger comme indépendant, et se joint peu après au Parti québécois. Il est remplacé par Michel Lemoignan, qui est à son tour remplacé par Roch LaSalle le 9 janvier 1981 ; LaSalle était député progressiste-conservateur à la Chambre des communes du Canada et avait démissionné pour diriger l'Union nationale. Le parti avait réussi un retour modeste lors de l'élection précédente.

À cause du délai de trois ans et demi entre l'élection de 1976 et le référendum de 1980, les élections ont lieu quatre ans et cinq mois après les précédentes, ce qui est un des plus longs intervalles depuis la Confédération.

Dates importantes[modifier | modifier le code]

  • 12 mars 1981 : émission du bref d'élection.
  • 13 avril 1981 : scrutin
  • 19 mai 1981 : ouverture de la session.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti québécois Libéral
80 sièges 42 sièges
^
majorité

Résultats par parti politique[modifier | modifier le code]

élection précédente • Résultats de l'élection générale de 1981 • élection suivante
Partis Chef Candidats Sièges Voix
1976 diss. Élus +/- Nb % +/-
     Parti québécois René Lévesque 122 71 67 80 +9 1 773 237 49,3 % +7,95 %
     Libéral Claude Ryan 122 26 32 42 +16 1 658 753 46,1 % +12,30 %
     Union nationale Roch La Salle 121 11 5
-
-11 144 070 4 % -14,20 %
     Communiste ouvrier 33
-
-
-
-
4 956 0,1 % -
     Liberté de choix 12
-
-
-
-
4 955 0,1 % -
     Marxiste-léniniste 40
-
-
-
-
3 299 0,1 % -
     Libertarien 10
-
-
-
-
3 178 0,1 % -
     Crédit social uni 16
-
-
-
-
1 284 0 % -
     Travailleurs 10
-
-
-
-
1 027 0 % -0,01 %
     Communiste Samuel Walsh 10
-
-
-
-
768 0 % -0,03 %
     Indépendant 23
-
-
-
-
3 899 0,1 % %
     Socialiste travailleurs[1] 2
-
-
-
-
198 0 % -
     Sans désignation 4
-
-
-
-
473 0 % -
Total 525 108 104 122   3 600 097 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 82,5 % et 38 523 bulletins ont été rejetés.
Il y avait 4 409 276 personnes inscrites sur la liste électorale pour l'élection.
Source : Pierre-F. Côté, Rapport des résultats officiels du scrutin du 13 avril 1981, Québec,
Directeur général des élections, , 1019 p. (ISBN 2-551-04486-3)

Résultats par circonscription[modifier | modifier le code]

  •       Abitibi-Est : Jean-Paul Bordeleau (Parti québécois)
  •       Abitibi-Ouest : François Gendron (Parti québécois)
  •       Acadie : Thérèse Lavoie-Roux (Parti libéral)
  •       Anjou : Pierre-Marc Johnson (Parti québécois)
  •       Argenteuil : Claude Ryan (Parti libéral)
  •       Arthabaska : Jacques Baril (Parti québécois)
  •       Beauce-Nord : Adrien Ouellette (Parti québécois)
  •       Beauce-Sud : Herman Mathieu (Parti libéral)
  •       Beauharnois : Laurent Lavigne (Parti québécois)
  •       Bellechasse : Claude Lachance (Parti québécois)
  •       Berthier : Albert Houde (Parti libéral)
  •       Bertrand : Denis Lazure (Parti québécois)
  •       Bonaventure : Gérard D. Levesque (Parti libéral)
  •       Bourassa : Patrice Laplante (Parti québécois)
  •       Bourget : Camille Laurin (Parti québécois)
  •       Brome-Missisquoi : Pierre Paradis (Parti libéral)
  •       Chambly : Luc Tremblay (Parti québécois)
  •       Champlain : Marcel Gagnon (Parti québécois)
  •       Chapleau : John Kehoe (Parti libéral)
  •       Charlesbourg : Denis de Belleval (Parti québécois)
  •       Charlevoix : Raymond Mailloux (Parti libéral)
  •       Châteauguay : Roland Dussault (Parti québécois)
  •       Chauveau : Raymond Brouillet (Parti québécois)
  •       Chicoutimi : Marc-André Bédard (Parti québécois)
  •       Chomedey : Lise Bacon (Parti libéral)
  •       Crémazie : Guy Tardif (Parti québécois)
  •       D'Arcy-McGee : Herbert Marx (Parti libéral)
  •       Deux-Montagnes : Pierre De Bellefeuille (Parti québécois)
  •       Dorion : Huguette Lachapelle (Parti québécois)
  •       Drummond : Michel Clair (Parti québécois)
  •       Dubuc : Hubert Desbiens (Parti québécois)
  •       Duplessis : Denis Perron (Parti québécois)
  •       Fabre : Michel Leduc (Parti québécois)
  •       Frontenac : Gilles Grégoire (Parti québécois)
  •       Gaspé : Henri Lemay (Parti québécois)
  •       Gatineau : Michel Gratton (Parti libéral)
  •       Gouin : Jacques Rochefort (Parti québécois)
  •       Groulx : Élie Fallu (Parti québécois)
  •       Hull : Gilles Rocheleau (Parti libéral)
  •       Huntingdon : Claude Dubois (Parti libéral)
  •       Iberville : Jacques Beauséjour (Parti québécois)
  •       Îles-de-la-Madeleine : Denise Leblanc (Parti québécois)
  •       Jacques-Cartier : Joan Mason Dougherty (Parti libéral)
  •       Jean-Talon : Jean-Claude Rivest (Parti libéral)
  •       Jeanne-Mance : Michel Bissonnet (Parti libéral)
  •       Johnson : Carmen Juneau (Parti québécois)
  •       Joliette : Guy Chevrette (Parti québécois)
  •       Jonquière : Claude Vaillancourt (Parti québécois)
  •       Kamouraska-Témiscouata : Léonard Lévesque (Parti québécois)
  •       Labelle : Jacques Léonard (Parti québécois)
  •       Lac-Saint-Jean : Jacques Brassard (Parti québécois)
  •       LaFontaine : Marcel Léger (Parti québécois)
  •       La Peltrie : Pauline Marois (Parti québécois)
  •       Laporte : André Bourbeau (Parti libéral)
  •       La Prairie : Jean-Pierre Saintonge (Parti libéral)
  •       L'Assomption : Jacques Parizeau (Parti québécois)
  •       Laurier : Christos Sirros (Parti libéral)
  •       Laval-des-Rapides : Bernard Landry (Parti québécois)
  •       Laviolette : Jean-Pierre Jolivet (Parti québécois)
  •       Lévis : Jean Garon (Parti québécois)
  •       Limoilou : Raymond Gravel (Parti québécois)
  •       Lotbinière : Rodrigue Biron (Parti québécois)
  •       Louis-Hébert : Claude Morin (Parti québécois)
  •       Maisonneuve : Louise Harel (Parti québécois)
  •       Marguerite-Bourgeoys : Fernand Lalonde (Parti libéral)
  •       Marie-Victorin : Pierre Marois (Parti québécois)
  •       Marquette : Claude Dauphin (Parti libéral)
  •       Maskinongé : Yvon Picotte (Parti libéral)
  •       Matane : Yves Bérubé (Parti québécois)
  •       Matapédia : Léopold Marquis (Parti québécois)
  •       Mégantic-Compton : Fabien Bélanger (Parti libéral)
  •       Mercier : Gérald Godin (Parti québécois)
  •       Mille-Îles : Jean-Paul Champagne (Parti québécois)
  •       Montmagny-L'Islet : Jacques Leblanc (Parti québécois)
  •       Montmorency : Clément Richard (Parti québécois)
  •       Mont-Royal : John Ciaccia (Parti libéral)
  •       Nelligan : Clifford Lincoln (Parti libéral)
  •       Nicolet : Yves Beaumier (Parti québécois)
  •       Notre-Dame-de-Grâce : Reed Scowen (Parti libéral)
  •       Orford : Georges Vaillancourt (Parti libéral)
  •       Outremont : Pierre Fortier (Parti libéral)
  •       Papineau : Mark Assad (Parti libéral)
  •       Pontiac : Robert Middlemiss (Parti libéral)
  •       Portneuf : Michel Pagé (Parti libéral)
  •       Prévost : Robert Dean (Parti québécois)
  •       Richelieu : Maurice Martel (Parti québécois)
  •       Richmond : Yvon Vallières (Parti libéral)
  •       Rimouski : Alain Marcoux (Parti québécois)
  •       Rivière-du-Loup : Jules Boucher (Parti québécois)
  •       Robert-Baldwin : John O'Gallagher (Parti libéral)
  •       Roberval : Michel Gauthier (Parti québécois)
  •       Rosemont : Gilbert Paquette (Parti québécois)
  •       Rousseau : René Blouin (Parti québécois)
  •       Rouyn-Noranda—Témiscamingue : Gilles Baril (Parti québécois)
  •       Saguenay : Lucien Lessard (Parti québécois)
  •       Sainte-Anne : Maximilien Polack (Parti libéral)
  •       Sainte-Marie : Guy Bisaillon (Parti québécois)
  •       Saint-François : Réal Rancourt (Parti québécois)
  •       Saint-Henri : Roma Hains (Parti libéral)
  •       Saint-Hyacinthe : Maurice Dupré (Parti québécois)
  •       Saint-Jacques : Claude Charron (Parti québécois)
  •       Saint-Jean : Jérôme Proulx (Parti québécois)
  •       Saint-Laurent : Claude Forget (Parti libéral)
  •       Saint-Louis : Harry Blank (Parti libéral)
  •       Saint-Maurice : Yves Duhaime (Parti québécois)
  •       Sauvé : Jacques-Yvan Morin (Parti québécois)
  •       Shefford : Roger Paré (Parti québécois)
  •       Sherbrooke : Raynald Fréchette (Parti québécois)
  •       Taillon : René Lévesque (Parti québécois)
  •       Taschereau : Richard Guay (Parti québécois)
  •       Terrebonne : Yves Blais (Parti québécois)
  •       Trois-Rivières : Denis Vaugeois (Parti québécois)
  •       Ungava : Marcel Lafrenière (Parti québécois)
  •       Vachon : David Payne (Parti québécois)
  •       Vanier : Jean-François Bertrand (Parti québécois)
  •       Vaudreuil-Soulanges : Daniel Johnson (fils) (Parti libéral)
  •       Verchères : Jean-Pierre Charbonneau (Parti québécois)
  •       Verdun : Lucien Caron (Parti libéral)
  •       Viau : William Cusano (Parti libéral)
  •       Viger : Cosmo Maciocia (Parti libéral)
  •       Vimont : Jean-Guy Rodrigue (Parti québécois)
  •       Westmount : Richard French (Parti libéral)
  • Notes[modifier | modifier le code]

    1. Le Groupe socialiste des travailleurs du Québec n'était pas un parti politique lors de l'élection de 1981, mais il a tout de même présenté des candidats indépendants dans Rouyn-Noranda–Témiscamingue et Taillon. Le Directeur général des élections compile ces résultats avec les autres députés indépendants.

    Sources[modifier | modifier le code]