Élections municipales québécoises de 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections municipales québécoises de 2021
Type d’élection Élections municipales
Postes à élire Environ 8 000 postes
Corps électoral et résultats
Inscrits 0
Votants 0
Votes exprimés 0
Votes nuls 0

Les élections municipales québécoises de 2021 se déroulent le afin d'élire les membres des conseils municipaux d'environ 1 100 municipalités locales ainsi que les préfets de 16 municipalités régionales de comté.

Contexte et déroulement[modifier | modifier le code]

Ces élections se caractérisent par un nombre historiquement élevé de femmes à la tête des principales villes de la province, cinq des personnes élues mairesse des dix municipalités les plus populeuses du Québec étant des femmes : Valérie Plante à Montréal, France Bélisle à Gatineau, Catherine Fournier à Longueuil, Évelyne Beaudin à Sherbrooke et Julie Dufour à Saguenay.

En cette année marquée par l'officialisation de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, le petit village de Natashquan élit pour la première fois un maire innu, Henri Wapistan.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le dépouillement des résultats est prévu pour le 7 novembre 2021[1].

Principales villes[modifier | modifier le code]

Par région[modifier | modifier le code]

  1. Bas-Saint-Laurent
  2. Saguenay–Lac-Saint-Jean
  3. Capitale-Nationale
  4. Mauricie
  5. Estrie
  6. Région de Montréal
  7. Outaouais
  8. Abitibi-Témiscamingue
  9. Côte-Nord
  10. Nord-du-Québec
  11. Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  12. Chaudière-Appalaches
  13. Région de Laval
  14. Lanaudière
  15. Laurentides
  16. Montérégie
  17. Centre-du-Québec

Municipalités régionales de comté[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]