Marcel Lafrenière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marcel Lafrenière
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Député à l'Assemblée nationale du Québec
Ungava
-
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (83 ans)
MalarticVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Membre de
Arme
Archives conservées par

Marcel Lafrenière (né le à Malartic) est un homme politique québécois, député péquiste d'Ungava à l'Assemblée nationale du Québec, de 1981 à 1985[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Marcel Lafrenière naît à Malartic, en Abitibi, le 19 juin 1939. Il est le fils d'Isaac Lafrenière, mineur, et de Lucienne Crépaud.

Il fait ses études secondaires à l'École supérieure Saint-Martin à Malartic. En 1954 et 1955, il étudie à l'École de soudure Grenier à Louiseville. Il suit ensuite des cours de management à Guelph, en Ontario[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Marcel Lafrenière est membre des Forces armées canadiennes de 1956 à 1959. En 1960, il devient mineur pour la compagnie minière Campbell, à Chibougamau. En 1961 et 1962, il est agent d'affaires pour le Conseil des métiers de la construction (FTQ), pour les régions Côte-Nord et Abitibi. De 1962 à 1972 il travaille pour divers entrepreneurs miniers. De 1972 à 1981, il est responsable du service des loisirs de la ville de Chibougamau. Il est fondateur de l'Association des arénas du Québec et y occupe le poste de trésorier de 1978 à 1980. Il est président de la Fédération de hockey sur glace du Québec[2].

Vie politique[modifier | modifier le code]

Lors des élections générales québécoises de 1981, Marcel Lafrenière est élu député d'Ungava, sous la bannière du Parti québécois. Cette circonscription a été créée en 1980, il en est le premier député élu. Du 20 mars au 23 octobre 1985, il est vice-président de la Commission des affaires sociales. Il ne se représente pas aux élections générales de 1985. Son successeur est le député péquiste Christian Claveau[1].

Résultats éléctoraux[modifier | modifier le code]

Lors des élections générales de 1981, Marcel Lafrenière obtient 9 679 voix, soit 61,53% des votes. Son adversaire Laurent Levasseur, candidat pour le Parti libéral du Québec, obtient 6 052 voix, soit 38,47% des votes[3].

Archives[modifier | modifier le code]

Les archives du député Marcel Lafrenière sont conservées à la Société d'histoire régionale de Chibougamau[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gaston Deschênes, Québec (Province) Bibliothèque de l'Assemblée nationale et Québec (Province) Assemblée nationale, Dictionnaire des parlementaires du Québec, 1792-1992, Presses Université Laval, (ISBN 978-2-7637-7304-9, lire en ligne)
  2. a et b « Marcel Lafrenière - Assemblée nationale du Québec », sur www.assnat.qc.ca (consulté le )
  3. « Élections générales », sur Élections Québec (consulté le )
  4. « Répertoire des fonds d'archives de parlementaires québécois (lettres J-L) - Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec », sur www.bibliotheque.assnat.qc.ca (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]