L'Assomption (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Assomption

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1829
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Représentation politique
Député François Legault
Parti politique Coalition avenir Québec
Démographie
Population 58 430 hab. (2016[1])
Électeurs 45 001 électeurs (2017[2])

L'Assomption est une circonscription électorale provinciale située dans la région de Lanaudière. Son actuel député est le caquiste et 32e Premier ministre du Québec, François Legault.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1829, le district électoral de L'Assomption est créé en tant que district électoral du Bas-Canada, détaché de Leinster. Lors de la création de l'Assemblée législative de la province du Canada en 1841, il n'est pas conservé et son territoire est réintégré dans Leinster[3]. Le district est cependant recréé en 1853, et fait partie des 65 districts originaux lors de la création de l'Assemblée législative du Québec en 1867.

Ses limites sont modifiées à quelques reprises. En 1980, son territoire est réduit par le transfert de sa partie ouest vers les circonscriptions de Terrebonne et de Rousseau[4]. Sa superficie est de nouveau réduite en 1988 quand les villes de Charlemagne et Le Gardeur sont cédées à la circonscription de Masson[4], puis encore en 1992 au profit de Rousseau.

En 2011 un changement majeur est apporté quand le cœur démographique de la circonscription de L'Assomption, la ville de Repentigny (en grande partie), ainsi que la municipalité de Saint-Sulpice, sont regroupées pour former la nouvelle circonscription de Repentigny. En contrepartie, le reste de L’Assomption est regroupé avec des parties des circonscriptions de Rousseau, Masson et Terrebonne pour former le nouveau territoire de L'Assomption[5].

En 2017 la partie de la ville de Terrebonne qui était dans la circonscription de L'Assomption passe dans celle de Masson[6].

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription de L'Assomption comprend les municipalités de Charlemagne, L'Assomption, L'Épiphanie (ville), L'Épiphanie (paroisse) ainsi que la partie de la ville de Repentigny située au nord-ouest de la rivière L'Assomption[2].

Rose des vents Rousseau Joliette Berthier Rose des vents
N
O    L'Assomption    E
S
Masson Repentigny

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Paul Gouin est député de L'Assomption de 1935 à 1936 pour L'Action Libérale nationale
Bernard Bissonnette est député de L'Assomption de 1939 à 1942 pour le Parti Libéral du Québec. Il est l'Orateur de l'Assemblée nationale du Québec de 1940 à 1942
Jacques Parizeau est député de L'Assomption de 1976 à 1984 et de 1989 à 1996 pour le Parti Québécois. Il est premier ministre du Québec de 1994 à 1996
Jean-Claude St-André est député de L'Assomption de 1996 à 2007 pour le Parti Québécois
Scott McKay est député de L'Assomption de 2008 à 2012 pour le Parti Québécois
François Legault est député de L'Assomption depuis 2012 pour la Coalition Avenir Québec. Il est le 32e Premier ministre du Québec depuis octobre 2018
L'Assomption
Années Député Parti
     1867 - 1871 Étienne Mathieu Conservateur
     1871 - 1875 Onuphe Peltier
     1875 - 1878
     1878 - 1880
     1880 - 1881 Joseph Marion
     1881 - 1886
     1886 - 1888 Ludger Forest Libéral
     1888 - 1890
     1890 - 1892 Joseph Marion Conservateur
     1892 - 1897
     1897 - 1900
     1900 - 1904 Joseph-Édouard Duhamel Libéral
     1904 - 1906
     1906 - 1908 Louis-Joseph Gauthier
     1908 - 1912 Walter Reed
     1912 - 1916
     1916 - 1919
     1919 - 1923
     1923 - 1927
     1927 - 1931
     1931 - 1935
     1935 - 1936 Paul Gouin ALN
     1936 - 1939 Adhémar Raynault Union nationale
     1939 - 1942? Bernard Bissonnette Libéral
     1944 - 1948 Victor-Stanislas Chartrand Union nationale
     1948 - 1952
     1952 - 1956
     1956 - 1960
     1960 - 1961
     1961 - 1966 Frédéric Coiteux Libéral
     1962 - 1966
     1966 - 1970 Robert Lussier Union nationale
     1970 - 1973 Jean Perreault Libéral
     1973 - 1976
     1976 - 1981 Jacques Parizeau Parti québécois
     1981 - 1984
     1985 Jean-Guy Gervais Libéral
     1985 - 1989
     1989 - 1994 Jacques Parizeau Parti québécois
     1994 - 1996
     1996 - 1998 Jean-Claude St-André
     1998 - 2003
     2003 - 2007
     2007 - 2008 Éric Laporte Action démocratique
     2008 - 2012 Scott McKay Parti québécois
     2012 - 2014 François Legault Coalition avenir
     2014 - 2018
     2018 - ...

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales québécoises de 2018
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     François Legault (sortant) Coalition avenir 18 237 57 % 12 812
     Marie-Claude Brière Québec solidaire 5 425 17 % -
     Sylvie Langlois Brouillette Parti québécois 4 625 14,5 % -
     Virginie Bouchard Libéral 2 558 8 % -
     Eve Bellavance Vert 596 1,9 % -
     Sylvie Tougas Citoyens au pouvoir 363 1,1 % -
     Charles-Etienne Everitt-Raynault Conservateur 175 0,5 % -
Total 31 979 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 71,9 % et 575 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur electionsquebec.qc.ca (consulté le 14 mai 2019)


Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     François Legault (sortant) Coalition avenir 18 719 49,4 % 7 178
     Pierre Paquette Parti québécois 11 541 30,4 % -
     Jean-Marc Bergevin Libéral 5 057 13,3 % -
     Sylvain Fournier Québec solidaire 2 198 5,8 % -
     Gabriel Gauthier Option nationale 226 0,6 % -
     Charles-Étienne Raynault Conservateur 169 0,4 % -
Total 37 910 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 73,4 % et 666 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     François Legault Coalition avenir 17 166 42,2 % 1 078
     Lizabel Nitoi Parti québécois 16 088 39,6 % -
     Lise Hébert Libéral 4 694 11,5 % -
     Sylvain Fournier Québec solidaire 1 465 3,6 % -
     Evelyne Marcil Option nationale 667 1,6 % -
     Christine Lebel Vert 588 1,4 % -
Total 40 668 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 80,4 % et 519 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2008
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Scott McKay Parti québécois 15 438 42,8 % 4 090
     Christian Gauthier Libéral 11 348 31,4 % -
     Éric Laporte (sortant) Action démocratique 6 938 19,2 % -
     Olivier Huard Québec solidaire 1 090 3 % -
     Chantal Latour Vert 940 2,6 % -
     Fanny Bérubé Parti indépendantiste 341 0,9 % -
Total 36 095 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 63,2 % et 666 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2007
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Éric Laporte Action démocratique 16 510 39,2 % 2 223
     Jean-Claude St-André (sortant) Parti québécois 14 287 33,9 % -
     Benoit Verstraete Libéral 8 235 19,6 % -
     Michel Ménard Vert 1 777 4,2 % -
     Olivier Huard Québec solidaire 1 303 3,1 % -
Total 42 112 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 76,2 % et 415 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2003
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Jean-Claude St-André (sortant) Parti québécois 16 965 43,4 % 2 854
     Sylvie Thouin Libéral 14 111 36,1 % -
     Daniel Labrecque Action démocratique 7 053 18 % -
     Bob Aubin Vert 602 1,5 % -
     Gilbert Morin UFP 356 0,9 % -
Total 39 087 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 75,2 % et 551 bulletins ont été rejetés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 5 mai 2018).
  2. a et b Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 5 mai 2018).
  3. Joseph Desjardins, « Guide parlementaire historique de la province de Québec 1792 à 1902 » [PDF], Québec, Bibliothèque de la Législature de Québec, (consulté le 15 mai 2018).
  4. a et b Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 15 mai 2018).
  5. Directeur général des élections du Québec, « Cartes des anciennes circonscriptions électorales provinciales (2001) et des circonscriptions électorales provinciales actuelles (2011) », (consulté le 5 mai 2018).
  6. Commission de la représentation électorale du Québec, « Comparaison des cartes 2011-2017 », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 15 mai 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]