La Prairie (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Prairie (homonymie).
La Prairie

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1867
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 143,2 km2
Représentation politique
Député Christian Dubé
Parti politique Coalition avenir Québec
Démographie
Population 58 935 hab. (2016[1])
Électeurs 43 887 électeurs (2017[2])
Densité 412 hab./km2 (2016[1])

La Prairie est une circonscription électorale provinciale du Québec.

Historique[modifier | modifier le code]

Interrompue par : Napierville-Laprairie

Le district électoral de Laprairie a été créé une première fois en 1829 en tant que district électoral du Bas-Canada, détaché de Huntingdon[3]. Lors de la création de l'Assemblée législative de la Province du Canada, en 1841, il disparaît et son territoire est reversé dans Huntingdon. En 1853 une refonte des districts électoraux a lieu et Laprairie est recréé[3]. Lors de la confédération de 1867, le district est considéré comme district provincial et il fait donc partie des 65 premières circonscriptions électorales du Québec.

En 1922, le district de Laprairie est fusionné avec celui de Napierville pour former Napierville-Laprairie. En 1972, la circonscription de Laprairie est recréée à partir de la partie nord de Napierville-Laprairie et la partie sud de Chambly[4],[5]. En 1980 Laprairie est de nouveau modifiée, perdant la partie nord de son territoire au profit de la nouvelle circonscription de Laporte, mais s'agrandissant au sud en prenant une partie de Châteauguay[4].

En 1988, le nom de la circonscription s'écrit désormais La Prairie, et ses limites changent encore. Un nouveau glissement vers le sud et l'ouest est constaté par le détachement de la partie nord (la ville de Brossard) pour former la nouvelle circonscription de La Pinière, et le gain de quelques municipalités prélevées de nouveau sur le territoire de Châteauguay[4] au sud-ouest. En 2001 La Prairie est réduite en superficie quand la ville de Sainte-Catherine retourne dans Châteauguay, et en 2011 une autre réduction de territoire (causée par la densification rapide de la couronne Sud) se traduit par la création de la circonscription de Sanguinet dans l'ouest de La Prairie[6].

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription de La Prairie comprend les municipalités de Candiac, Delson, La Prairie et Saint-Philippe[2].

Rose des vents La Pinière Chambly Rose des vents
Sanguinet N Saint-Jean
O    La Prairie    E
S
Huntingdon

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Georges Duhamel est député de La Prairie de 1890 à 1892 pour le Parti National
Esioff-Léon Patenaude est député de La Prarie de 1908 à 1912 pour le Parti conservateur du Québec
Christian Dubé est député depuis 2018 de La Prairie pour la Coalition Avenir Québec
Liste des députés de La Prairie
Années Député Parti
     1867 - 1871 Césaire Thérien Conservateur
     1871 - 1875 Andrew Esinhart
     1875 - 1878 Léon-Benoît-Alfred Charlebois
     1878 -1881
     1881 - 1886
     1886 - 1887
     1887 - 1889 Odilon Goyette National
     1889 - 1890
     1890 - 1892 Georges Duhamel
     1892 - 1897 Cyrille Doyon Conservateur
     1897 - 1900 Côme-Séraphin Cherrier Libéral
     1900 - 1904
     1904 - 1908
     1908 - 1912 Ésioff-Léon Patenaude Conservateur
     1912 - 1915
     1916 - 1919 Wilfrid Cédilot Libéral
     1919 - 1923
1923 - 1973 : voir Napierville-Laprairie
     1973 - 1976 Paul Berthiaume Libéral
     1976 - 1981 Gilles Michaud Parti québécois
     1981 - 1985 Jean-Pierre Saintonge Libéral
     1985 - 1989
     1989 - 1994 Denis Lazure Parti québécois
     1994 - 1996
     1996 - 1998 Monique Simard
     1998 - 2003 Serge Geoffrion
     2003 - 2007 Jean Dubuc Libéral
     2007 - 2008 Monique Roy Verville Action démocratique
     2008 - 2012 François Rebello Parti québécois
     Coalition avenir
     2012 - 2014 Stéphane Le Bouyonnec
     2014 - 2018 Richard Merlini Libéral
     2018 - ... Christian Dubé Coalition avenir

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales québécoises de 2018
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Christian Dubé Coalition avenir 14 511 43,1 % 6 442
     Richard Merlini (sortant) Libéral 8 069 24 % -
     Cathy Lepage Parti québécois 5 290 15,7 % -
     Daniel Blouin Québec solidaire 4 362 13 % -
     Alexandre Caron Vert 694 2,1 % -
     Alain Desmarais Conservateur 379 1,1 % -
     Boukare Tall NPD Québec 222 0,7 % -
     Liana Minato Parti 51 66 0,2 % -
     Normand Chouinard Marxiste-léniniste 41 0,1 % -
Total 33 634 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 74,8 % et 549 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur resultats.dgeq.org (consulté le 13 octobre 2018)

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Richard Merlini Libéral 11 110 34 % 435
     Stéphane Le Bouyonnec (sortant) Coalition avenir 10 675 32,6 % -
     Pierre Langlois Parti québécois 8 591 26,3 % -
     Marilou André Québec solidaire 1 938 5,9 % -
     Jean-Pierre Gouin Option nationale 162 0,5 % -
     Guy L'Heureux Conservateur 162 0,5 % -
     Normand Chouinard Marxiste-léniniste 85 0,3 % -
Total 32 723 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 78,3 % et 478 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Stéphane Le Bouyonnec Coalition avenir 11 100 32,7 % 77
     Pierre Langlois Parti québécois 11 023 32,4 % -
     Lucie F. Roussel Libéral 9 336 27,5 % -
     Yohan Perron Québec solidaire 1 194 3,5 % -
     Jean-Pierre Gouin Option nationale 473 1,4 % -
     Kevin Murphy Vert 469 1,4 % -
     Adrian Ahsly Gutierrez Coalition constituante 178 0,5 % -
     Monique Roy-Verville Conservateur 173 0,5 % -
     Normand Chouinard Marxiste-léniniste 48 0,1 % -
Total 33 994 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 82,5 % et 413 bulletins ont été rejetés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 5 mai 2018).
  2. a et b Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 5 mai 2018).
  3. a et b Joseph Desjardins, « Guide parlementaire historique de la province de Québec 1792 à 1902 » [PDF], Québec, Bibliothèque de la Législature de Québec, (consulté le 5 mai 2018), p. 130.
  4. a b et c Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 5 mai 2018).
  5. Directeur général des élections du Québec, « Historique des modifications aux circonscriptions électorales provinciales depuis leur création », (consulté le 5 mai 2018).
  6. Directeur général des élections du Québec, « Cartes des anciennes circonscriptions électorales provinciales (2001) et des circonscriptions électorales provinciales actuelles (2011) », (consulté le 5 mai 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]