Maskinongé (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maskinongé.
Maskinongé

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1867
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 2 403,59 km2
Représentation politique
Député Marc H. Plante
Parti politique Parti libéral du Québec
Démographie
Population 54 300 hab. (2016[1])
Électeurs 43 705 électeurs (2017[2])
Densité 23 hab./km2 (2016[1])

Maskinongé est une circonscription électorale provinciale du Québec. Elle est située dans la région administrative de la Mauricie. Le député actuel est Marc H. Plante, du Parti libéral du Québec, élu lors de l'élection générale québécoise de 2014.

Historique[modifier | modifier le code]

Le district de Maskinongé a été créé en 1853 en tant que district électoral de l'Assemblée législative de la province du Canada, détaché de Saint-Maurice[3]. Il a été conservé lors de la confédération canadienne en 1867. Comme plusieurs districts électoraux situés sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, Maskinongé avait à l'origine une forme très allongée, s'étendant loin vers le nord. En 1972 la partie la plus septentrionale du district a été envoyés dans Laviolette, tandis que la partie ouest de Saint-Maurice, ainsi que la ville de Trois-Rivières-Ouest qui était dans la circonscription de Trois-Rivières, étaient annexées à Maskinongé[4]. En 1992, le découpage de la partie nord, peu peuplée, de la circonscription est modifié, des portions de celle-ci étant transférées dans Berthier et Laviolette[4]. En 2001, une modification mineure est apportée aux limites de la circonscription[4], et en 2011 des changements à la limite entre Maskinongé et Trois-Rivières sont effectuées[5]. Puis en 2017, Maskinongé perd un secteur de la ville de Trois-Rivières qui passe dans la circonscription du même nom[6].

Le nom la circonscription provient de celui du comté de Maskinongé, lequel provient ultimement de celui de la rivière Maskinongé, attesté dès 1672[7].

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription de Maskinongé inclut la partie de la ville de Trois-Rivières située à l'ouest de l'autoroute de l'Énergie, et les municipalités suivantes:

Rose des vents Laviolette–Saint-Maurice Rose des vents
Berthier N Laviolette–Saint-Maurice
O    Maskinongé    E
S
Berthier Lac Saint-Pierre Trois-Rivières
Fleuve Saint-Laurent

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Maskinongé
Années Député Parti
     1867 - 1871 Alexis Lesieur Desaulniers Conservateur
     1871 - 1875 Moïse Houde Libéral
     1875 - 1878 Conservateur
     1878 - 1881 Édouard Caron
     1881 - 1886
     1886 - 1888
     1888 - 1890 Joseph Hormidas Legris National
     1890 - 1892 Joseph Lessard Conservateur
     1892 - 1997 Hector Caron Libéral
     1897 - 1900
     1900 - 1904
     1904 - 1912 Georges Lafontaine Conservateur
     1912 - 1916 Rodolphe Tourville Libéral
     1916 - 1919
     1919 - 1923
     1923 - 1927
     1927 - 1930 Joseph-William Gagnon
     1930 - 1931 Louis-Joseph Thisdel
     1931 - 1935
     1935 - 1936
     1936 - 1939 Joseph-Napoléon Caron Union nationale
     1939 - 1944 Louis-Joseph Thisdel Libéral
     1944 - 1948 Germain Caron Union nationale
     1948 - 1952
     1952 - 1956
     1956 - 1960
     1960 - 1962
     1962 - 1966
     1966 - 1973 Rémi Paul
     1970 - 1973
     1973 - 1976 Yvon Picotte Libéral
     1976 - 1981
     1981 - 1985
     1985 - 1989
     1989 - 1994
     1994 - 1998 Rémy Désilets Parti québécois
     1998 - 2003
     2003 - 2007 Francine Gaudet Libéral
     2007 - 2008 Jean Damphousse Action démocratique
     2008 - 2012 Jean-Paul Diamond Libéral
     2012 - 2014
     2014 - ... Marc H. Plante

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Marc H. Plante Libéral 13 658 39,24 % 3 812
     Martin Poisson Coalition avenir 9 846 28,29 % -
     Patrick Lahaie Parti québécois 8 739 25,11 % -
     Linda Delmé Québec solidaire 2 013 5,78 % -
     Jimmy Thibodeau Parti nul 238 0,68 % -
     Dany Brien Option nationale 154 0,44 % -
     Laurence J. Requilé Parti équitable 119 0,34 % -
     François-Xavier Richmond Mon pays le Québec 35 0,1 % -
Total 34 802 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 73,8 % et 481 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Jean-Paul Diamond (sortant) Libéral 11 676 32,06 % 769
     Jean Damphousse Coalition avenir 10 907 29,95 % -
     Patrick Lahaie Parti québécois 10 888 29,9 % -
     Julie Veilleux Québec solidaire 1 334 3,66 % -
     Émilie Viau-Drouin Option nationale 784 2,15 % -
     Laurence J. Requilé Vert 389 1,07 % -
     Linda Delmé Classe moyenne 235 0,65 % -
     Marie Anny Gosselin Coalition constituante 121 0,33 % -
     Didier Provencher Équipe autonomiste 81 0,22 % -
Total 36 415 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 78 % et 450 bulletins ont été rejetés.
Élection générale québécoise de 2007 Élection générale québécoise de 2003
Candidat Parti # de voix % des voix Candidat Parti # de voix % des voix
Jean Damphousse ADQ 14 862 40,04 % Francine Gaudet Libéral 13 240 38,16 %
Francine Gaudet Libéral 10 767 29,01 % Rémy Désilets Parti québécois 12 334 35,55 %
Rémy Désilets Parti québécois 10 008 26,96 % Louise-Andrée Garant ADQ 9 118 26,28 %
Frédéric Demouy Vert 781 2,10 %
Mario Landry Québec solidaire 699 1,88 %
Total 37 117 Total 34 692
Taux de participation 76,33 % Taux de participation 74,62 %

Référendums[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 27 mai 2018).
  2. Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 27 mai 2018).
  3. Joseph Desjardins, « Guide parlementaire historique de la province de Québec 1792 à 1902 » [PDF], Québec, Bibliothèque de la Législature de Québec, (consulté le 27 mai 2018).
  4. a, b et c Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 27 mai 2018).
  5. Directeur général des élections du Québec, « Cartes des anciennes circonscriptions électorales provinciales (2001) et des circonscriptions électorales provinciales actuelles (2011) », (consulté le 27 mai 2018).
  6. Commission de la représentation électorale du Québec, « Comparaison des cartes 2011-2017 », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 27 mai 2018).
  7. Rivière Maskinongé, Commission de toponymie du Québec.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]