Montmorency (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montmorency.
Montmorency

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1867
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 667,71 km2
Représentation politique
Député Jean-François Simard
Parti politique Coalition avenir Québec
Démographie
Population 73 435 hab. (2016[1])
Électeurs 57 069 électeurs (2017[2])
Densité 110 hab./km2 (2016[1])

Montmorency est une circonscription électorale provinciale du Québec située en partie dans la ville de Québec et en partie le long de la Côte de Beaupré.

La population électorale (18 ans et plus) de la circonscription était de 57 069 électeurs en 2017[2]. La superficie totale est d'environ 667,71 km2. La circonscription a été pendant 36 ans (1900-1936) représentée par le premier ministre libéral Louis-Alexandre Taschereau[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Le district électoral de Montmorency apparaît pour la première fois en 1829 en tant que district de la Chambre d'assemblée du Bas-Canada. Il provient de la séparation du district de Northumberland en Montmorency et Saguenay. Son nom provient de la rivière Montmorency qui le traverse. Lors de la création de l'Assemblée législative de la province du Canada, le district de Montmorency est conservé et on y ajoute le territoire de l'île d'Orléans. À la confédération de 1867, Montmorency devient un des 65 districts provinciaux du Québec.

En 1972, le territoire de la circonscription est modifié quand toute sa partie nord, peu habitée, est partagée entre les circonscriptions de Charlesbourg et Lac-Saint-Jean, et que sa partie nord-est à partir de Sainte-Anne-de-Beaupré est envoyée dans Charlevoix[4]. Par contre, la circonscription est agrandie dans sa partie urbaine au sud-ouest par l'ajout d'une partie de la ville de Giffard[4]. À la refonte de la carte électorale de 1980, le secteur de Giffard (maintenant partie de Beauport) est cédé à la circonscription de Limoilou[4]. Les modifications suivantes ont lieu en 1992, quand une autre partie de la ville de Beauport passe dans Limoilou, puis en 2001 quand toute la partie de Beauport située au sud de l'autoroute 40 est transférée dans Jean-Lesage, nouveau nom de Limoilou.

En 2011, nouvelle réduction de territoire de Montmorency quand trois municipalités de la Côte de Beaupré, Boischatel, L'Ange-Gardien et Château-Richer, ainsi que toute l'île d'Orléans, sont transférées dans la nouvelle circonscription de Charlevoix–Côte-de-Beaupré[5].

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription de Montmorency comprend une partie de l'arrondissement Beauport de la ville de Québec ainsi que la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval.

Rose des vents Chauveau Charlevoix–Côte-de-Beaupré Rose des vents
Charlesbourg N Charlevoix–Côte-de-Beaupré
O    Montmorency    E
S
Jean-Lesage Fleuve Saint-Laurent

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Édouard Bouffard est député de Montmorency de 1896 à 1900 pour le Parti Libéral du Québec
Joseph Edouard Cauchon est député de Montmorency de 1867 à 1874 pour le Parti Conservateur du Québec
Louis-Alexandre Taschereau est député de Montmorency de 1900 à 1936 pour le Parti Libéral du Québec. Il est Premier ministre du Québec de 1920 à 1936
Auguste-Réal Angers est député de Montmorency de 1874 à 1878 pour le Parti Conservateur du Québec
Jacques Dumoulin est député de Montmorency de 1939 à 1948 pour le Parti Libéral du Québec
Charles Langelier est député de Montmorency de 1878 à 1881 et de 1890 à 1892 pour le Parti Libéral du Québec
Jean-François Simard est député de Montmorency de 1998 à 2003 pour le Parti Québécois et depuis 2018 pour la Coalition Avenir Québec
Louis-Georges Desjardins est député de Montmorency de 1881 à 1890 pour le Parti Conservateur du Québec
Thomas Chase-Casgrain est député de Montmorency de 1892 à 1896 pour le Parti Conservateur du Québec
Montmorency
Années Député Parti
     1867 - 1871 Joseph-Édouard Cauchon Conservateur
     1871 - 1872
     1872 - 1874
     1874 Auguste-Réal Angers
     1874 - 1875
     1875 - 1878
     1878 - 1881 Charles Langelier Libéral
     1881 - 1886 Louis-Georges Desjardins Conservateur
     1886 - 1890
     1890 Charles Langelier Libéral
     1890 - 1892
     1892 - 1896 Thomas Chase-Casgrain Conservateur
     1896 - 1897 Édouard Bouffard
     1897 - 1900
     1900 - 1904 Louis-Alexandre Taschereau Libéral
     1904 - 1907
     1907 - 1908
     1908 - 1912
     1912 - 1916
     1916 - 1919
     1919 - 1923
     1923 - 1927
     1927 - 1931
     1931 - 1935
     1935 - 1936
     1936 - 1939 Joseph-Félix Roy Union nationale
     1939 - 1944 Jacques Dumoulin Libéral
     1944 - 1948
     1948 - 1952 Yves Prévost Union nationale
     1952 - 1956
     1956 - 1960
     1960 - 1962
     1962 - 1966 Albert Gervais
     1966 - 1970 Gaston Tremblay
     1970 - 1973 Louis Vézina Libéral
     1973 - 1976 Marcel Bédard
     1976 - 1981 Clément Richard Parti québécois
     1981 - 1985
     1985 - 1989 Yves Séguin Libéral
     1989 - 1990
     1991 - 1994 Jean Filion Parti québécois
     1994 - 1998
     1998 - 2003 Jean-François Simard
     2003 - 2007 Raymond Bernier Libéral
     2007 - 2008 Hubert Benoit Action démocratique
     2008 - 2012 Raymond Bernier Libéral
     2012 - 2014 Michelyne C. St-Laurent Coalition avenir
     2014 - 2018 Raymond Bernier Libéral
     2018 - Jean-François Simard Coalition avenir

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales québécoises de 2018
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Jean-François Simard Coalition avenir 20 233 50,9 % 12 836
     Marie-France Trudel Libéral 7 397 18,6 % -
     Marie-Christine Lamontagne Québec solidaire 5 225 13,1 % -
     Alexandre Huot Parti québécois 4 221 10,6 % -
     Daniel Beaulieu Conservateur 1 507 3,8 % -
     Jean-François Simard Indépendant 561 1,4 % -
     Nicholas Lescarbeau Vert 558 1,4 % -
     Jean Bédard Marxiste-léniniste 69 0,2 % -
Total 39 771 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 71 % et 802 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur resultats.dgeq.org (consulté le 14 octobre 2018)

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Raymond Bernier Libéral 17 113 40,4 % 2 790
     Michelyne C. St-Laurent (sortant) Coalition avenir 14 323 33,8 % -
     Michel Guimond Parti québécois 7 242 17,1 % -
     Jean-Pierre Duchesneau Québec solidaire 1 981 4,7 % -
     Adrien D. Pouliot Conservateur 1 015 2,4 % -
     Marielle Parent Vert 407 1 % -
     Jean Bouchard Option nationale 255 0,6 % -
Total 42 336 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 76,5 % et 476 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Michelyne C. St-Laurent Coalition avenir 16 239 38,5 % 2 122
     Raymond Bernier (sortant) Libéral 14 117 33,5 % -
     Michel Létourneau Parti québécois 8 736 20,7 % -
     Lucie Charbonneau Québec solidaire 1 460 3,5 % -
     Jean Bouchard Option nationale 755 1,8 % -
     Martin Roussel Indépendant 517 1,2 % -
     Maryse Belley Équipe autonomiste 155 0,4 % -
     Luc Duranleau Parti indépendantiste 99 0,2 % -
     Jean Lavoie Union citoyenne 84 0,2 % -
Total 42 162 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 77,8 % et 559 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2008
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Raymond Bernier Libéral 12 536 36,5 % 1 101
     Hubert Benoit (sortant) Action démocratique 11 435 33,3 % -
     Jacques Nadeau Parti québécois 8 788 25,6 % -
     Lucie Charbonneau Québec solidaire 711 2,1 % -
     Jacques Legros Vert 690 2 % -
     Luc Duranleau Parti indépendantiste 153 0,4 % -
Total 34 313 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 64,5 % et 414 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2007
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Hubert Benoit Action démocratique 20 796 51,6 % 11 672
     Raymond Bernier (sortant) Libéral 9 124 22,6 % -
     Daniel Leblond Parti québécois 8 171 20,3 % -
     Julien Rodrigue Vert 1 172 2,9 % -
     Jacques Legros Québec solidaire 772 1,9 % -
     François Martin Indépendant 157 0,4 % -
     Denise Jetté-Cloutier Démocratie chrétienne 149 0,4 % -
Total 40 341 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 78 % et 261 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2003
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Raymond Bernier Libéral 13 708 36,8 % 1 887
     Jean-François Paquet Action démocratique 11 821 31,7 % -
     Jean-François Simard (sortant) Parti québécois 11 226 30,1 % -
     Magali Paquin UFP 517 1,4 % -
Total 37 272 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 77,1 % et 392 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 1998
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Jean-François Simard Parti québécois 19 946 45,2 % 5 128
     Jacques Langlois Libéral 14 818 33,6 % -
     Yves Leclerc Action démocratique 7 154 16,2 % -
     Jean Filion (sortant) Indépendant 1 774 4 % -
     Linda Fick Démocratie socialiste 267 0,6 % -
     Jean Bédard Marxiste-léniniste 204 0,5 % -
Total 44 163 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 80,7 % et 481 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 1994
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Jean Filion Parti québécois 22 734 55,7 % 13 068
     France Lefrançois Bouchard Libéral 9 666 23,7 % -
     Jean-Marie Fiset NPD Québec 2 875 7 % -
     Jacques Noël Indépendant 2 494 6,1 % -
     Martin Garant Indépendant 1 371 3,4 % -
     Jacques Simard Indépendant 962 2,4 % -
     Julie Cormier Loi naturelle 534 1,3 % -
     Jean Bédard Marxiste-léniniste 150 0,4 % -
Total 40 786 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 80,7 % et 944 bulletins ont été rejetés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 8 juin 2018).
  2. a et b Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 8 juin 2018).
  3. Les membres de l'Assemblée nationale par circonscription (M-N), sur le site de l'Assemblée nationale du Québec.
  4. a b et c Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 8 juin 2018).
  5. Directeur général des élections du Québec, « Cartes des anciennes circonscriptions électorales provinciales (2001) et des circonscriptions électorales provinciales actuelles (2011) », (consulté le 25 juin 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]