Laval-des-Rapides (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laval-des-Rapides (homonymie).
Laval-des-Rapides

Circonscription électorale provinciale du Canada

Carte de la circonscription
Création 1980
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 23,54 km2
Représentation politique
Député Saul Polo
Parti politique Parti libéral du Québec
Démographie
Population 75 940 hab. (2016[1])
Électeurs 55 422 électeurs (2017[2])
Densité 3 226 hab./km2 (2016[1])

Laval-des-Rapides est une circonscription électorale provinciale du Québec. Elle fait partie de la région administrative de Laval et se situe sur le territoire de la ville du même nom.

Historique[modifier | modifier le code]

La circonscription de Laval-des-Rapides est créée en 1980, formée d'une partie de Fabre et d'une partie de Mille-Îles[3]. Son territoire correspondait à celui de l'ancienne ville de Laval-des-Rapides, alors devenu un quartier de la ville de Laval. Son territoire s'agrandit en 2001 alors qu'une partie de la circonscription de Vimont est rattachée à Laval-des-Rapides[3]. En 2011 son territoire s'agrandit légèrement aux dépens de Mille-Îles[4].

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription de Laval-des-Rapides comprend la partie de la ville de Laval comprise dans les limites suivantes : l'autoroute Jean-Noël-Lavoie, l'autoroute Papineau, la rivière des Prairies et l'autoroute des Laurentides[2].

Rose des vents Sainte-Rose Vimont Mille-Îles Rose des vents
N
O    Laval-des-Rapides    E
S
Chomedey Rivière des Prairies
Acadie
Rivière des Prairies
Maurice-Richard

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Laval-des-Rapides
Années Député Parti
     1981 - 1985 Bernard Landry Parti québécois
     1985 - 1989 Guy Bélanger Libéral
     1989 - 1993
     1993 - 1994 Serge Ménard Parti québécois
     1994 - 1998
     1998 - 2003
     2003 - 2006 Alain Paquet Libéral
     2007 - 2008
     2008 - 2012
     2012 - 2014 Léo Bureau-Blouin Parti québécois
     2014 - 2018 Saul Polo Libéral
     2018 -...

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales québécoises de 2018
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Saul Polo (sortant) Libéral 10 637 31,5 % 271
     Christine Mitton Coalition avenir 10 366 30,7 % -
     Graciela Mateo Québec solidaire 5 721 17 % -
     Jocelyn Caron Parti québécois 5 195 15,4 % -
     Estelle Obeo Vert 738 2,2 % -
     Benoit Larocque Conservateur 361 1,1 % -
     Bianca Bozsodi Citoyens au pouvoir 271 0,8 % -
     Jean Phariste Pharicien NPD Québec 257 0,8 % -
     Elias Progakis Parti libre 184 0,5 % -
Total 33 730 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 61,7 % et 611 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur resultats.dgeq.org (consulté le 13 octobre 2018)

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Saul Polo Libéral 16 880 44,2 % 4 978
     Léo Bureau-Blouin (sortant) Parti québécois 11 902 31,2 % -
     Vincent Bolduc Coalition avenir 6 552 17,2 % -
     Nicolas Chatel-Launay Québec solidaire 2 151 5,6 % -
     Léo McKenna Vert 516 1,4 % -
     David Voyer Option nationale 188 0,5 % -
Total 38 189 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 70,9 % et 593 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Léo Bureau-Blouin Parti québécois 14 934 38,3 % 2 362
     Alain Paquet (sortant) Libéral 12 572 32,3 % -
     Maud Cohen Coalition avenir 8 493 21,8 % -
     Sylvie Des Rochers Québec solidaire 1 643 4,2 % -
     Lawrence Côté-Collins Option nationale 594 1,5 % -
     Carl Desmarais Vert 517 1,3 % -
     Monique Chartrand Coalition constituante 205 0,5 % -
Total 38 958 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 73,4 % et 492 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2008
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Alain Paquet (sortant) Libéral 11 757 44,1 % 1 365
     Marc Demers Parti québécois 10 392 39 % -
     Robert Goulet Action démocratique 2 722 10,2 % -
     Sylvie Des Rochers Québec solidaire 766 2,9 % -
     Nicholas Sarrazin Vert 683 2,6 % -
     Mathieu Desbiens Parti indépendantiste 150 0,6 % -
     Jacques Frigon Indépendant 112 0,4 % -
     Yvon Breton Marxiste-léniniste 96 0,4 % -
Total 26 678 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 55,1 % et 382 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2007
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Alain Paquet (sortant) Libéral 11 532 34,4 % 1 494
     Marc Demers Parti québécois 10 038 30 % -
     Robert Goulet Action démocratique 9 344 27,9 % -
     Michel Lefebvre Vert 1 450 4,3 % -
     Nicole Caron Québec solidaire 1 145 3,4 % -
Total 33 509 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 69,7 % et 396 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2003
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Alain Paquet Libéral 15 190 44,7 % 1 981
     Serge Ménard (sortant) Parti québécois 13 209 38,9 % -
     Philippe Laurin Action démocratique 4 693 13,8 % -
     Louis-Philippe Verenka Vert 366 1,1 % -
     Vincent Pelletier Bloc pot 339 1 % -
     Micheline Michelle Marleau Démocratie chrétienne 162 0,5 % -
Total 33 959 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 69,8 % et 434 bulletins ont été rejetés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 15 mai 2018).
  2. a et b Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 15 mai 2018).
  3. a et b Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 15 mai 2018).
  4. Directeur général des élections du Québec, « Cartes des anciennes circonscriptions électorales provinciales (2001) et des circonscriptions électorales provinciales actuelles (2011) », (consulté le 17 mai 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]