Iberville (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Iberville

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1853
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 1 130,91 km2
Représentation politique
Député Claire Samson
Parti politique Coalition avenir
Démographie
Population 61 820 hab. (2016[1])
Électeurs 47 685 électeurs (2017[2])
Densité 55 hab./km2 (2016[1])

Iberville est une circonscription électorale provinciale du Québec. Cette circonscription majoritairement rurale porte le nom de sa localité principale, Iberville, maintenant intégrée à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Historique[modifier | modifier le code]

La circonscription fait partie des districts électoraux provinciaux créés à la confédération de 1867. Ses limites ont été modifiées à plusieurs reprises lors des différentes refontes de la carte électorale, soit en 1972, 1980, 1992, 2001 et 2011[3]. Lors de cette dernière modification, la municipalité de Saint-Pie a été retranchée de la circonscription pour aller dans Saint-Hyacinthe[4].

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription d'Iberville est située dans la région de la Montérégie (et une mince partie dans celle de l'Estrie). Couvrant le territoire de 16 municipalités, elle s'étend sur 1 130,91 km2 et sa population électorale était, en 2017, de 47 685 électeurs. Les municipalités comprises dans la circonscription sont les suivantes :

Rose des vents Chambly BorduasSaint-Hyacinthe Johnson Rose des vents
Saint-Jean
Huntingdon
N Granby
Brome-Missisquoi
O    Iberville    E
S
(États-Unis)

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Georges Duhamel est député d'Iberville de 1886 à 1890 pour le Parti Libéral du Québec
Richard Le Hir est député d'Iberville de 1994 à 1998 pour le Parti Québécois
Liste des députés dans Iberville
Années Député Parti
     1867 - 1871 Louis Molleur Libéral
     1871 - 1875
     1875 - 1878
     1878 - 1881
     1881 - 1886 Alexis-Louis Demers
     1886
     1886 - 1887 Georges Duhamel National
     1887 - 1890
     1890 - 1892 François Gosselin Libéral
     1892 - 1897
     1897 - 1900
     1900 - 1904
     1904 - 1906
     1906 - 1908 Joseph-Aldéric Benoît
     1908 - 1912
     1912 - 1916
     1916 - 1919
     1919 - 1923 Adélard Forget
     1923 - 1927 Lucien Lamoureux
     1927 - 1931
     1931 - 1935
     1935 - 1936
     1936 - 1939
     1939 - 1944 Émile Bonvouloir
     1944 - 1948 Yvon Thuot Union nationale
     1948 - 1952
     1952 - 1956
     1956 - 1960
     1960 - 1962 Laurent Hamel Libéral
     1962 - 1966
     1966 - 1970 Alfred Croisetière Union nationale
     1970 - 1973
     1973 - 1976 Jacques-Raymond Tremblay Libéral
     1976 - 1981 Jacques Beauséjour Parti québécois
     1981 - 1985
     1985 - 1989 Jacques Tremblay Libéral
     1989 - 1994 Yvon Lafrance
     1994 - 1998 Richard Le Hir Parti québécois
     1998 - 2003 Jean-Paul Bergeron
     2003 - 2007 Jean Rioux Libéral
     2007 - 2008 André Riedl Action démocratique
     Libéral[5]
     2008 - 2012 Marie Bouillé Parti québécois
     2012 - 2014
     2014 - 2018 Claire Samson Coalition avenir
     2018 - ...

Légende : Les années en italiques indiquent les élections partielles.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Résultats électoraux d'Iberville.

Référendums[modifier | modifier le code]

Résultats référendaires dans Iberville
Référendum % du OUI % du NON Taux de participation
     Référendum de 1980 38,41 % 61,59 % 87,14 %
     Accord de Charlottetown (1992) 37,29 % 62,71 % 83,83 %
     Référendum de 1995 56,28 % 43,72 % 93,90 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 21 avril 2018).
  2. Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 21 avril 2018).
  3. Directeur général des élections du Québec, « Historique des modifications aux circonscriptions électorales provinciales depuis leur création », (consulté le 21 avril 2018).
  4. Directeur général des élections du Québec, « Cartes des anciennes circonscriptions électorales provinciales (2001) et des circonscriptions électorales provinciales actuelles (2011) », (consulté le 21 avril 2018).
  5. André Riedl a changé de parti politique durant la 38e législature.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]