Laporte (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laporte.
Laporte

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1972
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 19,71 km2
Représentation politique
Député Nicole Ménard
Parti politique Parti libéral du Québec
Démographie
Population 71 200 hab. (2016[1])
Électeurs 53 610 électeurs (2017[2])
Densité 3 612 hab./km2 (2016[1])

Laporte est une circonscription électorale provinciale du Québec. Elle est située dans la région administrative de la Montérégie et sa députée est Nicole Ménard, du Parti libéral du Québec, élue lors de l'élection générale québécoise de 2007.

Historique[modifier | modifier le code]

Précédée de : Taillon et Chambly

La circonscription de Laporte a été créée en 1972. Elle était alors détachée d'une partie des circonscriptions de Taillon et de Chambly[3], et comprenait une partie des villes de Longueuil et Saint-Lambert[4]. Ses limites ont été modifiées à quelques reprises lors de refontes de la carte électorale : en 1980, elle perd la plus grande partie de Longueuil au profit des circonscriptions de Taillon et Marie-Victorin, mais gagne le reste de Saint-Lambert ainsi que les municipalités de Greenfield Park et LeMoyne[4]. En 1992, Laporte perd au profit de Marie-Victorin ce qui lui restait de Longueuil, mais gagne une partie de la ville de Saint-Hubert sur la circinscription de Vachon[4]. Ses limites sont inchangées en 2011[5], mais en 2017 on y ajoute une partie de la ville de Brossard détachée de la circonscription de La Pinière[6].

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription couvre Saint-Lambert et une partie du territoire de la ville de Longueuil (Greenfield Park, LeMoyne et Laflèche en Saint-Hubert).

Rose des vents Marie-Victorin Rose des vents
Sainte-Marie—Saint-Jacques N Vachon
O    Laporte    E
S
La Pinière

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Liste des députés dans Laporte
Années Candidat Parti
     1973 - 1976 André Déom Libéral
     1976 - 1981 Pierre Marois Parti québécois
     1981 - 1985 André Bourbeau Libéral
     1985 - 1989
     1989 - 1994
     1994 - 1998
     1998 - 2003
     2003 - 2006 Michel Audet
     2007 - 2008 Nicole Ménard
     2008 - 2012
     2012 - 2014
     2014 - ...

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Nicole Ménard (sortant) Libéral 15 804 47,65 % 7 803
     Sophie Stanké Parti québécois 8 001 24,12 % -
     Donald Leblanc Coalition avenir 5 919 17,85 % -
     Michèle St-Denis Québec solidaire 2 530 7,63 % -
     Marcel Baril Vert 573 1,73 % -
     Linda Dupuis Option nationale 182 0,55 % -
     Christian Godin Conservateur 156 0,47 % -
Total 33 165 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 73 % et 425 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Nicole Ménard (sortant) Libéral 12 827 37,19 % 2 075
     Simon Bélanger Parti québécois 10 752 31,18 % -
     Donald LeBlanc Coalition avenir 8 023 23,26 % -
     Michèle St-Denis Québec solidaire 2 043 5,92 % -
     Linda Dupuis Option nationale 550 1,59 % -
     Camil Lambert Conservateur 291 0,84 % -
Total 34 486 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 76,3 % et 440 bulletins ont été rejetés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 5 mai 2018).
  2. Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 5 mai 2018).
  3. Directeur général des élections du Québec, « Historique des modifications aux circonscriptions électorales provinciales depuis leur création », (consulté le 5 mai 2018).
  4. a, b et c Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 5 mai 2018).
  5. Commission de la représentation électorale du Québec, La population bouge. La carte électorale change : La carte électorale du Québec 2011. Rapport final., Commission de la représentation électorale du Québec, , 60 p. (lire en ligne), p. 51.
  6. Commission de la représentation électorale du Québec, « Comparaison des cartes 2011-2017 », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 5 mai 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]