Louis-Hébert (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis-Hébert

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1965
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 36,93 km2
Représentation politique
Député Geneviève Guilbault
Parti politique Coalition avenir Québec
Démographie
Population 57 370 hab. (2016[1])
Électeurs 45 379 électeurs (2017[2])
Densité 1 553 hab./km2 (2016[1])

Louis-Hébert est une circonscription électorale provinciale du Québec situé dans la région de la Capitale-Nationale.

Historique[modifier | modifier le code]

Précédée de : Québec (comté) et Québec-Ouest.

La circonscription de Louis-Hébert a été créée lors de la réforme de la carte électorale de 1965. Formée de parties des circonscriptions de Québec (comté) et de Québec-Ouest, elle comprenait la partie de la Haute-Ville de Québec située au sud-est du boulevard Saint-Cyrille (maintenant le boulevard René-Lévesque) ainsi que les villes de Sainte-Foy (sauf la partie constituée par l'ancienne paroisse de L'Ancienne-Lorette), Sillery et Cap-Rouge[3]. En 1972 son territoire est réduit pour ne correspondre qu'à la partie de la ville de Sainte-Foy qui était précédemment dans la circonscription[3]. En 1980 on en retire la partie de Sainte-Foy située au sud du boulevard Laurier et à l'est de l'autoroute Henri-IV[3]. La modification suivante survient en 2001 alors qu'une autre partie de Sainte-Foy est transférée dans Jean-Talon mais que la ville de Cap-Rouge ainsi qu'un quartier périphérique de Sainte-Foy situé au sud du boulevard Wilfrid-Hamel quittent La Peltrie pour se joindre à Louis-Hébert[3]. Lors de la refonte de 2011, la partie de l'ancienne ville de Sainte-Foy (haute-ville) qui restait dans Louis-Hébert passe dans Jean-Talon, tandis que Louis-Hébert s'agrandit de la ville de Saint-Augustin-de-Desmaures et d'une partie de l'arrondissement Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge[4].

Elle est nommée en l'honneur de Louis Hébert, premier colon masculin en terre canadienne (tandis que le nom de sa femme arrivée en même temps que lui, Marie Rollet, a reçu peu d'honneurs en comparaison).

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

Rose des vents La Peltrie La Peltrie Rose des vents
Portneuf N Jean-Talon
O    Louis-Hébert    E
S
(Fleuve Saint-Laurent)
Chutes-de-la-Chaudière

Controverse[modifier | modifier le code]

À la suite de la victoire de Geneviève Guilbault aux élections partielles de 2017, celle-ci s'est retrouvé avec un bureau vide[5]. Un problème courant qui est lors d'un changement de député.

Il n’y avait aucun dossier citoyen ouvert. Nous ne pouvons transférer ce qui n’existe pas. Pour ce qui est des dossiers discrétionnaires du précédent député, ils ont été traités comme il se doit, de par leur nature. - Nicole Ménard, administratrice au gouvernement du Québec

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Louis-Hébert
Années Député Parti
     1966 - 1970 Jean Lesage Libéral
     1970 - 1973 Claude Castonguay
     1973 - 1976 Gaston Desjardins
     1976 - 1981 Claude Morin Parti québécois
     1981
     1982 - 1985 Réjean Doyon Libéral
     1985 - 1989
     1989 - 1994
     1994 - 1998 Paul Bégin Parti québécois
     1998 - 2003
     2003 - 2007 Sam Hamad Libéral
     2007 - 2008
     2008 - 2012
     2012 - 2014
     2014 - 2017
     2017 - ... Geneviève Guilbault Coalition avenir

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection partielle québécoise d'octobre 2017
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Geneviève Guilbault Coalition avenir 12 091 51,04 % 7 658
     Ihssane El Ghernati Libéral 4 433 18,71 % -
     Normand Beauregard Parti québécois 3 852 16,26 % -
     Guillaume Boivin Québec solidaire 1 235 5,21 % -
     Sylvie Asselin Conservateur 976 4,12 % -
     Alex Tyrrell Vert 487 2,06 % -
     Denis Blanchette NPD Québec 319 1,35 % -
     Vincent Bégin Indépendant 215 0,91 % -
     Martin St-Louis Option nationale 61 0,26 % -
     Jean-Luc Rouckout Équipe autonomiste 18 0,08 % -
Total 23 687 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 52,4 % et 190 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sam Hamad (sortant) Libéral 18 327 49,22 % 8 677
     Mario Asselin Coalition avenir 9 650 25,92 % -
     Patrice Dallaire Parti québécois 6 841 18,37 % -
     Pascal Minville Québec solidaire 1 840 4,94 % -
     Dany Bergeron Conservateur 310 0,83 % -
     Patrick Côté Option nationale 266 0,71 % -
Total 37 234 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 83,7 % et 320 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sam Hamad (sortant) Libéral 14 602 38,42 % 2 092
     Michel Hamel Coalition avenir 12 510 32,92 % -
     Rosette Côté Parti québécois 8 127 21,38 % -
     Guillaume Boivin Québec solidaire 1 359 3,58 % -
     Sol Zanetti Option nationale 706 1,86 % -
     Julie Lachance Parti nul 226 0,59 % -
     Guillaume Dion Coalition constituante 209 0,55 % -
     Véronique Durand Conservateur 146 0,38 % -
     Hugues Fortin Équipe autonomiste 70 0,18 % -
     Maxime Guérin Union citoyenne 49 0,13 % -
Total 38 004 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 86,6 % et 316 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2008
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sam Hamad (sortant) Libéral 17 650 48,85 % 7 137
     Françoise Mercure Parti québécois 10 513 29,09 % -
     Jean Nobert Action démocratique 5 872 16,25 % -
     Carl Lavoie Vert 1 068 2,96 % -
     Dominique Gautron Québec solidaire 1 031 2,85 % -
Total 36 134 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 70,3 % et 376 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2007
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sam Hamad (sortant) Libéral 14 410 34,54 % 816
     Jean Nobert Action démocratique 13 594 32,59 % -
     André Joli-Coeur Parti québécois 10 429 25 % -
     André Larocque Vert 1 734 4,16 % -
     Catherine Lebossé Québec solidaire 1 326 3,18 % -
     Claude Cloutier Démocratie chrétienne 225 0,54 % -
Total 41 718 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 81,3 % et 259 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2003
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sam Hamad Libéral 17 938 44,53 % 6 270
     Line-Sylvie Perron Parti québécois 11 668 28,96 % -
     Guy Laforest Action démocratique 9 505 23,59 % -
     Jean-Pierre Guay Vert 493 1,22 % -
     Jean-Philippe Lessard-Beaupré UFP 402 1 % -
     Pierre Laliberté Bloc pot 281 0,7 % -
Total 40 287 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 81,1 % et 286 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 1998
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Paul Bégin (sortant) Parti québécois 14 805 46,13 % 1 838
     Pierre Boulanger Libéral 12 967 40,4 % -
     Normand Morin Action démocratique 3 977 12,39 % -
     Claude Pelletier Démocratie socialiste 169 0,53 % -
     Jean Cerigo Loi naturelle 108 0,34 % -
     Gisèle Desrochers Marxiste-léniniste 70 0,22 % -
Total 32 096 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 80,9 % et 306 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 1994
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Paul Bégin Parti québécois 12 905 39,37 % 3 441
     André Arthur Indépendant 9 464 28,87 % -
     Silvia Garcia Libéral 7 833 23,9 % -
     Gaétane Lamontagne Action démocratique 1 868 5,7 % -
     Jean-Guy Gagnon NPD Québec 415 1,27 % -
     Serge Montambault Indépendant 169 0,52 % -
     Réal Croteau Loi naturelle 124 0,38 % -
Total 32 778 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 85,9 % et 405 bulletins ont été rejetés.

Référendums[modifier | modifier le code]

Résultats référendaires dans Louis-Hébert
Référendum % du OUI % du NON Taux de participation
     Référendum de 1980 51,60 % 48,40 % 87,05 %
     Accord de Charlottetown (1992) 37,49 % 62,51 % 81,87 %
     Référendum de 1995 53,01 % 46,99 % 94,28 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 21 mai 2018).
  2. Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 21 mai 2018).
  3. a, b, c et d Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 21 mai 2018).
  4. Directeur général des élections du Québec, « Cartes des anciennes circonscriptions électorales provinciales (2001) et des circonscriptions électorales provinciales actuelles (2011) », (consulté le 21 mai 2018).
  5. Zone Politique - ICI.Radio-Canada.ca, « Un bureau de circonscription sans dossier pour Geneviève Guilbault », sur Radio-Canada.ca (consulté le 16 décembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]