Clifford Lincoln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lincoln.
Clifford Lincoln
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député de la Chambre des communes du Canada
Député de l'Assemblée nationale du Québec
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (89 ans)
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Autres informations
Partis politiques

Clifford Lincoln F.C.I.I., F.I.I.C., F.C.I.Arb. (né le 1er septembre 1928) est un homme d'affaires et ancien politicien provincial et fédéral du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Curepipe sur l'île Maurice, Clifford Lincoln étudia dans le domaine des assurances d'abord sur son île natale et ensuite en Afrique du Sud au Cap. Il émigra ensuite au Canada en 1958 et s'installa d'abord à Vancouver et ensuite à Montréal où il devint membre de l'exécutif dans une compagnie d'assurances.

Il débuta en politique provinciale après avoir été élu député libéral dans la circonscription de Nelligan en 1981. Réélu lors de la reprise du pouvoir par les Libéraux en 1985, il devint ministre de l'environnement dans le cabinet de cabinet de Robert Bourassa. En 1988, il quitte le cabinet avec deux autres de ses collègues ministres anglophones, Herbert Marx et Richard French, pour protester contre la Loi 178 qui permit l'affichage bilingue à l'intérieur des commerces, mais maintenait l'unilinguisme francophone à l'extérieur grâce à la clause nonobstant. Il demeura député jusqu'au élection de 1989.

En 1990, il tenta de devenir député libéral à la faveur d'une élection partielle dans la circonscription de Chambly mais termina deuxième, loin derrière le néo-démocrate Phil Edmonston.

Il est élu dans Lachine—Lac-Saint-Louis en 1993 et réélu en dans Lac-Saint-Louis en 1997 et en 2000. Malgré son expérience de ministre, Jean Chrétien ne le nomma pas au conseil des ministres. Il fut secrétaire parlementaire du vice-premier ministre et du ministre de l'Environnement de 1993 à 1996.

Voir aussi[modifier | modifier le code]