Rouyn-Noranda–Témiscamingue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rouyn-Noranda et Témiscamingue (homonymie).
Rouyn-Noranda–Témiscamingue

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1980
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 23 738,63 km2
Représentation politique
Député Émilise Lessard-Therrien
Parti politique Québec solidaire
Démographie
Population 57 545 hab. (2016[1])
Électeurs 44 760 électeurs (2017[2])
Densité hab./km2 (2016[1])

La circonscription de Rouyn-Noranda–Témiscamingue a été créée en 1980. Elle est située dans le nord-ouest du Québec dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

Historique[modifier | modifier le code]

La circonscription de Rouyn-Noranda–Témiscamingue a été créée en 1980. Elle a été formée d'une partie de la circonscription de Pontiac-Témiscamingue (10 728 électeurs) et de celle de Rouyn-Noranda (24 385 électeurs). Du même coup, l'actuelle circonscription de Pontiac a aussi été créée.

Elle n'a pas subi de modifications substantielles de ses limites depuis sa création, les seuls changements étant liés aux modifications des limites municipales[3],[4],[2].

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

La circonscription de Rouyn-Noranda–Témiscamingue comprend la ville de Rouyn-Noranda, à l'exception du territoire de l'ancienne municipalité de Cadillac et de celui des anciens territoires non organisés de Lac-Montanier, de Lac-Surimau et de Rapide-des-Cèdres, qui font partie de la circonscription d'Abitibi-Est. Elle comprend aussi les municipalités suivantes:

Rose des vents Abitibi-Ouest Rose des vents
(Ontario) N Abitibi-Est
Pontiac
O    Rouyn-Noranda–Témiscamingue    E
S
(Ontario)

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Rémy Trudel est député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue pour le Parti Québecois de 1989 à 2003
Liste des députés dans Rouyn-Noranda–Témiscamingue
Années Député Parti
     1981 - 1985 Gilles Baril[5] Parti québécois
     1985 - 1989 Gilles Baril[5] Libéral
     1989 - 1994 Rémy Trudel Parti québécois
     1994 - 1998
     1998 - 2003
     2003 - 2007 Daniel Bernard Libéral
     2007 - 2008 Johanne Morasse Parti québécois
     2008 - 2012 Daniel Bernard Libéral
     2012 - 2014 Gilles Chapadeau Parti québécois
     2014 - 2018 Luc Blanchette Libéral
     2018 - ... Émilise Lessard-Therrien Québec solidaire

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales québécoises de 2018
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Émilise Lessard-Therrien Québec solidaire 9 304 32,1 % 506
     Jérémy G. Bélanger Coalition avenir 8 798 30,3 % -
     Gilles Chapadeau Parti québécois 5 311 18,3 % -
     Luc Blanchette (sortant) Libéral 4 753 16,4 % -
     Jessica Wells Vert 389 1,3 % -
     Guillaume Lanouette Conservateur 253 0,9 % -
     Fernand St-Georges Citoyens au pouvoir 195 0,7 % -
Total 29 003 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 65,6 % et 400 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur resultats.dgeq.org (consulté le 14 octobre 2018)

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Luc Blanchette Libéral 10 644 38 % 1 610
     Gilles Chapadeau (sortant) Parti québécois 9 034 32,2 % -
     Bernard Flebus Coalition avenir 4 839 17,3 % -
     Guy Leclerc Québec solidaire 3 239 11,6 % -
     Ghislain Dallaire Option nationale 269 1 % -
Total 28 025 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 64,2 % et 622 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Gilles Chapadeau Parti québécois 11 082 36,8 % 3 099
     Mélissa Turgeon Libéral 7 983 26,5 % -
     Bernard Flebus Coalition avenir 7 140 23,7 % -
     Guy Leclerc Québec solidaire 2 941 9,8 % -
     Sébastien-L. Pageon Option nationale 534 1,8 % -
     Robert Bertrand Vert 451 1,5 % -
Total 30 131 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 69 % et 359 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2008
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Daniel Bernard Libéral 10 358 42,3 % 1 754
     Johanne Morasse (sortant) Parti québécois 8 604 35,1 % -
     Paul-Émile Barbeau Action démocratique 4 111 16,8 % -
     Guy Leclerc Québec solidaire 1 413 5,8 % -
Total 24 486 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 57,6 % et 276 bulletins ont été rejetés.
Élection générale québécoise de 2007 Élection générale québécoise de 2003
Candidat Parti # de voix % des voix Candidat Parti # de voix % des voix
Johanne Morasse Parti québécois 9 481 33,11 % Daniel Bernard Libéral 10 347 36,46 %
Daniel Bernard Libéral 9 352 32,66 % Rémy Trudel Parti québécois 9 673 34,09 %
Mario Provencher Action démocratique 7 687 26,84 % Pierre Brien Action démocratique 7 849 27,66 %
France Caouette Québec solidaire 2 117 7,39 % Patrick Rancourt UFP 507 1,79 %
Total 28 637 Total 28 376
Taux de participation 68,17 % Taux de participation 67,42 %

Référendums[modifier | modifier le code]

Rouyn-Noranda–Témiscamingue
Année Référendum % du OUI % du NON # total de votes Taux de participation
     1992 Accord de Charlottetown[6] 36,78 % 63,22 % 31 117 77,57 %
     1995 Référendum de 1995 54,37 % 45,63 % 37 803 91,84 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 24 août 2018).
  2. a et b Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 24 août 2018).
  3. Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 3 octobre 2018).
  4. Commission de la représentation électorale du Québec, La population bouge. La carte électorale change : La carte électorale du Québec 2011. Rapport final., Commission de la représentation électorale du Québec, , 60 p. (lire en ligne), p. 51.
  5. a et b Les deux Gilles Baril qui se sont présentés dans cette circonscription sont deux personnes distinctes ayant le même nom et prénom. En effet, l'élection de 1985 a opposé Gilles Baril à Gilles Baril !
  6. Dans ce cas, contrairement aux 2 autres référendums, le OUI est représenté par le rouge, ce référendum étant fédéral, le camp du NON est représenté par le bleu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]