Élection partielle québécoise de 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'élection partielle québécoise de 2014 a lieu dans Lévis (circonscription provinciale) à la suite de la démission du député caquiste Christian Dubé.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Christian Dubé, député caquiste de Lévis (circonscription provinciale), démissionne de son mandat afin de devenir premier vice-président de la Caisse de dépôt et placement du Québec[1].

L'élection partielle visant à sa succession a lieu le et mène à l'élection du journaliste François Paradis, candidat de la Coalition avenir Québec, qui obtient 46,79 %.

Résultats[modifier | modifier le code]

Lévis
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     François Paradis Coalition avenir 10 110 46,8 % 3 096
     Janet Jones Libéral 7 014 32,5 % -
     Alexandre Bégin Parti québécois 1 788 8,3 % -
     Yv Bonnier Viger Québec solidaire 1 654 7,7 % -
     Adrien D. Pouliot Conservateur 503 2,3 % -
     Alex Tyrrell Vert 238 1,1 % -
     François Thériault Option nationale 168 0,8 % -
     Maxime Lapointe Indépendant 60 0,3 % -
     Daniel Lachance Unité nationale 30 0,1 % -
     Grégoire Bonneau-Fortier Parti indépendantiste 27 0,1 % -
     Guy Boivin Équipe autonomiste 13 0,1 % -


Total 21 605 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 46,3 % et 165 bulletins ont été rejetés.

Trois chefs de partis sont candidats : Alex Tyrrell, chef du Parti vert du Québec, Guy Boivin, chef d'Équipe autonomiste et Adrien D. Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]