Jacques Baril

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Baril
Fonctions
Ministre délégué aux Transports et à la Politique maritime

(2 ans, 1 mois et 21 jours)
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur nouveau poste
Successeur poste aboli
Ministre délégué aux Transports

(2 ans, 2 mois et 21 jours)
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur nouveau poste
Successeur poste aboli
Député d'Arthabaska

(13 ans, 6 mois et 20 jours)
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur Laurier Gardner
Successeur Claude Bachand
Député d'Arthabaska

(9 ans et 17 jours)
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur Jean-Gilles Massé
Successeur Laurier Gardner
Biographie
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Princeville
Parti politique Parti québécois
Profession Agriculteur,
administrateur

Jacques Baril (né le ) est un agriculteur et homme politique québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Princeville dans le comté d'Arthabaska (aujourd'hui dans la MRC de l'Érable), où son père était agriculteur. Après avoir travaillé comme débosseleur pendant quatre ans, il a exploité une ferme laitière à partir de 1966. Il a été directeur de l'Union des producteurs agricoles de 1974 à 1976, et conseiller municipal à Princeville de 1973 à 1976.

Il a été élu député d'Arthabaska aux élections de 1976 avec 39 % des voix, représentant le Parti québécois[1]. Il a été réélu en 1981 (54 % des voix) et ne s'est pas représenté en 1985. Durant son deuxième mandat, il a été whip adjoint du gouvernement et adjoint parlementaire du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.

De 1987 à 1989 il a été maire de la municipalité de paroisse de Princeville[2]. Il s'est présenté à nouveau aux élections générales de 1989 et a été élu avec 51 % des votes. Il est réélu en 1994 et en 1998 avec respectivement 62 % et 54 % des voix.

Jacques Baril est entré au Conseil des ministres le 15 décembre 1998 alors qu'il est nommé ministre délégué au Transports. Il devient ministre délégué aux Transports et à la Politique maritime le 8 mars 2001. Le 19 novembre 2002, il annonce sa décision de se retirer de la vie politique active[3]. Son mandat de député se termine le 12 mars 2003 lors de la dissolution de l'Assemblée Nationale,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Résultats électoraux, sur le site de l'Assemblée nationale du Québec
  2. Et non de la ville de Princeville: voir Personnalités - Maires, sur le site de la Société d'histoire de Princeville
  3. Jacques Baril annonce son départ du Parti québécois, sur Bilan du siècle, Université de Sherbrooke

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Jacques Baril — Biographie sur le site de l'Assemblée nationale du Québec