Édgar Ramírez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édgar Ramírez
Description de cette image, également commentée ci-après

Édgar Ramírez au San Diego Comic-Con 2017

Nom de naissance Édgar Ramírez Arellano
Naissance (40 ans)
San Cristóbal, Venezuela
Nationalité Drapeau du Venezuela vénézuélienne
Profession Acteur
Films notables Domino
La Vengeance dans la Peau
Carlos
Zero Dark Thirty

Édgar Ramírez Arellano est un acteur vénézuélien né le à San Cristóbal.

En 2011, il a été récompensé par le César du meilleur espoir masculin pour son interprétation du rôle de Ilich Ramírez Sánchez, dit « Carlos » dans le film Carlos de Olivier Assayas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Edgar Ramirez Arellano est né le à San Cristóbal. Sa mère, Soday Arellano est avocate et son père Filiberto Ramírez est militaire.

Il parle plusieurs langues : Anglais, Allemand, Italien et Français, grâce au travail de son père. Il a étudié le journalisme à l'Andres Bello Catholic University, à Caracas. Sa passion pour le métier est venu en participant à des courts-métrages qui se faisaient dans son université.

Débuts au Vénézuela et percée hollywoodienne (1993-2007)[modifier | modifier le code]

L'acteur aux Hollywood Life Magazine’s 7th Annual Breakthrough Awards 2007.

Il début sa carrière à la télévision vénézuelienne en 1990 dans Aqui espaantan ! et en 1993 au cinéma dans Aqui espaantan !. Il se fait vraiment connaître en 2003, dans le soap vénézuélien Cosita Rica.

C'est cependant un long-métrage, Punto y Raya, qui lui permet d'accéder à une reconnaissance critique. Le film est acclamé par la presse internationale, et finit par concourir à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Venu défendre le film à Los Angeles, il est repéré par une directrice de casting, qui le propose pour l'un des rôles principaux du thriller d'action Domino, réalisé par Tony Scott. Sa carrière hollywoodienne est lancée.

Alors qu'en 2006 sortent deux projets de son pays d'origine, El Don, de José Ramón Novoa etElipsis, d'Eduardo Arias-Nath, il est recruté par Paul Greengrass pour incarner le tueur lancé à la poursuite de Jason Bourne (Matt Damon) dans la La Vengeance dans la peau, succédant ainsi à Karl Uban et Clive Owen. Le blockbuster sort en 2007 et conclut la trilogie initiée par Doug Liman avec le meilleur box-office de la franchise et d'excellentes critiques.

Il retourne dans son pays pour retrouver le réalisateur Alberto Arvelo Mendoza et un premier rôle, celui de Cyrano Fernández. L'année suivante lui permet d'enchaîner des seconds rôles dans d'autres projets américains. En effet, en 2008, il fait partie de la distribution principale du film d'action mineur Angles d'attaque, de Pete Travis ; puis il prête surtout ses traits à Ciro Redondo García dans le titanesque biopic Che - 1ère partie - L'Argentin, réalisé par Steven Soderbergh, avec Benicio Del Toro dans le rôle-titre.

Reconnaissance critique et progression (années 2010)[modifier | modifier le code]

L'acteur avec son César du Meilleur Espoir Masculin 2011, pour Carlos.
L'acteur à l'avant-première de la comédie romantique française, À cœur ouvert.

Il retourne à la télévision pour tenir le rôle-titre de la mini-série franco-allemande Carlos, diffusée en 2010, et même exploitée en salles dans certains pays. Sa performance lui vaut d'ailleurs le César 2011 du meilleur espoir masculin. Il va en Colombie pour tenir un autre premier rôle, celui du thriller F.A.R.C., l'instrument de la vengeance, de Juan Felipe Orozco, qui sort en 2011.

S'éloignant des rôles dramatiques lourds pour l'année 2012, il prête ses traits à Arès dans le blockbuster fantastique La Colère des Titans, de Jonathan Liebesman ; donne la réplique à l'actrice française Juliette Binoche pour la comédie romantique À cœur ouvert, de Marion Laine.

En 2013, il est au casting de l'acclamé thriller psychologique Zero Dark Thirty, de Kathryn Bigelow et du thriller Cartel, de Ridley Scott, où il joue un prêtre.

En 2014, il déroche des premiers rôles en s'éloignant du thriller : il ré-endosse la soutane pour s'essayer au film d'horreur avec Délivre-nous du mal, de Scott Derrickson, mais il enfile son maillot de bain pour le remake d'un film d'action des années 1980, Point Break, d'Ericson Core. Il y joue Bodhi, le rôle mythique tenu dans le film original par Patrick Swayze. Le film est cependant un flop commercial.

Toujours en 2015, il évolue dans le biopic Joy, de David O. Russell.

2016 lui permet de faire face à l'iconique Robert De Niro pour un autre biopic, celui de Roberto Durán, Hands of Stone, écrit et réalisé par Jonathan Jakubowicz ; puis à l'oscarisé Matthew McConnaughey pour le thriller financier Gold, écrit et réalisé par Stephen Gaghan ; enfin, en fin d'année, il prête ses traits au Dr. Kamal Abdic pour le thriller La Fille du train, avec Emily Blunt dans le rôle-titre.

Retour à la télévision (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

En 2017, il sort des salles obscures pour deux projets très différents : d'abord pour le film d'action fantastique Bright, de David Ayer, disponible exclusivement sur la plateforme Netflix, puis en prêtant ses traits à Gianni Versace dans la troisième saison de la série anthologique de Ryan Murphy : American Crime Story - Versace.

Séduit par ces expérimentations, il sera en 2018 au casting d'une série d'action colombienne,Black or White, Never Gray, et partagera avec Penelope Cruz l'affiche du nouveau projet de Todd Solondz, la comédie dramatique Love Child. Il travaille parallèlement sur un autre projet avec Jonathan Jakubowicz et Robert De Niro.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Doublage francophone[modifier | modifier le code]

et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :