Point Break (film, 2015)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le remake. Pour le film original de 1991, voir Point Break.
Point Break
Titre québécois Extrême Limite
Titre original Point Break
Réalisation Ericson Core
Scénario Kurt Wimmer
Acteurs principaux
Sociétés de production Alcon Entertainment
DMG Entertainment
On the Road
Ehman Productions
Studios de Babelsberg
Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre policier
Durée 114 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Point Break (titre québécois : Extrême Limite) est un film américano-germano-chinois réalisé par Ericson Core, sorti en 2015. Il s'agit d'une co-production américano-sino-allemande, remake du film du même nom de Kathryn Bigelow sorti en 1991. Il est sorti en Chine le 4 décembre 2015 (par DMG Entertainment) et aux États-Unis le 25 décembre 2015 par Warner Bros. en 3D et RealD 3D. Le film fut l'objet de critiques négatives et s'est avéré un échec au box-office (seulement 28 millions de dollars de recettes sur un montant de 105 millions de dollars de budget).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pour enquêter sur des braqueurs de banques, l'agent fédéral Johnny Utah infiltre un groupe de surfeurs férus de sport extrême, avec à sa tête le charismatique et mystérieux Bodhi.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

  • Titre original : Point Break
  • Titre québécois : Extrême Limite
  • Réalisation : Ericson Core
  • Scénario : Kurt Wimmer, d'après Point Break écrit par W. Peter Iliff
  • Direction artistique : Udo Kramer
  • Décors : Michael Fechner
  • Costumes : Lisy Christl
  • Photographie : Ericson Core
  • Montage : Thom Noble
  • Musique : Junkie XL
  • Production : John Baldecchi, Broderick Johnson, Andrew A. Kosove, Chris Taylor, David Valdes et Kurt Wimmer
Coproducteurs : Christoph Fisser, Henning Molfenter et Charlie Woebcken
Producteur délégué : John McMurrick

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française (VF) sur Symphonia Films[5] ; Version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[6].

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En 2011, 20 ans après la sortie de Point Break, il est annoncé qu'Alcon Entertainment va produire un remake, écrit par Kurt Wimmer[7].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Alors que Gerard Butler était initialement prévu[8], c'est finalement Édgar Ramírez qui reprend le rôle de Bodhi, tenu par Patrick Swayze dans le film original[9].

Luke Bracey est officialisé dans le rôle de Johnny Utah en février 2014[10] et succède ainsi à Keanu Reeves.

James LeGros et Bojesse Christopher, qui incarnaient respectivement les braqueurs Roach et Grommet dans le film original, tiennent ici les rôles d'agents du FBI[11],[12].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le à Berlin, puis se déroule en Autriche (Hall en Tyrol, Carinthia), Allemagne (studios de Babelsberg), Italie (Cortina d'Ampezzo), Suisse (Walenstadt), Mexique (gouffre des Hirondelles, Baja Studios), Venezuela (Salto Ángel), Polynésie française (Tahiti notamment à Teahupoo), Inde et aux États-Unis (Hawaï...)[13],[14],[15].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Point Break
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de divers artistes
Sortie [16]
Durée 57:56[17]
Genre musique de film, electro
Label Sleeping Giant

La musique du film est composée par Junkie XL. L'album de la bande originale contient cependant davantage de chansons non originales d'artistes electro comme The Avener, Steve Aoki, etc.

Liste des titres
No Titre Auteur(s) Interprètes Durée
1. Runaway Louis Bell, Andrew Wotman Andrew Watt 3:12
2. Burn Me Down Eric Berdon, Michael Hodges, Justin Young Justin Young 3:27
3. I Need Your Love Gareth Thomas Gareth Thomas & Baer 4:40
4. I See Nicolas Mathys Zoey Clarke & Sempé' 2:46
5. Do You Wanna Isaiah Blas, Michael Hodges, Casey Peek, Jed Peek, Chad Wolf Mrkts 2:47
6. AAA Nicolas Mathys Sempé' 3:03
7. The Power of Now Steve Aoki, Willem Rebergen, Friso Venema Steve Aoki & Headhunterz 3:20
8. Crazy Kenny Glasgow Art Department 6:35
9. Warm Sophie Cooke, S. G. Lewis S.G. Lewis 4:46
10. Take Me Down Michael Hodges, Kayla Morrison, Gerald Trottman Genevieve 3:24
11. Fade Out Lines (The Avener Rework) Phoebe Killdeer, Cédric Roux, Craig Walker The Avener & Phoebe Killdeer 4:35
12. Still Breathing Ian Lasater, Lisa Mongelli, Cory Todd Dig the Kid 4:25
13. Point Break End Credits Tom Holkenborg Junkie XL 10:56
57:56
Autres chansons présentes dans le film
  • Jax Jones - Yeah Yeah Yeah[18]
  • The Black Keys - Gold On the Ceiling
  • Steve Aoki & DJ Fresh - Dirty Bass

Sortie[modifier | modifier le code]

Avant-première italienne du remake de Point Break[modifier | modifier le code]

Ce sera Courmayeur qui accueillera l'avant-première italienne de Point Break. Plusieurs scènes, comme la vertigineuse descente en snowboard sur les pentes enneigées, ont été tournées sur le Massif du Mont-Blanc et à Valgrisenche. L'avant-première - entre fin janvier et début février 2016 - s'inscrit dans un projet du Courmayeur Noir in Festival et de la Commission Film Vallée d'Aoste, qui, durant ces jours, feront découvrir les « panoramas » valdôtains aux jeunes producteurs italiens.

Critique[modifier | modifier le code]

Dans les pays anglophones, Point Break est largement éreinté par la critique spécialisée, qui obtient 4 % sur le site Rotten Tomatoes, pour 25 critiques et une moyenne de 3,510[19]. Le site Metacritic lui donne un score de 41100, pour 10 critiques[20].

En France, le film obtient sur le site Allociné une moyenne de 1,4/5 mais pour seulement 3 titres de presses[21]. On peut ainsi lire dans 20 Minutes, sous la plume de Caroline Vié, que « les cascades sont réussies, mais le film d’Ericson Core n’a pas l’étincelle lui permettant de rivaliser avec le classique de Kathryn Bigelow »[21]. Jean Serroy du Dauphiné libéré écrit quant à lui que c'est un « remake d’un film culte, remis à la sauce et au goût du jour par un scénario qui se contente de multiplier les cascades en 3D » et il ajoute qu'« on s’en lasse vite »[21]. Sur le site aVoir-aLire.com, Frédéric Mignard décrit le film comme « un ersatz de Fast and Furious [...] cette catastrophe industrielle consiste en une litanie de cascades spectaculaires à la Torque, sans le second degré de celui-ci »[21].

Box-office[modifier | modifier le code]

Point Break fait un mauvais démarrage aux États-Unis avec 10 220 000 $ de recettes lors de son premier week-end d'exploitation en salles, ce qui lui vaut de prendre la huitième place du box-office américain[22]. À l'international, le film engrange 79 198 977 $, dont 39 373 838 $ en Chine, où il a occupé la seconde place du box-office durant deux semaines[22].

Pour sa première semaine d'exploitation en France, Point Break se place à la quatrième place du classement avec 262 725 entrées, derrière Alvin et les Chipmunks : À fond la caisse (488 106 entrées), Chocolat (619 509 entrées) et Les Tuche 2 : Le Rêve américain (1 502 557 entrées)[23].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
28 782 481 $[22] [24] 9[24]
Drapeau de la France France 523 060 entrées[25] 7
Alt=Image de la Terre Mondial 133 718 711 $[22] - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses [modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steven Zeitchik, « With a new 'Point Break,' bringing seriousness to a camp classic », Los Angeles Times, (consulté le 27 décembre 2015)
  2. (en) Anthony D'Alessandro, « ‘Daddy’, ‘Joy’ & ‘Hateful Eight’ Reap Fortune As ‘Star Wars’ Halo Effect Impacts B.O…Can ‘Force Awakens’ Hit $1 Billion In U.S.? », 'Deadline.com', (consulté le 27 décembre 2015)
  3. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  4. Point Break sur Allociné
  5. « Fiche du doublage français du film » sur Symphonia Films
  6. « Carton du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 15 mars 2016)
  7. « Point Break, le remake ? », sur Allociné, (consulté le 22 avril 2015)
  8. « Point Break : Gerard Butler reprend le rôle de Patrick Swayze dans le remake ! », sur Allociné, (consulté le 22 avril 2015)
  9. « Remake de Point Break : le remplaçant de Patrick Swayze sera... », sur Allociné, (consulté le 22 avril 2015)
  10. « Point Break : découvrez qui va succéder à Keanu Reeves ! », sur Allociné, (consulté le 22 avril 2015)
  11. « Bande-annonce Point Break : comparatif des versions 2015 et 1991 », sur Allociné (consulté le 27 mai 2015)
  12. http://www.imdb.com/title/tt2058673/combined
  13. (en) Michelle McCue, « POINT BREAK Remake Begins Filming – Stars Édgar Ramírez, Ray Winstone & Delroy Lindo », wearemoviegeeks.com, (consulté le 27 juin 2014)
  14. (en) Marriska Fernandes, « Point Break begins principal photography », tribute.ca, (consulté le 11 juillet 2014)
  15. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  16. (en) Point Break - Soundtrack.net
  17. (en) « Original Soundtrack - Point Break (Original Soundtrack) », sur AllMusic
  18. (en) Point Break Complete List of Songs - What-song.com
  19. http://www.rottentomatoes.com/m/point_break_2013/
  20. http://www.metacritic.com/movie/point-break-2015
  21. a, b, c et d Critiques presse - Allociné
  22. a, b, c et d (en) « Point Break (2015) », sur Box Office Mojo (consulté le 10 février 2016)
  23. « Box-office France : Olivier Baroux Tuche plus d'un million de français ! », sur Allociné, (consulté le 10 février 2016)
  24. a et b (en) « Point Break - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 10 février 2016)
  25. « Point Break (2015) », sur JP box-office.com (consulté le 10 février 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]