Bastien Bouillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bastien Bouillon
Bastien Bouillon Lumières 2015.jpg
Bastien Bouillon en 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Autres informations
Films notables

Bastien Bouillon est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Fils du metteur en scène Gilles Bouillon et de la comédienne Clémentine Amouroux, Bastien Bouillon grandit dans le milieu du spectacle. Il est le cousin de l'avocate Anne Bouillon et le petit neveu de Joséphine Baker. Après un baccalauréat scientifique, il fait le tour du monde pendant deux ans[1]. De 2007 à 2009, Bastien Bouillon est à la Classe Libre du Cours Florent, puis intègre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 2009 mais n'y reste qu'un an[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2011, Bastien Bouillon obtient son premier rôle dans le téléfilm Simple d'Ivan Calbérac dans lequel il joue un handicapé. Sur le tournage, il rencontre Jérémie Elkaïm et se lie d'amitié avec la réalisatrice Valérie Donzelli avec qui il tournera trois films (La Guerre est déclarée, Main dans la main et Marguerite et Julien)[2].

En 2014, il partage l'affiche avec Ana Girardot dans Le Beau Monde de Julie Lopes-Curval qui lui vaut une nomination au Lumière de la révélation masculine[3].

En 2022, il retrouve le réalisateur Dominik Moll après Seules les bêtes pour un nouveau rôle de policier dans La Nuit du 12 aux côtés de Bouli Lanners.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Moyens métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bastien Bouillon de «La Nuit du 12»: «Le film demandait de rester droit», sur liberation.fr, 13 juillet 2022, consulté le 4 août 2022
  2. a et b Bastien Bouillon, flic taiseux de “La Nuit du 12” : de l’ombre des petits rôles à la lumière cannoise, sur télérama.fr, 21 mai 2022, consulté le 4 août 2022
  3. Du beau monde pour Bastien Bouillon, sur lanouvellerepublique.fr, 21 août 2014, consulté le 4 août 2022

Liens externes[modifier | modifier le code]