Karl Urban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urban (homonymie).
 Ne doit pas être confondu avec Karl von Urban.
Karl Urban
Description de cette image, également commentée ci-après

Karl Urban en mai 2015.

Nom de naissance Karl-Heinz Urban
Naissance (44 ans)
Wellington, Nouvelle-Zélande
Nationalité Drapeau de la Nouvelle-Zélande Néo-Zélandais
Profession Acteur
Films notables Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours
Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi
Les Chroniques de Riddick
Star Trek (2e saga)
Dredd
Séries notables Almost Human

Karl-Heinz Urban est un acteur néo-zélandais né le à Wellington.

Révélé par son interprétation d'Éomer dans la trilogie Le Seigneur des Anneaux, réalisée par Peter Jackson au début des années 2000, il évolue ensuite dans la trilogie Riddick, avec Vin Diesel.

Si il a prêté ses traits à Judge Dredd dans un remake sorti en 2013, il est surtout connu pour son incarnation du Dr. Leonard McCoy, dans le reboot Star Trek et ses suites, produites par J.J. Abrams.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Karl-Heinz Urban est né à Wellington en Nouvelle-Zélande, d'un père immigré allemand fabricant de produits en cuir[1]. Il étudie à la St Mark's Church School, où il se découvre une passion pour le spectacle. Il décroche son premier rôle à huit ans dans une émission de télévision, mais ne devient acteur professionnel qu'à la fin de ses études secondaires.

Débuts et révélation (années 1990)[modifier | modifier le code]

Karl Urban commence sa carrière après le lycée, durant les années 1990, dans des séries néo-zélandaises, comme Homeward Bound et Shortland Street. En 2000, il décroche son premier rôle au cinéma avec le film d'horreur Face aux démons.

Il parvient à apparaitre dans des productions américaines à la faveur de tournages en Nouvelle-Zélande. Il apparait ainsi dans l'univers des séries fantastiques Hercule et Xena, la guerrière, dans trois épisodes diffusés entre 1996 et 2001. Mais il parvient surtout à décrocher le rôle de Éomer, dans les blockbusters Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours et Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi, réalisés par son compatriote Peter Jackson. C'est la révélation.

Progression à Hollywood (années 2000)[modifier | modifier le code]

L'acteur en avril 2009, à la première anglaise de Star Trek.

Au moment où le premier film sort, en 2002, il fait partie de l'éclectique distribution du film d'horreur américain Le Vaisseau de l'angoisse. Deux ans plus tard, il parvient à confirmer en décrochant des rôles dans deux suites de blockbusters du studio Universal : Les Chroniques de Riddick et surtout La Mort dans la peau, où il affronte Matt Damon dans le rôle du tueur russe Kirill.

Ses performances dans ces productions musclées lui permettent de décrocher des premiers rôles : dès 2005, il traque les mutants accompagné de Dwayne Johnson, dans l'adaptation cinématographique du célèbre jeu vidéo Doom. Et en 2007, il est la tête d'affiche du film d'aventure Pathfinder, où il incarne un viking recueilli par une tribu amérindienne et avec qui il va lutter contre ses congénères vikings.

Ces deux productions sont cependant très mal reçues par la critique[2],[3], et l'acteur doit compter sur le drame néo-zélandais Out of the Blue, écrit et réalisé par Robert Sarkies. Il tourne également la mini-série Comanche Moon, aux côtés de Steve Zahn.

Mais c'est en 2009 qu'il parvient enfin à s'imposer auprès d'une audience mondiale : il est choisi pour prêter ses traits au personnage du docteur Leonard McCoy, pour le blockbuster reboot Star Trek, produit et réalisé par J.J. Abrams. Le long-métrage est un succès critique[4] et commercial, et une suite est rapidement confirmée.

Confirmation en demi-teinte (2010)[modifier | modifier le code]

L'acteur en février 2014, à une convention allemande de fans de Star Trek.

Il confirme en apparaissant dans une autre grosse production - en 2010, le film d'action Red, où il est chargé d'éliminer un retraité de la CIA, Frank Moses (Bruce Willis) - mais surtout en enchaînant les premiers rôles de films plus modestes : le thriller Black Water Transit, de Tony Kaye (2009), le film d'horreur And Soon the Darkness, de Marcos Efron (2010), et enfin le film fantastique Priest, de Scott Charles Stewart (2011), face à Jude Law dans le rôle-titre[5].

Mais en 2012, c'est lui incarne le rôle-titre de l'attendu Dredd, remake du film éponyme[6] porté par Sylvester Stallone. Il reprend donc le rôle de l'iconique Judge Dredd pour cette version à moyen budget, noire et violente, très bien reçue par la critique, mais décevant au box-office[7].

En 2013, il revient pour deux suites : d'abord Riddick, qui conclue la trilogie amorcée en 2000, toujours avec Vin Diesel en tête d'affiche ; et surtout pour Star Trek Into Darkness, toujours sous la direction de J. J. Abrams[8]. C'est aussi ce dernier qui lui fait confiance en l'imposant en leader de la nouvelle série de science-fiction qu'il produit, Almost Human. Le programme est cependant arrêté au bout d'une seule saison de 13 épisodes, en mars 2014[9].

Cette même année sort le thriller psychologique The Loft, d'Erik Van Looy, tourné quelques années plus tôt, et éreinté par la critique[10].

En 2016, il peut heureusement compter sur Star Trek : Sans limites, cette fois réalisé par Justin Lin. Son personnage y est développé, et associé à celui de Spock, interprété par Zachary Quinto. Et en 2017, il prêtera ses traits à Skurge dans un autre blockbuster attendu, Thor: Ragnarok, réalisé par Taika Waititi.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]