Stéphane Freiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stéphane Freiss
Description de cette image, également commentée ci-après
Stéphane Freiss au festival de Cannes 2008
Naissance (57 ans)
Paris (Île-de-France)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Acteur
Films notables Chouans !
Munich
Bienvenue chez les Ch'tis
Autopsy

Stéphane Freiss est un acteur français, né à Paris le [1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Élevé en région parisienne, il entame des études d'histoire et d'anglais à l'université Paris X-Nanterre, qu'il abandonne pour suivre une formation d'acteur au cours Yves Pignot. Il obtient en 1985 son diplôme du Conservatoire national supérieur d'art dramatique puis devient pensionnaire de la Comédie-Française.

Après un premier film aux côtés d'Emmanuelle Béart, Premiers désirs, il tourne sous la direction d'Agnès Varda et de Pierre Jolivet. Il se fait remarquer en 1987 dans Chouans ! de Philippe de Broca, qui remporte un grand succès et pour lequel il obtient le César du meilleur espoir masculin en 1989. Il décroche le second rôle de La Putain du roi avec Timothy Dalton en 1990 puis enchaîne les comédies et les drames.

Dans les années 2000, il alterne le cinéma, le théâtre, qui lui vaut plusieurs prix à la Nuit des Molières et les téléfilms. Il a aussi prêté sa voix à la lecture de quelques textes de littérature, notamment aux œuvres poétiques d'Andrée Chedid.

Il partage sa vie avec Ursula depuis de nombreuses années (depuis 1993). Ils ont trois enfants, Camille née en 1996, Ruben né en 1998 et Bianca née en 2007[3].

En 2015, il est président du jury au Festival du cinéma russe à Honfleur.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Stéphane Freiss lors d'une réunion de soutien à Bertrand Delanoë, dans le cadre des élections municipales de 2008 à Paris.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Stéphane Freiss : son actualité sur France Inter », sur France Inter (consulté le 27 novembre 2016)
  2. « Stéphane Freiss - Paris Match », sur parismatch.com (consulté le 27 novembre 2016)
  3. « Fiche de Stéphane Freiss », sur gala.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]