Yambo Ouologuem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yambo Ouloguem

Activités Écrivain
Naissance 22 août 1940
Bandiagara, Mali
Langue d'écriture français
Distinctions Prix Renaudot 1968

Œuvres principales

Yambo Ouloguem est un écrivain malien né le 22 août 1940 à Bandiagara (pays Dogon) au Soudan français (actuel Mali).

Biographie[modifier | modifier le code]

Yambo Ouologuem fait ses études secondaires au Mali avant de continuer en France, au lycée Henri-IV, où il se rend en 1960. Il sera par la suite licencié ès Lettres, licencié en Philosophie, et diplômé d'études supérieures d'Anglais.

Il enseigne pendant plusieurs années dans un lycée de la banlieue parisienne, le lycée de Charenton (Val-de-Marne).

C'est en 1968 que Yambo Ouologuem écrit son premier livre, Le Devoir de violence. Il reçoit pour celui-ci le prix Renaudot la même année ; il est alors le premier romancier africain à recevoir cette distinction. Ce livre traite de la dynastie africaine des Saïfs, seigneurs féodaux africains. Il dépeint la participation africaine au colonialisme à travers des chefs locaux qui vendaient leurs sujets aux marchands arabes. Son livre suscite de nombreuses critiques et polémiques. Il sera aussi accusé de plagiat ; Ouologuem dira alors avoir utilisé des guillemets. Ses écrits dérangent alors en effet l'histoire africaine telle qu'elle était enseignée.

Yambo Ouloguem a également publié une encyclopédie pornographique, parue sous le pseudonyme d'Utto Rodolph, Les Mille et une bibles du sexe, jamais rééditée, et un pamphlet anticolonialiste, Lettre à la France nègre, tous deux parus en 1969. La polémique qui vise son discrédit le conduit à se taire rapidement.

Le Devoir de violence a été réédité par le Serpent à plumes. D'après un journaliste du Temps, dont le texte est repris sur le site de la maison Payot[1], l'auteur serait devenu marabout.

Chaque année lors de la rentrée littéraire du Mali, le prix Yambo Ouologuem est décerné pour récompenser une œuvre écrite en français d'un auteur du continent africain.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Films sur Yambo Ouologuem[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arnaud Robert, Le roman africain qui conte mille ans de turpitudes sur www.payot.ch