Raphaële Billetdoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Billetdoux.

Raphaële Billetdoux

Activités écrivaine
Naissance 28 février 1951 (63 ans)
Paris
Distinctions Prix Interallié (1976)
Prix Renaudot (1985)

Œuvres principales

Raphaële Billetdoux, née le 28 février 1951 à Paris, est une écrivaine française. Elle est lauréate du Prix Interallié en 1976 pour Prends garde à la douceur des choses et du Prix Renaudot en 1985 pour Mes nuits sont plus belles que vos jours.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raphaële Billetdoux est la fille de François Billetdoux. Elle a débuté comme assistante-monteuse sur des films de cinéma et de télévision. En 1973, elle dialogue avec Marc Gilbert dans Italiques[1]. Puis en 1975, elle est devenue journaliste dans un grand magazine féminin[Lequel ?]. Elle a écrit un roman intitulé Mes Nuits sont plus belles que vos Jours qui lui a valu le Prix Renaudot de 1985.

C'est en 2006 que Raphaële, devenue « Marie » Billetdoux, l'autre prénom qu'on lui avait donné à la naissance, publie Un peu de désir, sinon je meurs, un livre-document. « C'est un livre que j'ai écrit en quatre mois, comme des lettres à mon éditeur, qui a décidé de les publier. C'est Marie qui a écrit ce livre, mais un jour elle ira chercher Raphaële, qui n'a pas été si mauvaise. », dit l'écrivain[2].

Raphaële Billetdoux a également réalisé un film long métrage, La Femme enfant.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Entrez et fermez la porte, adaptation théâtrale du roman éponyme, Actes Sud - Papiers, 2013, (ISBN 978-2-330-01665-4)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Italiques, deuxième chaîne de l'ORTF, 12 octobre 1973
  2. Laurence Liban (L'Express), 13 avril 2006)