Louis Francis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis Francis

Description de cette image, également commentée ci-après

Louis Francis en 1934

Nom de naissance Louis Rolland
Activités Romancier
Naissance 7 février 1900
Nevers, France
Décès 9 novembre 1959
Paris, France
Langue d'écriture Français
Genres Roman
Distinctions Prix Renaudot (1934)

Œuvres principales

Compléments

Père de Jacques-Francis Rolland

Louis Francis (pseudonyme de Louis Rolland), né à Nevers dans la Nièvre le 7 février 1900 et mort à Paris le 9 novembre 1959, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Normalien, agrégé des Lettres, Louis Rolland fut d'abord professeur aux lycées Rollin et Jules-Ferry à Paris, puis il entreprit de nombreux voyages en Europe et en Asie Mineure et enseigna quelques années en Turquie. Ses premiers récits ont pour cadre Constantinople et le Caucase. De retour à Paris, il publia, sous le nom de plume de Louis Francis, de nombreux articles sur l'Orient et obtint le prix Renaudot en 1934 pour son roman Blanc, analyse d'un amour douloureux dans le décor des Alpes. Il reprit l'enseignement à la fin de sa vie, au lycée Rollin devenu lycée Jacques-Decour.

Il est le père du journaliste et écrivain Jacques-Francis Rolland (1922-2008).

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • 1929 : Les nuits sont enceintes
  • 1930 : Daria ou la Médée contestée
  • 193? : Un précurseur : Kutchuk Daoud
  • 1934 : Blanc (Prix Renaudot)
  • 1936 : La Neige de Galata
  • 1947 : Jusqu'à Bergen
  • 1948 : La Vie privée de Voltaire
  • 1955 : Le Peuplier seul