Pays Dogon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marché dans un village du pied de la falaise

Le Pays Dogon est une région du Mali, peuplée essentiellement par les Dogons.

Cette région historique appartient à la cinquième région administrative du Mali (Mopti) et s'étend de part et d'autre de la falaise de Bandiagara.

Paysages[modifier | modifier le code]

Partant du fleuve Niger en direction du sud-est, vers le Burkina Faso, on rencontre successivement trois différents types de paysages : le plateau, la falaise et la plaine.

Le plateau[modifier | modifier le code]

Vaste plateau gréseux s'élevant progressivement depuis le fleuve jusqu'à la falaise.

C'est sur ce plateau qu'est établie Bandiagara, la « capitale » du pays Dogon.

La falaise[modifier | modifier le code]

Falaise d'une hauteur variant de 100 à 300 m, d'une longueur d'environ 200 km et orientée du sud-ouest au nord-est partant de Ségué au sud, et finissant à Douentza au nord. L’altitude de la falaise croit en allant du sud vers le nord jusqu’à atteindre 791 m près de Bamba. La hauteur de la falaise varie, avec un maximum d’environ 400 m au-dessus de la plaine du Seno qui se situe entre 250 et 300 m d’altitude.

Elle est le lieu emblématique du pays et son principal centre d'attraction touristique.

La plaine[modifier | modifier le code]

Située au pied de la falaise, la plaine du Séno-Gondo s'étend jusqu'à la frontière burkinabé.

Intérêts archéologiques[modifier | modifier le code]

Le pays dogon possède de nombreux vestiges d’habitat anciens issus des périodes successives d’occupation. Les plus remarquables d’entre eux sont les vestiges des greniers Tellem qui se situent au beau milieu des falaises, dans des grottes ou dans des abris sous-roches naturels. Il s’agit là d’une des caractéristiques les plus impressionnantes de la zone de la falaise.

Intérêts biologiques[modifier | modifier le code]

Elle offre un spectacle magnifique, en saison sèche tout comme en saison humide avec ses multiples cascades et ses arbres verdoyants. Les paysages sont grandioses, vertigineux, avec la plaine qui s’étend infinie au pied de la falaise. En effet, les irrégularités du plateau rocheux engendrent des concentrations d’eau très importantes, ce qui fait que, au-delà d’une végétation sahélienne typique, des zones extrêmement arides peuvent côtoyer des sortes d’oasis à la végétation luxuriante, des poches de biodiversité extraordinaires. Chaque micro-climat dans la région offre un assortiment unique de plantes médicinales et d’essences d’arbres avec une valeur importante pour la population, comme le karité, le néré, le balanzan ou acacia albida, le tamarinier et le palmier rônier ainsi que le baobab.

Avifaune[modifier | modifier le code]

Le pays dogon est connu pour son architecture et ses rites, mais il possède également une avifaune riche.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]