Paulo Dybala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paulo Dybala
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie US Palerme
Numéro 9
Biographie
Nom Paulo Bruno Dybala
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Pologne Pologne
Naissance 15 novembre 1993 (20 ans)
Lieu Laguna Larga (Argentine)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Attaquant
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
0 Drapeau : Argentine CA Newell's Old Boys
0 Drapeau : Argentine Sportivo Belgrano
2003-2011 Drapeau : Argentine Instituto de Córdoba
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2011-2012 Drapeau : Argentine Instituto de Córdoba 40 (17)
2012- Drapeau : Italie US Palerme 26 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 7 mai 2013

Paulo Dybala, de son nom complet Paulo Bruno Dybala, né le 15 novembre 1993 à Laguna Larga, est un footballeur argentin d'origine italo-polonaise qui évolue au poste d'attaquant à l'US Palerme.

Formé par l'Instituto de Córdoba, club avec lequel il se révèle, il participe à 40 matchs pour 17 buts parmi lesquels figurent 2 coups du chapeau. Il rejoint en 2012 l'Europe par l'intermédiaire de l'US Palerme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts dans le football[modifier | modifier le code]

Paulo Dybala, surnommé La Joya ou encore El pibe de la pensión (ce qui veut respectivement dire la perle et le gamin du centre de formation), naît le 15 novembre 1993 à Laguna Larga, dans la Province de Córdoba. Sa famille est d'origine polonaise, par son grand père paternel Bolesław né près de Kielce, et d'origine italienne par sa grand mère maternelle, ce qui lui permet d'obtenir la nationalité italienne le 13 août 2012[1],[2],[3].

Dès son plus jeune âge, il intègre deux clubs dans sa ville natale : la réserve du CA Newell's Old Boys à Rosario, qui formera dans les années 2000 l'argentin Juan Pablo Avendaño en 5e division, et le Sportivo Belgrano, situé à San Francisco. En 2003, il intègre l'Instituto de Córdoba. Cinq ans plus tard, suite au décès de son père, la famille Dybala décide de faire déménager Paulo dans les chambres d'hôtes du club de Córdoba, ce qui lui vaudra son surnom El pibe de la pensión. En outre, cela lui évite de parcourir les 55 kilomètres séparant Laguna Larga et Córdoba. Il peut ainsi concilier à la fois ses études et le football, afin de réaliser son rêve de devenir un jour footballeur professionnel[1]. En 2011, il réalise d'ailleurs ce rêve en signant son premier contrat professionnel avec son club formateur.

Révélation de Dybala à Córdoba[modifier | modifier le code]

Sa première saison professionnelle se déroule en Primera B Nacional, avec un salaire de 900 euros, soit 4 000 pesos par mois, le salaire minimum[4]. Il réalise ses débuts en équipe première avec l'Instituto le 13 août 2011, lors de la première journée, face au CA Huracán à la place de Marcelo Bergesse[5]. Il inscrit son premier but dans la journée qui suit contre le CA Aldosivi, ce qui permet de remettre les deux équipes à égalité[6]. Il réalise son premier hat-tricks lors d'une victoire quatre à zéro contre Atlanta[7]. Dybala ferme sa saison régulière avec au compteur 38 apparitions et 17 buts, terminant ainsi 4e meilleur buteur du championnat derrière Víctor Píriz, Fernando Cavenaghi et Gonzalo Castillejos[8]. Au terme de la saison, Dybala bat quatre records du pays : plus jeune buteur (devançant ainsi Mario Kempes), premier à jouer 38 matchs consécutifs (battant de nouveau Kempes[9]), premier à marquer deux hat-tricks au cours d'une même saison, et buteur lors de six rencontres consécutives (dépassant de ce fait le précédent record de quatre matchs[10]). Par ailleurs, l'Instituto termine troisième du championnat suite à une défaite lors de la dernière journée, ce qui permet au club de Córdoba de participer aux deux matchs éliminatoires aller-retour face aux joueurs du San Lorenzo, et éventuellement d'obtenir une accession en première division. Mais l'Instituto de Dybala perd le match aller avec un score de deux à zéro[11]et réalise un match nul avec un but partout au match retour[11]. À cause de ces résultats, l'Instituto ne peut monter en première division.

Il est découvert en Amérique du Sud par Gustavo Mascardi et par l'ancien directeur des sports de la société italienne de US Palerme Sean Sogliano[12]. Le président des Rosanero annonce le 28 avril 2012 que Dybala rejoint son club pour une somme de 12 000 000 millions d'euros (taxes et frais inclus, un record pour l'histoire de la société Rosanero)[13],[14],[15], y compris un dépôt de 3,5 millions déjà payé à l'avance[16]. Deux jours plus tard, la société britannique Pencilhill Limited met fin aux versements envers Paulo[17]. Suite à cela, le club argentin indique que Dybala n'est plus sous sa juridiction[18].

Le 28 août 2012, après avoir passé les premières visites médicales en mai, l'Instituto n'accorde pas son transfert à moins de 3 140 000 millions d'euros, sachant que 2 millions reviennent à Pencilhill Limited[19]tandis que le reste est reversé à la Fédération argentine[20]. Trois jours plus tard, l'US Palerme accepte finalement le transfert du joueur pour 3 millions d'euros avec un contrat de 4 ans[21].

Arrivée en Europe[modifier | modifier le code]

Sa présentation officielle a lieu le 21 juillet 2012. Le directeur des sports, Giorgio Perinetti, déclare pendant la présentation que Dybala portera le numéro 9. Lors de la conférence de presse, Dybala déclare sa joie et ses ambitions avec son nouveau club. Parlant la langue argentine, il est traduit en italien par son coéquipier Ezequiel Munoz[22]:

« Je tiens à répéter mes bonnes performances faites en Argentine à Palerme... Je suis heureux d'être ici, il y a de nombreux Sud-Américains qui peuvent m'aider à grandir. »

— Paulo Dybala, [22]

Il fait ses débuts en championnat italien lors de la deuxième journée de Série A, face à la Lazio de Rome, où il remplace Fabrizio Miccoli à la 58e minutes de jeu. Le match se termine sur le score de trois buts à zéro en faveur des Biancocelesti [23]. Dès la 8e journée, au cours d'un match joué à domicile contre le Torino, il prend part à son premier match en tant que titulaire[24]. Le 11 novembre 2012, il inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe à la 52e minute, et vingt minutes plus tard, il marque aussi son premier doublé. Avec ces buts, il devient le plus jeune joueur à marquer sous les couleurs des Rosanero[25].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En 2011, l'équipe d'Argentine des moins de 17 ans le convoque aux Jeux Panaméricains à Guadalajara[26], mais Dybala ne dispute aucun match au cours de cette compétition. Le 19 juillet 2012, l'équipe d'Argentine des moins de 20 ans invite Dybala, mais celui-ci décide de décliner cette invitation[27].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Paulo Dybala au 7 mai 2013 [28]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
2011-2012 Drapeau de l’Argentine Instituto de Córdoba B Nacional 40 17 - - - - - 40 17
Sous-total 40 17 - - - - - 40 17
2012-2013 Drapeau de l'Italie US Palerme Série A 25 3 1 0 - - - 26 3
Sous-total 25 3 1 0 - - - 26 3
Total sur la carrière 65 20 1 0 - - - 66 20

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paulo Dybala, un minot qui fait fureur, article sur sharkfoot.fr
  2. (pl) Paulo Dybala - "nowy Messi" z polskimi korzeniami, article sur eurosport.onet.pl
  3. (it) ESCLUSIVA TMW - Palermo, Dybala è cittadino italiano, article sur tuttomercatoweb.com
  4. (it) Mercato: Dybala torna a giocare con l'Instituto, article sur mediagol.it
  5. (it) Instituto-Huracán 2-0, Fiche du match sur soccerway.com
  6. (it) Aldosivi-Instituto 2-2 Fiche du match sur soccerway.com
  7. (it) Atlanta-Instituto 0-4 Fiche du match sur soccerway.com
  8. Primera B Nacional 2011/2012 Statistiques des buteurs sur footballdatabase.eu
  9. (it) Argentina:Dybala come Kempes, sconfitta e record Article sur mediagol.it
  10. (es) Dybala, el pibe de los récords Article sur mundod.lavoz.com.ar
  11. a et b Resultat San Lorenzo Instituto AC Cordoba Fiche du match sur wincomparator.com
  12. (it) TMW - Palermo scopre Dybala: tutto sul nuovo gioiello di Zamparini Article sur palermo24.net
  13. (it) Colpo Palermo: preso Dybala Article sur sportmediaset.mediaset.it
  14. (it) Zamparini: "Abbiamo preso Dybala Article sur reterete24.it
  15. (it) Zamparini: "Soldi ben spesi per Dybala Article sur reterete24.it
  16. (it) Palermo, Zamparini: "Miccoli e Kurtic rimangono. Dybala l'ho già pagato!" Article sur tuttopalermo.net
  17. (es) Se realizará una auditoría al contrato con Pencilhill Article sur institutoatleticocentralcordoba.com
  18. (it) Istituto de Cordoba, la nota ufficiale del club per Dybala al Palermo Article sur tuttopalermo.net
  19. (es) Convocatoria a Asamblea Ordinaria Article sur nstitutoatleticocentralcordoba.com
  20. (it)Comunicato della società Article sur alermocalcio.it
  21. Dybala, 4 ans à Palerme (off.) Article sur lequipe.fr
  22. a et b (it)DYBALA SI PRESENTA: "A PALERMO PER RIPETERMI" Article palermocalcio.it
  23. Lazio Rome - Palerme Fiche du match sur eurosport.fr
  24. Palerme - Torino Fiche du match sur eurosport.fr
  25. (it) PALERMO: per Dybala nuovo record Article sur mediagol.it
  26. (es) Dybala se ilusiona con ir a los Panamericanos de Guadalajara Article sur cadena3.com
  27. (it) Palermo: Dybala declina chiamata in Nazionale Article sur Mediagol.it
  28. Statistiques de Paulo Dybala sur footballdatabase.eu

Lien externe[modifier | modifier le code]