San Juan (Argentine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir San Juan.
San Juan
Blason de San Juan
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Province San Juan
Département Capital
Maire Enrique Edgardo Conti
Code postal J 5400
Indicatif téléphonique 0264
Démographie
Gentilé Sanjuanino/a
Population 112 778 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 31° 32′ 00″ S 68° 31′ 00″ O / -31.533333, -68.516667 ()31° 32′ 00″ Sud 68° 31′ 00″ Ouest / -31.533333, -68.516667 ()  
Altitude 640 m
Divers
Fondation 13 juin 1562
Fondateur Juan Jufré de Louyza y Montese
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
San Juan

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
San Juan
Liens
Site web http://www.municipiosanjuan.gov.ar

San Juan est une ville d'Argentine et la capitale de la province de San Juan. Elle est située dans la vallée de Tulum, à l'ouest du río San Juan. Son altitude moyenne est de 650 mètres. Elle a une bonne infrastructure de logements et de transports.

Les attraits touristiques les plus importants de la cité, à part une cathédrale moderne sont :

  • Le couvent de Santo Domingo, avec la cellule où vécut José de San Martín
  • Près de la ville à 18 km, la digue d'Ullum avec un lac de retenue très agréable
  • Des thermes
  • Un musée archéologique.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se trouve au centre-sud de la province de San Juan, dans le département Capitale, à plus de mille kilomètres à l'ouest de la capitale du pays, Buenos Aires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers habitants de la province furent les Huarpes, une tribu amérindienne, qui habitait une grande partie de ce qui aujourd'hui est connu comme Vallée du Tulúm. Leur zone d'influence s'est progressivement élargie aux sierras d'Ullum, de Villicum, et aux coteaux de Valdivia. D'autres zones d'enracinement des Huarpes ont été la vallée du río Bermejo-Vinchina, les Lagunes de Guanacache ainsi que les rives du Río Desaguadero.

Le 13 juin 1562, le conquistador espagnol Juan Jufré, pénétra ces régions par le nord et en fit la conquête au nom du roi Philippe II d'Espagne. Les Espagnols fondèrent peu après San Juan de la Frontera.

Population[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2001, la municipalité avait une population de 115 556 habitants. Mais la ville est aussi le centre d'une agglomération urbaine, le « Gran San Juan ». Celle-ci comptait 421 640 habitantes (INDEC, 2001), soit 18,9 % de plus que les 354 760 habitants recensés antérieurement en 1991. Ces chiffres placent la ville à la dixième place parmi les villes argentines.

Selon les estimations de l'INDEC (institut argentin des statistiques) pour 2010, la population de l'agglomération se monte à 468 000 habitants[1], ce qui représente les trois quarts de la population totale de la province.

Climat[modifier | modifier le code]

Climogramme de San Juan

Le climat de San Juan est aride. Les précipitations y sont très rares et l'amplitude thermique annuelle comme quotidienne élevée. Les températures oscillent de 26–27 °C entre janvier, lorsque les maxima dépassent les 34 °C, et juillet où ils ne sont que de °C et où les gelées ne sont pas rares. Aucun mois n'a de précipitations supérieures à 20 mm, mais celles-ci sont plus fortes en été.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]