Jeanne Ire d'Auvergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeanne d'Auvergne et Jeanne Ire.
Jeanne Ire
Jeanne d'Auvergne (à gauche).
Jeanne d'Auvergne (à gauche).
Titre
Comtesse d'Auvergne
Comtesse de Boulogne
6 août 133229 septembre 1360
(&&&&&&&&&&01028128 ans, 1 mois et 23 jours)
Prédécesseur Guillaume XII
Successeur Philippe Ier
Duchesse de Bourgogne
134310 août 1346
Prédécesseur Jeanne III de Bourgogne
Successeur Marguerite III de Flandre
Duchesse de Normandie
9 février 135022 août 1350
(&&&&&&&&&&&&01946 mois et 13 jours)
Prédécesseur Isabelle d'Angoulême
Successeur Jeanne de Bourbon
Reine de France
22 août 135029 septembre 1360
(&&&&&&&&&&&0369110 ans, 1 mois et 7 jours)
Prédécesseur Blanche de Navarre
Successeur Jeanne de Bourbon
Biographie
Dynastie Maison d'Auvergne
Date de naissance 8 mai 1326
Date de décès 29 septembre 1360 (à 34 ans)
Lieu de décès Argilly (France)
Père Guillaume XII d'Auvergne
Mère Marguerite d'Évreux
Conjoint Philippe de Bourgogne (1343-1346)
Jean II de France (1350-1360)
Enfant(s) Voir section
Héritier Philippe de Rouvres

Jeanne Ire d'Auvergne
Comtes d'Auvergne

Jeanne d'Auvergne[1] ou Jeanne de Boulogne (8 mai 1326 - 29 septembre 1360) est une comtesse d'Auvergne et de Boulogne, puis une reine de France par son second mariage. Elle est fille de Guillaume XII, comte d'Auvergne et de Boulogne, et de Marguerite d'Évreux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Duchesse de Bourgogne[modifier | modifier le code]

Elle épouse en premières noces Philippe de Bourgogne dit Monsieur, fils et héritier d'Eudes IV, duc de Bourgogne et de Jeanne de France, comtesse d'Artois et de Bourgogne. De ce mariage sont nés :

Son mari meurt le 10 août 1346, suivi de sa belle-mère, le 15 août 1347 et de son beau-père le 3 avril 1349. Son fils Philippe hérite alors du duché de Bourgogne, des comté de Bourgogne et d'Artois. Comme il n'a que deux ans et demi à la mort du duc Eudes IV, Jeanne d'Auvergne assure la régence des états de son fils.

Reine de France[modifier | modifier le code]

Le 9 février 1350[2], elle se remarie avec Jean de France, duc de Normandie qui devient roi de France le 22 août 1350. Ils firent consacrer leur union à la chapelle du château royal de Sainte-Gemme (parfois appelé aussi Saint-James et aujourd'hui disparu) à Feucherolles, près de Saint-Germain-en-Laye[3],[4]. De ce mariage sont nés :

  • Blanche (1350 † 1350)
  • Catherine (1352 † 1352)
  • Un fils (1354 † 1354)

Elle meurt lors d'une épidémie de peste, au château de Vadans, en Franche-Comté, près de Poligny en fin septembre 1360[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sa généalogie sur le site Medieval Lands
  2. Ernest Petit (historien), Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, tome IX, p. 10.
  3. Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, tome IX, pp. 10-11.
  4. Jules Viard, archiviste paléographe, conservateur aux Archives nationales et Eugène Déprez, archiviste du Pas-de-Calais, Chroniques de Jean le Bel, 1905, tome II, note 2 de bas de page 184
  5. Ernest Petit (historien), Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, tome IX, p. 218.

Voir aussi[modifier | modifier le code]