Edwige de Wessex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edwige de Wessex[1](née vers 903, morte un 26 septembre après 951) (Edgiva, Otgiva, Ottogeba, Ogive, Eadgifu, Edgifu). Princesse anglo-saxonne et reine de la dynastie franque des Carolingiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'Édouard l'Ancien, roi de Wessex et d'Angleterre, et de la noble Elfleda, elle épouse le roi de Francie occidentale Charles III en 919[2]. Elle lui donne un héritier, le futur Louis IV[2].

Lorsque son mari est capturé et fait prisonnier par le comte de Vermandois Herbert II en juillet 923, Edwige s'enfuit chez son père et fait élever son fils Louis dans sa propre famille, d'où le nom d'Outremer[2].

En 936, elle revient en Francie lorsque son fils est rappelé pour être couronné sous le nom de Louis IV dit d'Outremer. Elle se retire ensuite comme abbesse laïque à l'abbaye royale Notre-Dame de Laon jusqu'en 951, année au cours de laquelle elle se remarie[3], ironie du sort, avec le comte d'Omois Herbert le Vieux (910/926 - † 983/985), fils de Herbert II de Vermandois, l'ancien geôlier de son premier mari.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Edwige (Eadgifu) de Wessex sur le site de la Fondation pour la généalogie médiévale
  2. a, b et c François Neveux, L'aventure des Normands : VIIIe-XIIIe siècle, Paris, Perrin, coll. « Tempus »,‎ 2009, 368 p. (ISBN 978-2-262-02981-4), p. 111.
  3. Ottogeba regina, mater Ludowici regis, egressa Lauduno, conducentibus se quibusdam tam Herberti quam Adalberti, fratris ipsius, hominibus, ad Heribertum proficiscitur; qui suscipiens eam, ducit in conjugem. Flodoard, Annales, s.a. 951, 132