Marie de Luxembourg (1305-1324)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie de Luxembourg et Marie.

Marie de Luxembourg

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mariage de Charles IV le Bel et de Marie de Luxembourg

Titre

Reine consort de France

Prédécesseur Blanche de Bourgogne
Successeur Jeanne d'Évreux
Biographie
Nom de naissance Marie de Luxembourg
Naissance vers 1305
Décès 21 mars 1324
Issoudun, Royaume de France
Père Henri II de Luxembourg
Mère Marguerite de Brabant
Conjoint Charles IV de France
Enfants Marie de France (1323)
Charles de France (1324)
alt=Description de l'image COA french queen Marie de Luxembourg.svg.

Marie de Luxembourg, née vers 1305, morte le 21 mars 1324 à Issoudun[1], fille de l'empereur Henri VII de Luxembourg et de Marguerite de Brabant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reine de France[modifier | modifier le code]

Le mariage du roi de France Charles IV le Bel et de Blanche de Bourgogne ayant été annulé, le 19 mai 1322 par le pape Jean XXII[1], le roi épousa, en secondes noces, Marie de Luxembourg.

Le mariage fut célébré le 21 septembre 1322 à Paris[2] ou à Provins[1].

Marie fut couronnée le jour de la Pentecôte, le 15 mai 1323 par Guillaume de Melun, archevêque de Sens dans la chapelle du roi à Paris[3].

Ascendance[modifier | modifier le code]

Descendance[modifier | modifier le code]

Marie mit au monde un premier enfant, une fille. Alors qu'elle était de nouveau enceinte, elle fut grièvement blessée dans un accident de la route avec son chariot qui verse dans le fossé[2]. Elle accoucha prématurément d'un fils qui mourut quelques heures plus tard. Marie ne survécut pas à cet accident et succomba à son tour le 21 mars 1324 à l'âge de 19 ans. Elle fut inhumée à Montargis, dans l'église des dominicaines.

  • Marie (1323-1323)
  • Charles (20 mars 1324-21 mars 1324)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (Bouyer 1992, p. 201)
  2. a et b (Cazilhac 2010, p. 20)
  3. (Le Noble 1825, p. 208)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Christian Bouyer, Dictionnaire des Reines de France, Librairie Académique Perrin,‎ 1992 (ISBN 2-262-00789-6)
  • Jean-Marc Cazilhac, Jeanne d'Evreux, Blanche de Navarre : Deux reines de France, deux douairières durant la Guerre de Cent ans, Editions L'Harmattan,‎ 2010, 178 p. (ISBN 2296131905, lire en ligne)
  • Alexandre Le Noble, Histoire du Sacre et du Couronnement des Rois et Reines de France, Paris, Imprimerie Gaultier-Laguionie,‎ 1825 (lire en ligne)
  • Jean-François Dreux du Radier, Mémoires historiques, critiques, et anecdotes des reines et régentes de France, t. 3, Imprimerie des Frères Mame,‎ 1808 (lire en ligne), p. 84 à 87