Éléonore de Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aliénor et Éléonore.
Éléonore de Provence, selon une représentation du XIIIe siècle.

Éléonore de Provence (1223, Aix-en-Provence26 juin 1291, Amesbury), de la famille de Provence, devint reine consort d'Angleterre. Elle est considérée bienheureuse par l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éléonore était une fille de Raimond Béranger IV, comte de Provence, et de Béatrice de Savoie. Elle était sœur de Marguerite de Provence (reine de France et épouse de Saint Louis), de Sancie de Provence (reine des Romains et épouse de Richard de Cornouailles), et de Béatrice de Provence (reine de Sicile et épouse de Charles d'Anjou-Sicile).

Éléonore fonda la bastide de Monségur, en Gironde.

Elle devint célèbre par sa piété, et est connue sous le nom de Sainte Éléonore, bien qu'elle ait seulement été béatifiée et non canonisée. Après la mort de son époux Henri III d'Angleterre en 1272, et suite à celles de son petit-fils Henry, et de ses filles Marguerite et Béatrice, elle se retira dans l'abbaye bénédictine d'Amesbury en 1276, où elle mourut en 1291. On la fête en juillet ou le 25 juin.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Elle épousa Henri III Plantagenêt, roi d'Angleterre, à Canterbury le 14 janvier 1236, et eut pour descendants :

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.