Maïk Darah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maïk Darah

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Maïk Darah aux Y'a bon Awards 2009

Nom de naissance Marie-Christine Darah
Naissance 7 février 1954 (60 ans)
Pantin, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice

Marie-Christine dite Maïk Darah est une actrice française de théâtre, cinéma et télévision née le 7 février 1954[1] à Pantin (Seine-Saint-Denis). Spécialisée notamment dans le doublage, elle est la voix française de Whoopi Goldberg et Courteney Cox et double souvent des actrices afro-américaines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née d'une mère française et d'un père togolais[1] elle joue entre 9 et 12 ans dans des opérettes au théâtre du Châtelet. Puis elle entre à l'école de la danse de l'Opéra de Paris, de 12 à 15 ans. À 15 ans, elle prend des cours de théâtre. Baccalauréat à mi-temps, tournages, théâtre, cours de chant, de danse africaine, classique, de jazz et de claquettes. L'un de ses premiers rôles fut dans le feuilleton Huit, ça suffit !.

Son autre passion est la chanson. En 1996, elle est choisie par Sergine Boutrin (chorégraphe, styliste) pour participer à la Fête de la Liberté en Guyane, à Cayenne, dans le cadre de la commémoration de l'abolition de l'esclavage. Elle a également présenté au Théâtre 13, à Paris, Caresses…de la voix à l'âme, un spectacle musical dans lequel elle interprétait une douzaine de titres, accompagnée par une pianiste et un violoncelliste. Son répertoire a été écrit spécialement pour elle, à l’exception de quelques titres comme Avec le temps de Léo Ferré et un standard de Billie Holiday, Easy Living. Depuis on l'a retrouvé dans Kibélé en 2004. Enfin, elle interprète depuis le 9 mai 2008 la grande sœur du chanteur Jann Halexander dans le spectacle mélangeant théâtre et chanson Rendez-vous secret et interprète notamment une de ses chansons phares Tous les dimanches, sur le thème de la pédophilie (elle s'inspire de sa propre enfance[2]). Elle revient en juin 2009 avec un album intitulé Les plus belles chansons de Maïk Darah. Depuis le 24 août 2009, elle est la voix-off de l'émission radio Camille Combal et son orchestre sur Virgin Radio de 17h à 20h.

En 1999, Maïk Darah a confié lors d'une interview que c'était la chanteuse Madonna, à qui elle avait déjà prêté sa voix dans Dick Tracy (1990), In Bed with Madonna (1991), Ombres et Brouillard (1992) et Une équipe hors du commun (1992), qui l'avait imposé pour la doubler en version française dans Body[3]. Les deux femmes ont d'ailleurs eu l'occasion de se rencontrer[4].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Maïk Darah aux Y'a bon Awards 2009

Les dates en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Maïk Darah a assuré le redoublage.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) «Biographie de Maïk Darah» Consulté le 14 mars 2012
  2. Rendez-vous secret : point de vue sur une pièce de théâtre en chansons..., site MySpace de Maïk Darah
  3. « C'est comme lorsqu'il m'a fallu entrer dans la peau de Madonna pour son film The Body, je devais être à la hauteur parce que c'était elle qui m'avait imposée. Elle avait apprécié ma voix et Dieu sait si j'adore la sienne. », Jean-Jacques Jelot-Blanc et Maria Dao, « Interview de Marie-Christine Darah », Séries Mania, no 18,‎ Novembre/Décembre 1999, p. 52 à 55 (lire en ligne)
  4. (en) Gabriel Parnes, « Paris Voice September 2001 Dubbing », sur Paris Voice,‎ septembre 2001 (consulté le 25 mai 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Medias Externes[modifier | modifier le code]