Cinquième Avenue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fifth Avenue (album).
Page d'aide sur les redirections Pour pour la chaîne de magasin, voir Saks Fifth Avenue.
Cinquième Avenue
Image illustrative de l'article Cinquième Avenue
Panneau indiquant la 5e avenue.
Géographie
Arrondissement(s) Manhattan
Quartier(s)
Début de la voie Harlem River Drive
Fin de la voie Washington Square
Coordonnées 40° 46′ 27″ N 73° 57′ 57″ O / 40.774078, -73.96586340° 46′ 27″ Nord 73° 57′ 57″ Ouest / 40.774078, -73.965863  

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
Cinquième Avenue
Cinquième Avenue
La Cinquième Avenue au niveau du magasin Saks (au premier plan) et de la cathédrale Saint-Patrick (au second plan).

La Cinquième Avenue (Fifth Avenue en anglais) est une artère importante du centre de l'arrondissement de Manhattan, dans la ville de New York. Elle longe le côté Est de Central Park et parcourt le centre de Midtown. La Cinquième Avenue est à Manhattan ce que la rue d'Oxford Street est à Londres, la rue de Hamra à Beyrouth ou les Champs Élysées à Paris, soit l'une des avenues les plus réputées et célèbres au monde.

Elle est bordée par de nombreux parcs et bâtiments historiques, et constitue l'un des principaux symboles de la richesse de New York. Les bâtiments les plus cotés se situent entre la 68e rue et la 85e rue[réf. nécessaire] notamment en raison de la vue sur Central Park. La section comprise entre la 34e rue et la 59e rue (rue qui délimite Central Park au Sud) est également connue pour abriter les magasins de luxe parmi les plus célèbres du monde (Tiffany & Co, Dior, Saks), mais considérée dans son ensemble, elle ne se distingue pas fondamentalement des autres avenues de Manhattan. Les plus importants musées de la ville tels le Metropolitan Museum of Art, le Guggenheim, ou The Frick Collection se trouvent entre la 78e et la 81e rue.

De par les nombreux bâtiments, commerces et monuments clé de la ville qui la bordent, la Cinquième Avenue fait toujours partie des avenues les plus chères au monde, en concurrence à New York avec Park Avenue, bordée sur toute sa longueur d'espaces verts. Il est difficile de classer les avenues en termes valeur réelle du fait des fluctuations des taux de change qui placent tantôt les rues de Paris, Londres et Tokyo en tête du palmarès. La section commerciale de la Cinquième Avenue est ainsi classée deuxième espace le plus cher au monde en termes de prix au mètre carré pour des locaux commerciaux, derrière Sloane Street à Londres.

Aujourd'hui, la Cinquième Avenue débute au Washington Square Park dans le sud de Manhattan, s'étend dans l'ensemble de Midtown, puis vers le nord le long de Central Park (qui ne l'interrompt pas contrairement aux 6e et 7e avenues) jusqu'à l'Upper East Side puis Harlem où elle s'achève au niveau de la Harlem River.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Cinquième Avenue en 1878. Illustration de The Wickedest Woman in New York: Madame Restell, the Abortionist.

C'est à partir de 1807 que New York se dote d'un plan urbain avec des rues tracées au cordeau. La Ve avenue est alors comme toutes les autres en terre et il faut attendre plusieurs décennies avant qu'elle ne soit pavée. En 1840, la famille Rhinelander s'installe au n°40 de l'avenue, inaugurant la construction des grandes demeures bourgeoise de style néogothique le long de la voie. Central Park est inauguré en 1857 et le Metropolitan Museum of Art en 1870[1].

L'importance relative de la Cinquième Avenue se confirma en 1862 lorsque Caroline Schermerhorn Astor, figure prééminente de la ville s'installa au coin sud-ouest de la 34e rue. Ainsi, la fin de la prééminence du résidentiel sur l'avenue se manifesta en 1893 avec la construction de l'Astoria Hotel sur le lieu de l'ancienne maison d'Astor qui fusionna ensuite avec un hôtel voisin pour former le Waldorf-Astoria à l'endroit où l'Empire State Building est aujourd'hui construit. La cinquième avenue fut par ailleurs le théâtre de l'œuvre de Edith Wharton, L'Âge de l'innocence (The Age of Innocence), lauréat du Prix Pulitzer en 1920. L'œuvre décrit en effet l'élite de New York dans les années 1870, et offre un contexte historique à la Cinquième Avenue et aux familles aristocratiques new-yorkaises de l'époque.

À l'origine, Fifth Avenue était une artère plus étroite, et la majorité de la partie de la Cinquième Avenue située au sud de Central Park fut élargie en 1908, ce qui sacrifia ses larges trottoirs au profit d'un trafic toujours plus dense. Les blocks de midtown, aujourd'hui majoritairement commerciaux, formaient pour la plupart des ensembles résidentiels jusqu'au début du XXe siècle. Le premier bâtiment commercial de la Cinquième Avenue fut construit par Benjamin Altman qui acheta le terrain situé au coin nord-est de la 34e rue en 1896 et détruisit le Marble Palace (littéralement « palais de marbre ») de son rival de l'époque, Alexander Turney Stewart. En 1906, son grand magasin, B. Altman and Company occupait l'ensemble de son bloc. La conséquence de ce mouvement fut la création d'un immense quartier commercial qui attirait les femmes de la haute société ainsi que les magasins de luxe qui désiraient les servir. Le principal magasin de la chaîne Lord & Taylor est toujours situé sur la Cinquième Avenue, près de l'Empire State Building et de la New York Public Library.

Au début du XXe siècle, les habitants les plus riches de New-York migrèrent le long de la Cinquième Avenue, surtout entre la 59e rue et la 96e rue, c'est-à-dire le long de Central Park. Cet espace comprend de nombreux bâtiments célèbres et notables, dont la plupart furent construits dans les années 1920 par des architectes tels que Rosario Candela ou J. Carpenter. De très rares bâtiments construits après la Seconde Guerre mondiale tels que le Musée Solomon R. Guggenheim qui s'étend entre la 88e rue et la 89e rue brisent le front des habitations en calcaire,

Monuments, magasins et parades célèbres[modifier | modifier le code]

Une partie du « Museum Mile », vue depuis le Metropolitan Museum of Art.

La richesse de la Cinquième Avenue s'étend bien au-delà des simples boutiques de luxe qui la bordent. Ainsi l'avenue regroupe également un nombre important de monuments illustres de la ville, parmi les plus appréciés des touristes. À l'angle de la 110e rue se trouve le Duke Ellington Circle, place circulaire avec une statue en l'honneur de Duke Ellington. D'autre part, elle est également le théâtre de nombreuses parades qui ont lieu à diverses dates dans l'année. L'une des plus belles résidences de la ville, 834 Fifth Avenue est également située dans la zone. Légèrement plus haut se trouvent 993 Fifth Avenue, 995 Fifth Avenue et 997 Fifth Avenue qui sont également considérés comme les plus belles résidences grâce à leurs emplacements.

Bâtiments célèbres[modifier | modifier le code]

De nombreux lieux touristiques et bâtiments célèbres sont donc situés le long de la Cinquième Avenue, dans Midtown pour l'essentiel, mais aussi dans l'Upper East Side. Du sud de Manhattan à Central Park, on retrouve donc pour ne citer que l'Empire State Building, la New York Public Library, le Rockefeller Center, ainsi que la Cathédrale Saint-Patrick.

L'espace compris entre la 82e rue et la 105e rue regroupe quant à lui de nombreux musées, ce qui lui a valu le surnom de « Museum Mile » (« le mille des musées »). On y retrouve ainsi le Metropolitan Museum of Art le Musée Solomon R. Guggenheim ainsi que The Frick Collection. Au début du siècle, ce même espace était surnommé Millionaire's Row du fait de la concentration de manoirs dans la zone, étant donné que de nombreux New-yorkais migrèrent au nord en face de Central Park. C'est à cette époque que de nombreuses habitations Vanderbilt furent construites. D'autres résidences furent construites dans les années 1950, y compris au sud du parc. L'Académie de médecine de New York (New York Academy of Medicine) ainsi que le Mount Sinai Hospital sont respectivement situés sur la 103e et la 98e rues.

Les magasins de luxe[modifier | modifier le code]

Entre la 34e rue et la 60e rue, les enseignes parmi les plus prestigieuses au monde y possèdent une boutique voire un grand magasin. On peut ainsi citer parmi les plus illustres Tiffany & Co., Cartier SA, Burberry, Ermenegildo Zegna, Gucci, Louis Vuitton, Chanel, Brooks Brothers, Prada, Hermès, Salvatore Ferragamo, Bvlgari, Emilio Pucci, Armani Exchange, Coach Inc., Escada, Dior, Victoria's Secret, Lacoste, Fendi, Sephora, Versace, Kenneth Cole, Saks Fifth Avenue, H. Stern, Takashimaya, Harry Winston, Henri Bendel, Emanuel Ungaro, Peter Fox, Banana Republic, Hugo Boss, Bergdorf Goodman et Abercrombie & Fitch.

D'autres grands magasins possèdent une enseigne sur la Cinquième Avenue, comme Apple dans l'immense Apple Store ou encore FAO Schwarz, le plus grand magasin de jouet de la planète devant le Toys “R” Us de Times Square.

Parades[modifier | modifier le code]

Fith Avenue, de Childe Hassam (1919)

La Cinquième Avenue a servi durant toute son histoire de lieu de manifestations et de parades :

En 1961, la Cinquième Avenue passe en sens unique[4], du nord vers le sud.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maurin Picard, « Fifth Avenue - New York, élégance et démesure », Le Figaro, samedi 10 / dimanche 11 août 2013, page 10.
  2. François Weil, Histoire de New York, Paris, Fayard, 2005, p. 251. (ISBN 2213618569)
  3. Ibid. p. 261
  4. Ibid. p. 280

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]