Championnat de Belgique de football 1925-1926

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division d’Honneur
1925-1926

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 26e
Lieu Drapeau de la Belgique Belgique
Date du 13 septembre 1925
au 13 juin 1926
Participants 14
Matchs joués 182 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Promotion
Palmarès
Tenant du titre Beerschot AC
Promu(s) en début de saison 3:
RC de Malines
R. Tilleur FC
CS Verviétois
Vainqueur Beerschot AC
Relégué(s) 3:
SC Anderlechtois
R. Tilleur FC
CS Verviétois
Buts 778 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Laurent Grimmonprez
RC de Gand

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1925-1926 est la 26e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Le Royal Beerschot AC domine le championnat de bout en bout et termine largement en tête, remportant ainsi son troisième titre consécutif, le quatrième dans l'absolu. À la deuxième place, on retrouve un surprenant Royal Standard Club Liège, qui obtient ici son meilleur résultat depuis son arrivée en Division d'Honneur.

En bas de classement, trois équipes sont reléguées pour la dernière fois. Parmi elles, les deux promus de Tilleur et Verviers sont rapidement distancés. La troisième place basculante échoit au SC Anderlechtois après un second tour catastrophique.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Quatorze clubs prennent part à la compétition, autant que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1925-1926 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat.[note 2] Ville Stade[note 3] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé 1924-1925 (2e) 4e 9e
2 Royal Antwerp Football Club 1 Anvers Bosuilstadion 1901-1902 (20e) 25e 2e
3 Royal Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (14e) 20e 1er
4 Berchem Sport 28 Berchem Grote Steenweg 1922-1923 (4e) 4e 7e
5 Royal Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges Stade du CS Brugeois 1899-1900 (22e) 22e 4e
6 Royal Football Club Brugeois 3 Bruges De Klokke 1898-1899 (23e) 24e 11e
7 Daring Club de Bruxelles Société Royale 2 Molenbeek Stade du Daring 1903-1904 (18e) 18e 6e
8 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten 1913-1914 (8e) 8e 10e
9 Royal Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hielstadion 1923-1924 (3e) 12e 5e
10 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin 1921-1922 (5e) 10e 8e
11 Racing Club de Malines 24 Malines Antwerpsesteenweg 1925-1926 1re 8e Promotion A : 2e
12 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 Forest Stade du Parc Duden 1901-1902 (20e) 20e 3e
13 Royal Tilleur Football Club 21 Tilleur Stade du Pont d'Ougrée 1925-1926 1re 1re Promotion A : 1er
14 Club Sportif Verviétois 8 Verviers ? 1925-1926 1re 15e Promotion B : 1er

Localisations[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs bruxellois[modifier | modifier le code]

Brussels-Main-Football-Stadiums-2.png
les 3 cercles bruxellois sont :
(5) Daring CB SR
(6) SC Anderlechtois
(7) Union SG SR

Localisation des clubs anversois[modifier | modifier le code]

Antwerp-Main-Football-Stadiums.png
les 3 cercles anversois sont :
(1) Royal Antwerp Football Club
(2) Beerschot AC
(3) Berchem Sport

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Longue domination du Cercle de Bruges[modifier | modifier le code]

Le début de saison est dominé par le Cercle de Bruges, qui débute la compétition par une série de neuf matches sans défaite (sept victoires et deux partages). Après leur première défaite survenue le 6 décembre 1925 à Anderlecht, les brugeois enchaînent une nouvelle série de cinq victoires consécutives, jusqu'au 7 février 1926. Seules trois équipes parviennent à suivre le rythme imposé par le Cercle, le Beerschot, le Daring et Berchem Sport, le Standard Club de Liège suivant avec deux rencontres de retard supplémentaires par rapport aux quatre premiers.

Effondrement du Cercle, le Beerschot prend le pouvoir[modifier | modifier le code]

Au soir de la 19e journée, la 17e effectivement disputée, le Cercle de Bruges subit donc sa deuxième défaite de la saison, ce dont profite le Beerschot pour prendre la tête. Les brugeois sombrent complètement par la suite et ne remporteront plus que deux de leurs neuf derniers matches, échouant finalement à la cinquième place. Le Beerschot conserve la tête du championnat jusqu'au terme de la compétition, malgré quelques contre-performances dont ses poursuivants ne peuvent tirer profit.

Le Beerschot, désormais « Royal », s'en va décrocher le quatrième titre de son Histoire, le troisième consécutif. Il est seulement le troisième club à réussir pareil exploit, après les triplés du Racing CB et de l'Union Saint-Gilloise (devenus des quadruplés par la suite). Le club anversois devance de sept points le Standard Club de Liège, surprenant deuxième, qui obtient cette saison son meilleur résultat depuis son accession à l'élite nationale. Le podium est complété par le Daring, un point derrière les liégeois.

Anderlecht s'écroule en fin de saison[modifier | modifier le code]

Dans le bas du classement, il n'y a guère plus de suspense. Tilleur et le CS Verviétois, deux des trois montants, s'avèrent plus faibles et sont rapidement distancés. La lutte pour le troisième siège basculant concerne d'abord le Racing de Malines et l'Union, peu habituée à se retrouver si bas dans le classement. Les Unionistes parviennent à remonter au classement et s'écartent de la zone dangereuse, dont s'approchent les deux clubs gantois, le Racing et La Gantoise. Au début de l'année 1926, le Racing malinois laisse la place de descendant au Racing gantois.

On pense le club condamné à la relégation mais les mauvais résultats des équipes devant lui et la chute vertigineuse du SC Anderlechtois lui permettent de garder espoir. Après 18 journées,le club bruxellois pointe à la sixième place avec 19 points, soit six de plus que les gantois, qui comptent un match de retard. Mais les « Mauves » vivent ensuite une période calamiteuse et perdent leur huit dernières rencontres, dont leurs deux confrontations face au Racing, 5-1 à Gand et 1-4 à Bruxelles. Ce dernier match a lieu lors de la dernière journée de la compétition. À cet instant, les positions se sont déjà inversées, c'est Anderlecht qui compte deux points de moins que son adversaire et un match de retard. Le club bruxellois est donc condamné à gagner pour espérer se maintenir mais les gantois ne laissent aucune chance aux bruxellois et assurent leur maintien grâce à cette large victoire. Après deux saisons en Division d'Honneur, Anderlecht retourne en Promotion.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec quatorze clubs engagés, 182 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND ANT BEE BER CSB FCB DAR LAG RCG RCM STA USG TIL VER
SC Anderlechtois 0-2 0-7 0-0 2-1 2-1 0-3 0-2 1-4 2-4 3-2 0-2 3-0 3-2
R. Antwerp FC 1-1 2-0 0-0 2-1 4-2 1-0 2-2 2-1 0-2 1-1 0-3 8-0 4-0
R. Beerschot AC 1-1 2-1 2-0 2-0 5-1 2-4 4-0 3-1 4-0 2-2 0-0 4-0 7-1
Berchem Sport 5-3 5-1 1-2 2-2 4-0 1-1 2-2 5-3 4-1 3-3 1-3 4-2 7-0
R. CS Brugeois 3-2 3-0 0-1 5-1 1-2 1-0 2-1 6-0 1-1 1-1 4-0 2-0 9-0
R. FC Brugeois 4-0 1-1 1-3 1-0 1-2 2-0 1-1 3-2 5-1 4-0 3-2 2-1 2-3
Daring CB SR 2-1 0-3 0-5 1-2 1-0 3-2 5-0 3-0 5-0 2-0 1-2 3-0 4-1
ARA La Gantoise 4-2 2-0 3-3 0-8 1-3 0-2 0-1 3-3 0-1 2-1 2-1 7-0 6-1
R. RC de Gand 5-1 1-1 2-1 2-3 1-3 4-0 2-2 2-2 2-5 4-4 2-1 5-1 1-4
RC de Malines 2-5 5-3 1-3 3-3 2-0 1-4 1-5 3-4 7-3 6-0 3-2 4-2 5-2
R. Standard CL 2-0 2-3 3-2 3-1 3-2 5-0 2-1 3-1 4-1 8-0 3-1 10-2 6-0
Union St-Gilloise SR 0-1 3-2 1-3 3-2 1-0 1-0 4-0 3-1 2-4 3-1 3-1 5-0 4-0
R. Tilleur FC 5-3 3-1 1-6 0-0 0-5 2-1 1-6 2-4 1-2 3-3 2-5 0-3 0-2
CS Verviétois 0-3 1-4 3-6 2-4 0-2 4-4 0-6 1-2 3-6 0-3 1-3 0-0 3-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Évolution du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Les matches remis perturbent le classement et rendent parfois sa lecture difficile. Dans le tableau ci-dessus, le nombre en exposant à droite de la place d'un club indique le nombre de matches en retard qu'il compte par rapport au nombre théorique de matches qu'il aurait dû jouer.

Par souci de clarté, les matches en retard disputés entre deux journées sont comptabilisés avec ceux de la journée qui suit. Après la 26e journée du championnat, dix-sept rencontres doivent encore être disputées. Elles sont comptabilisées dans la colonne « R » en fin de tableau.

Club/Journée 1 2 3 4 5 6 7 8[note 4] 9 10 11[note 5] 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 R[note 6]
R. Beerschot AC 7 6 8 6 5 3 4 4-1 4-1 3-1 3-2 3-3 2-3 2-3 2-3 2-3 2-3 2-3 1-3 1-3 1-3 1-3 1-3 1-3 1-3 1-3 1
R. Standard CL 13 10 12 5 7 7 7 7-1 6-1 5-1 5-2 6-3 6-3 5-3 5-4 4-4 5-4 5-4 5-4 4-4 5-4 5-4 5-4 5-4 5-3 5-3 2
Daring CB SR 1 4 3 3 2 2 3 3-1 3-1 2-1 2-2 2-2 4-2 3-2 4-2 5-2 4-2 4-2 4-2 5-2 3-2 4-2 4-2 4-2 4-1 2-1 3
Union St-Gilloise SR 5 9 5 8 9 10 11 11-1 12-1 11-1 11-2 8-2 10-2 7-2 9-3 9-3 10-3 9-3 8-3 7-3 6-3 6-3 7-3 6-3 6-3 7-3 4
R. CS Brugeois 4 2 1 1 1 1 1 1-1 1-1 1-1 1-2 1-2 1-2 1-2 1-3 1-3 1-3 1-3 2-3 2-3 2-3 2-3 2-3 2-3 2-3 4-3 5
Berchem Sport 3 3 2 4 4 6 2 2-1 2-1 4-1 4-2 4-3 3-3 4-3 3-3 3-3 3-3 3-3 3-3 3-3 4-3 3-3 3-3 3-3 3-3 3-3 6
R. Antwerp FC 9 7 9 10 10 12 9 9-1 9-1 9-1 9-2 11-3 8-3 9-3 8-3 7-3 8-3 8-3 7-3 8-3 8-3 7-3 6-3 7-3 7-3 6-3 7
RC de Malines 11 13 11 13 14 11 12 12-1 11-1 12-1 12-2 12-3 12-3 12-3 12-3 11-3 11-3 12-3 12-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 8
ARA La Gantoise 14 12 14 14 11 9 10 10-1 8-1 10-1 10-2 7-2 9-2 10-2 10-2 10-2 9-2 11-2 11-2 11-2 11-2 11-2 11-2 11-2 8-1 8-1 9
R. FC Brugeois 2 1 4 2 3 4 5 5-1 5-1 7-1 7-2 9-3 7-3 8-3 7-3 6-3 7-3 7-3 9-3 9-2 9-2 9-2 8-2 8-2 9-1 9-1 10
R. RC de Gand 10 5 7 7 8 8 8 8-1 10-1 8-1 8-2 10-3 11-3 11-3 11-3 12-3 12-3 10-3 10-3 12-3 12-3 12-3 12-3 12-3 12-3 11-3 11
SC Anderlechtois 8 11 6 9 6 5 6 6-1 7-1 6-1 6-2 5-2 5-2 6-2 6-2 8-2 6-2 6-2 6-2 6-2 7-2 8-2 9-2 9-2 11-2 12-2 12
CS Verviétois 6 8 13 12 12 13 14 14-1 14-1 14-1 14-2 14-3 14-3 14-4 13-4 13-4 13-4 13-4 13-4 13-3 13-3 13-3 13-3 13-3 13-2 14-2 13
R. Tilleur FC 12 14 10 11 13 14 13 13-1 13-1 13-1 13-2 13-2 13-2 13-3 14-4 14-4 14-4 14-4 14-4 14-4 14-4 14-4 14-4 14-4 14-3 13-3 14

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

K Beerschot VAC Cercle Bruges KSV Club Bruges KV Daring Club de Bruxelles

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. BEERSCHOT AC T 40 26 18 4 4 80 29 +51
2 R. Standard CL 33 26 14 5 7 77 48 +29
3 Daring CB SR 32 26 15 2 9 59 33 +26
4 Union Royale St-Gilloise 32 26 15 2 9 56 33 +23
5 R. CS Brugeois 31 26 14 3 9 59 28 +31
6 Berchem Sport 30 26 11 8 7 68 45 +23
7 R. Antwerp FC 28 26 11 6 9 49 41 +8
8 RC de Malines en augmentation 27 26 12 3 11 65 73 -8
9 ARA La Gantoise 26 26 10 6 10 52 56 -4
10 R. FC Brugeois 25 26 11 3 12 49 52 -3
11 R. RC de Gand 23 26 9 5 12 62 71 -9
12 SC Anderlechtois 19 26 8 3 15 39 64 -25
13 CS Verviétois en augmentation 10 26 4 2 20 34 102 -68
14 R. Tilleur FC en augmentation 8 26 3 2 21 29 101 -72
Légende

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Belgique Laurent Grimmonprez (RC de Gand) avec 28 buts[2]. Il est le douzième joueur belge différent à être sacré meilleur buteur de la plus haute division belge.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les 22 meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des 22 meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Belgique Laurent Grimmonprez RC de Gand 28 25
2. Drapeau : Belgique Raymond Braine Beerschot AC 25 26
3. Drapeau : Belgique Ivan Thys Beerschot AC 23 24
4. Drapeau : Belgique Frans Vanden Ouden Berchem Sport 21 26
5. Drapeau : Belgique Joseph Taeymans Berchem Sport 20 19
=. Drapeau : Belgique Arthur Volckaert R. FC Brugeois 20 18
7. Drapeau : Belgique Lucien Fabry R. Standard CL 19 20
=. Drapeau : Belgique Jan Diddens RC de Malines 19 26
9. Drapeau : Belgique Guillaume Mossoux RC de Malines 18 22
10. Drapeau : Belgique Ferdinand Adams SC Anderlechtois 17 23
11. Drapeau : Belgique Léon Vandevoorde R. FC Brugeois 14 26
=. Drapeau : Belgique Léon De Coninck ARA La Gantoise 14 26
13. Drapeau : Belgique Jean Dupont R. Standard CL 13 9
=. Drapeau : Belgique Georges De Spae ARA La Gantoise 13 18
=. Drapeau : Belgique Maurice Gillis R. Standard CL 13 19
16. Drapeau : Belgique Pierre Mertens Beerschot AC 12 23
=. Drapeau : Belgique Gérard Devos R. CS Brugeois 13 26
18. Drapeau : Belgique Paul Dehaar R. Standard CL 11 13
=. Drapeau : Belgique Michel Vanderbauwhede RC de Gand 11 26
=. Drapeau : Belgique Prosper De Bruycker RC de Gand 11 26
21. Drapeau : Belgique Achille Meyskens Union Saint-Gilloise SR 10 7
=. Drapeau : Belgique Léopold Dries Berchem Sport 10 26

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

  • Champion : Beerschot AC (4e titre)
  • Quatrième équipe à remporter quatre titres de champion de Belgique
  • Troisième équipe à remporter trois titres consécutifs
  • Quatrième titre pour la province d'Anvers
Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (8) Province de Brabant (3)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (3)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 4 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 3 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 0
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 2 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 3
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 2 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 0   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Le SC Anderlechtois et deux des trois promus, le CS Verviétois et le Tilleur FC sont relégués en Division 1, le nouveau nom du deuxième niveau national. En effet, à partir de la saison prochaine, la fédération crée un troisième niveau national, qui hérite du nom de Promotion. Parmi les clubs relégués, Tilleur et Anderlecht reviendront rapidement en Division d'Honneur, tandis que Verviers devra patienter trente ans avant de regoûter à l'élite nationale.

Ils sont remplacés la saison prochaine par le FC Malinois, le Racing CB et le CS La Forestoise.

Débuts en Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

Un club effectue ses débuts dans la plus haute division belge. Il est le 30e club différent à y apparaître.

Changement de nom[modifier | modifier le code]

  • Reconnu « Société Royale », le CS Verviétois adapte son appellation et devient le Royal Club Sportif Verviétois en vue de la saison suivante.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1925-1926
Champion Beerschot AC (4e titre)
Dauphin R. Standard CL
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur R. Racing CB
FC Malinois
CS La Forestoise
Relégués en Promotion Tilleur FC
CS Verviétois
SC Anderlechtois

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Les matricules indiqués le sont à titre purement indicatifs, car ils n'existaient pas encore à l'époque. Pour rappel, la première liste de numéro matricule n'est publiée qu'en décembre 1926.
  3. Certains terrains renseignés doivent encore faire l'objet de vérifications/confirmations.
  4. La huitième journée du championnat fait l'objet d'une remise générale.
  5. La onzième journée du championnat fait l'objet d'une remise générale.
  6. Classement final après que toutes les rencontres remises ont été jouées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1925-26 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 21 août 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1925-1926 », sur Belgium Soccer History,‎ 2002 (consulté le 12 juin 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]